lens_stade.jpg

Stade Bollaert-Delelis Lens

5.0 / 5 (1 note)
Année de construction
1932
Capacité
41.229 places, dont 41.229 assises

Histoire

Origine du nom


Félix Bollaert (1855-1936) arrive à Lens avec sa famille, une grande et riche famille du Nord, à l'âge d'un an. Son père, Édouard, préside le Conseil d'administration des Mines de Lens (une artère de la ville est baptisée à son nom).
Après de brillantes études qui le conduisent jusque l'école Polytechnique, Félix Bollaert est chargé de la direction du service commercial des Mines de Lens. Pendant la guerre 1914-1918, il est commandant d'artillerie et se voit décerner, pour sa conduite exemplaire, la rosette d'officier de la Légion d'Honneur et la cravate de Commandeur de l'Empire Britannique.
En 1922, il succède à son père à la présidence du Conseil d'Administration des Mines de Lens. Tout en s'attachant à la reconstruction de l'ensemble des installations de la société, il favorise la renaissance des sociétés musicales, sportives et militaires.
Félix Bollaert épouse Melle Marthe Le Gavrian, fille d'un député du Nord de l'époque. Ensemble, ils créent plusieurs prix et fondations. Il décède en décembre 1936. La société des Mines de Lens donne son nom à la fosse 13 bis et au stade construit par cette société deux ans auparavant.

Depuis le 29 septembre 2012, la ville de Lens a décidé d'accoler au nom de Bollaert celui d'André Delelis, Maire de Lens et ministre du gouvernement Pierre Mauroy, décédé quelques semaines plus tôt.

Nom des tribunes


Tribune Max Lepagnot (7980 places)


Max Lepagnot a été secrétaire du Racing de 1929 à 1935, il dut gérer le passage du club au professionnalisme.
Membre du comité directeur jusqu'en 1947, il assuma ensuite pendant près de trente ans les fonctions de président du district Artois.

Tribune Henri Trannin (12178 places)


Henri Trannin fit ses premiers pas au Racing en 1937, à dix-huit ans. Gardien de but, il évolua aux côtés d'autres figures du club tels que Raymond François, Stanis, Siklo, etc.. Après avoir choisi d'arrêter sa carrière de footballeur à l'issue de la guerre, il fut employé aux Mines et entama une carrière de dirigeant.
Responsable de la commission des jeunes, il entra également au conseil d'administration. En 1950, il intégra aussi le comité directeur du club avant d'allier, en 1952, les fonctions de directeur sportif et de secrétaire administratif à la demande du président de l'époque, Louis Brossard. Grâce à de multiples connaissances et amitiés dans le milieu, il permit au Racing de dénicher quelques perles rares comme les frères Lech, Wisnieski ou Faber.
Décédé en juillet 1974, il n'aura pas eu le bonheur de voir son club disputer la finale de la Coupe de France 1975 et les rencontres de Coupe d'Europe qui suivirent. La tribune à son nom fut inaugurée le 4 décembre 1976.

Tribune Elie Delacourt (12577 places)


Elie Delacourt contribua pleinement au renouveau du club après l'abandon du professionnalisme en exerçant avec dynamisme et enthousiasme son rôle de président d'une section de supporters dans le quartier de son débit de boissons, avenue Van Pelt.
Elie Delacourt est décédé en juin 1979.

Tribune Tony Marek - Xercès Louis (8494 places)


Xercès Louis débarqua à Lens en 1949. Il porta les couleurs du club pendant neuf ans avant de devenir entraîneur-joueur dans le Gard.
Sélectionné à douze reprises en équipe de France, il est décédé tragiquement dans un accident de voiture.
Tony Marek arriva à Lens en 1933. Robuste défenseur latéral, il fit quelques infidélités au club en rejoignant Toulouse de 1940 à 1942. De retour dans le Nord, il devint capitaine-entraîneur de l'équipe jusqu'en 1947.
Parti à Nice, il fut à nouveau entraîneur du Racing entre 1953 et 1956 avant de finir sa vie, emporté par une longue maladie, sur la Côte d'Azur.

Caractéristiques


PropriétaireVille de Lens
Coût de construction111,2 millions d'Euros (rénovation)
ArchitecteGustave Spriet
Dimensions du terrain105m × 68m
Type de pelouseNaturelle


Évènements marquants


  • Construction en 1932 par les mines de Lens sur des terrains vagues entre les carreaux des Fosses 1 et 9, propriété des Houillères du Pas-de-Calais.
  • Le 20 avril 1954, inauguration des premières installations de nocturnes.
  • Construction de tribunes entre 1976 et 1978.
  • Record d'affluence en février 1992 avec 48912 spectateurs face à Marseille.
  • Réfection pour accueillir des matchs du championnat d'Europe des nations de 1984.
  • Réfection pour accueillir des matchs de la Coupe du Monde 1998.
  • A accueilli des match de la Coupe du Monde de Rugby 2007.


Avenir


La prochaine délocalisation d'une partie du musée du Louvre devrait permettre à l'enceinte artésienne de subir un énième lifting que Gervais Martel appelle, par ailleurs, de tous ses voeux.

Le saviez-vous ?

En 2003, le RC Lens a signé un bail emphytéotique pour une durée de cinquante années avec la municipalité lensoise. Ce contrat qui confère au club un quasi statut de propriétaire de l'enceinte sportive, lui permet désormais de gérer directement le fonctionnement de ses installations.

Equipe résidente

Localisation

Stade Bollaert-Delelis
Avenue Alfred-Maes, 62304 Lens, France

Carte

Voir sur la carte