antorbr

0.0 / 5 (0 note)
Inscription
Connexions
7.669
Dernière connexion
Date de naissance
Habite à
67350, Mulhausen, France

Fiche

Amis
19
Badges
12
Matchs vus
223
Site(s) web
http://fcmulhausen.wordpress.com/

Timeline

Voir toutes ses actions

Dernier badge

Messages dans forum (niveau 2)

Voir tous ses badges

Clubs supportés

Dernières photos et vidéos personnelles RSS

  • antorbr1192809299.jpg
      235 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1192809275.jpg
      194 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1192809268.jpg
      232 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1192809072.jpg
      228 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1188253369.jpg
      212 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1187024009.jpg
      207 vues · 0 comm.
    antorbr
  • antorbr1178027619.jpg
      211 vues · 0 comm.
    antorbr
  • 483952-616131748403836-1093599096-n-8de44.jpg
      362 vues · 0 comm.
    antorbr
  • imagescauzamax-35f49.jpg
      467 vues · 0 comm.
    antorbr
  • images-35f49.jpg
      261 vues · 0 comm.
    antorbr

Voir toutes ses photos et vidéos

Bloghttp://racingstub.com/blogs/antorbr

Dernier article du blog « Le stublog de antorbr » :

L'adversaire : CS Sedan Ardennes

01/02/2010 19:01
1.053 lectures
0.0 / 5 (0 note)
Le RCS se rend à Sedan ce vendredi pour une rencontre entre mal classés, présentation du CSSA.

Histoire :



Le Club Sportif Sedan-Ardennes est né en 1919. Au fil des ans, il a su se bâtir un valeureux palmarès pour une bourgade de 20 000 âmes, qui atteindra son apogée dans les années 50/60 puis pour y revenir à la fin des années 90. Après des débuts difficiles, l'UA Sedan-Torcy émerge véritablement après la seconde guerre mondiale avec l'arrivée de Louis Dugauguez (d'où le nom du stade sedannais). C'est le bâtisseur du succès sportif des « Sangliers » : arrivé en 1948 alors que l'équipe évolue en DH, il la mène en D1 en 1955. Dès 1953, Sedan crée sa section professionnelle après la montée en Division 2.

C'est après cette ascension fulgurante que le club obtiendra ses deux victoires en Coupe de France face à Troyes en 1956 et Nîmes en 1961 ; les Sangliers échoueront en finale en 1965. A cette époque, le club connaît quelques difficultés financières et évite de justesse la fusion avec le RC Paris. En 1970 l'UAST devient le Club Sportif Sedan-Ardennes (CSSA).
Après ces 20 glorieuses années, le long déclin du CSSA débute : le statut professionnel est abandonné en 1976 alors que le club végète en D3. Une montée en D2 interviendra certes au milieu des années 80, mais le club continue de sombrer en D3 avec une relégation dans la foulée.

C'est en 1991 que Sedan parvient à remonter en D2 et réussira à s'y maintenir.
En 1994, un homme est entré discrètement sur la scène du football à Sedan : il s'agit de Pascal Urano, président du club aujourd'hui encore. La saison suivante, le club est relégué en D3 avec deux changements d'entraîneurs dans la saison. L'année suivante, le club est au bord du dépôt de bilan, la DNCG refuse l'accession sedannaise en deuxième division et impose une nouvelle saison en National.
Mais le président Urano lance une souscription dans l'ensemble du département en se portant caution : la DNCG revient sur sa décision et le club jouera en D2 avec Patrick Remy à sa tête.

En 1999, Sedan se hisse à nouveau à la finale de la Coupe de France pour une courte défaite 1-0 face à Nantes. Qu'importe ! Le club accède en Division 1, 25 ans après. La ville de 20 000 habitants est aux anges mais la descente se profile une fois de plus en 2003.
En 2005, les Sangliers obtiennent leur 5ème billet pour une finale de Coupe de France, perdue 2-1 face à l'AJ Auxerre.
L'année suivante le club remonte en D1 mais finit bon dernier et est depuis embourbé en L2.

Saison :



6 victoires, 8 nuls, 26 points, -2 au goalaverage : les statistiques sont les mêmes que celles du Racing à la seule différence que Sedan possède un match en moins. Le 15è reçoit le 16è ce vendredi soir et c'est l'occasion pour les deux clubs de s'éloigner du bourbier qu'est cette satanée zone de relégation. Cependant rien ne laissait prédire cette situation en début de saison concernant les deux équipes, le RCS rêvait d'une montée en L1 alors que Sedan pensait à nouveau jouer les troubles fêtes aux avant postes : que nada. Comme le RCS, le CSSA lutte pour son maintient dans l'antichambre du football français pour éviter un sombrage définitif (?) dans le championnat de national.

Commes les alsaciens, les sangliers alternent le mauvais du très mauvais depuis le début de saison avec quelques rares coup d'éclats avec par exemple un 3-0 face à Nantes. Mais c'est en coupe de la Ligue que les "ardents ardennais" tentent de s'illustrer cette saison, menant bien leur réputation d'équipe de coupe, avec des victoires face à Caen, Dijon (6-1..) et Clermont. D'ailleurs, les sedannais se déplacaient ce mardi à Bordeaux pour le compte des 1/4 de finales.

Le Racing ne devra donc pas perdre face à ce concurrent direct au maintient qui ne lui réussi pas toujours. Sur les 4 dernières confrontations, Sedan n'a pas perdu face aux bleux récoltant 2 nuls et 2 victoires. Par contre, sur ces deux matchs nuls, les racingmens ont à chaque fois eu le mérite d'égaliser à 2-2 dans les arrêts de jeu de la rencontre ! Mais à Sedan il faudra surtout se méfier des attaquants Allart et Mokaké auteurs de 6 buts chacun.