'culé !

16/12/2008 22:23
2.865 lectures
Je persiste et signe finalement.

Sarko est notre futur (actuel) dictacteur. Que ceux que mes arguments ont pu choquer me démontrent que le totalitarisme n'est pas en marche.

Je ne vais pas me taire davantage. Un ban de plus ? Peu importe. Il n'est pas question de laisser la vindicte populaire se cacher derrière des intérêts financiers et/ou personnels.

D'aucuns disent que le stub n'est pas le lieu pour disserter d'un sujet aussi épineux. Soit.
J'ai été agréablement surprise par le soutien (inespéré ?) de membres a-politiques quant à la tournure peu consensuelle de mes propos.

Je n'ai pas la prétention de détenir la vérité.
Il n'empêche qu'il n'est pas interdit de réfléchir à la manière dont notre actuel dirigeant nous entube "avec l'accord" de la plupart de ses électeurs.

Certains s'accordent à dire qu'il est plus judicieux d'avancer des contre-propositions plutôt que de critiquer.
Allons-y...

http://www.my-os.net/blog/images/2006fevrier/anarchy.jpg

Commentaires (22)

Flux RSS 22 messages · 248 lectures · Premier message par rachmaninov · Dernier message par marmotte

  • bienvenue dans la 4ème dimension
  • Dans le monde réel, on ne peut pas démontrer que quelque chose n'existe pas. Tu risques pas d'avoir autre chose que des soutiens. Même si c'était possible, tout dépendrait de ta définition de "dictateur" et "totalitaire", que tu ne donnes jamais (si c'est ce que je pense, fascisme italien / stalisnisme, j'aimerai bien savoir avec quels fonctionnaires: j'ai un CV à envoyer).
  • Mais t'es cinglée !!

    T'as même âs voté au deuxième tour des Présidentielles !!!
    T'as juste le droit de fermer ta grande gueule oui....

    C'est justement à cause de gens comme toi qu'il est là aussi.
  • Je n'ai pas voté au 2ème tour effectivement et je le regrette amèrement.
    On ne m'y reprendra plus.

    Ca ne m'ôte pas le droit de m'exprimer.

    Et toi-même d'abord.
  • ... ne crois pas que c'est ainsi que les beaufs vont se mettre à réfléchir.

    (d'où l'échec évident de l'Education Nationale...)
  • tu penses à P. Muller et son accent ? :D
  • les beaufs de racingstub
    merci pour eux (+)
  • Je n'ai pas lu (pas eu le tps) de lire la convers qui t'as amené à écrire ce billet, mais rien que la rubrique dans laquelle tu l'as rangé me convient ! =D
  • Il y a eu une conversation PUIS un 1er billet, que j'ai effacé.

    ce n'est malheureusement pas qu'une rubrique, mais une réalité qui va faire mal à ceux qui la prendront en pleine face, mais trop tard...
  • VBC Crew
  • tu peux développer ?
  • ha ! il y en a qui se sont reconnus parmi le troupeau....
  • Qui est ce P. Muller, c'est le modérateur ?
  • nan c'est une copine à Jacklyn Smith.
  • Merci de ne pas utiliser mon nom (++)
  • P. Muller te remercie (+++)
  • Merci d'écrire correctement notre langue (++++)

    En effet "Non, c'est une copine DE Jaclyn Smith" serait beaucoup plus adéquat.

    D'où retour à cette notion "d'échec de l'Education Nationale" et de "troupeau".

    Merci pour le français (+++++)
  • c'était fait exprès.
    pour parodier P. Muller qui parle probablement comme ça.
    Avé l'assent.
  • Sinon, il y a le Berger des Pyrénées qui est très efficace...
  • Contrairement aux idées développées par Wendy Brown (qui croit encore, en bonne disciple américaine de Foucault, que les valeurs "néoconservatrices" sont le complément spirituel logique d'une société capitaliste moderne) il apparaît en effet évident que l'accumulation du Capital (ou "Croissance") ne pourrait se poursuivre très longtemps si elle devait s'accommoder en permanence de l'austérité religieuse, du culte des valeurs familiales, de l'indifférence à la mode ou de l'idéal patriotique. Il suffit d'ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure pour constater, au contraire, que la "croissance" ne peut trouver ses bases psycho-idéologiques réelles dans une culture de la consommation généralisée, c'est-à-dire dans cet imaginaire "permissif", "fashion", et "rebelle", dont l'apologie permanente est devenue la raison d'être de la nouvelle gauche.
    (...)
    C'est donc parce qu'une économie de droite ne peut fonctionner durablement qu'avec une "culture de gauche" que les dictatures libérales (oxymore) ne sauraient jamais avoir qu'une fonction historique limitée et provisoire: celle, en somme, de remettre l'économie sur les rails en noyant éventuellement dans le sang, sur le modèle indonésien ou chilien, les différents obstacles à l'accumulation du Capital.

    A terme, c'est cependant le régime représentatif - dont l'ingénieux système électoral fondé sur l'"alternance unique" constitue l'un des verrous les plus efficaces contre la participation autonome des classes populaires au jeu politique) qui apparaît comme le cadre juridique et politique le plus approprié au développement intégral d'une spectaculaire et marchande. Autrement dit, une société en mouvement perpétuel dans laquelle, comme l'écrivait Marxou, "tout ce qui avait solidité et permanence s'en va en fumée et tout ce qui était sacré est profané".
  • scqw
  • ça c'est du commentaire

Commenter

Flux RSS Le stublog de playlikebeckham : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
playlikebeckham1399669215.jpg

playlikebeckham

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006