Mon ami, Jafar...

04/11/2010 21:55
441 lectures
Jafar Hilali – la nouvelle star du Racing

http://2-ufer.com/files/racing-kop-72-dpi.jpg


(KL – photo Remi Boulle) – Décidemment, le Racing Club de Strasbourg ne retrouve plus son calme, même pas au troisième échelon du football français, en National. Hormis les résultats plus que médiocres (le Racing pointe actuellement à la 12e place, loin de toute ambition de retrouver la L2 la saison prochaine), la relation entre les propriétaires du club et ses plus fidèles supporteurs semble définitivement compromise.

L'un des clubs de supporteurs, les Ultra Boys 90, le fameux «kop» qui a toujours soutenu son équipe à travers les périodes les plus difficiles du club, vient d'essuyer une interdiction de stade de trois matchs, suite au déploiement de banderoles lors du match contre Fréjus vendredi dernier à la Meinau. Il est vrai que ces banderoles n'avaient rien pour plaire au grand chef du Racing, Jafar Hilali, puisqu'on pouvait y lire : «Ingérence, Insolence, Incompétence – Plus de raison d'y croire – Hilali – casse-toi». On les comprends. Les actuels propriétaires sont les principaux responsables de la dégringolade du Racing, ayant sacrifié le football professionnel en Alsace sur l'autel de la spéculation financière. Si la manière de s'exprimer ne plait pas à tout le monde, il faut peut être rappeller plusieurs choses. D'abord, Messieurs, nous parlons foot ici. Si le conventions vous importent tellement, il aurait mieux valu investir dans le tennis, le polo ou l'équitation. Dans le football, les gens portent leur coeur sur la main et pratiquent généralement un franc-parler décomplexé. Deuxièmement, en excluant les plus fidèles supporteurs du Racing du stade, Hilali entâme un bras de fer qu'il ne peut pas gagner. Que fera-t-il avec un stade vide ? Qui se déplacera avec le Racing à Plabennec, Pacy-sur-Eure ou Bastia pour soutenir une équipe qui en deux ans et demi est tombé de la L1 dans l'insignifiance la plus absolue du football français ? Qui achètera le nouveau maillot du Racing, même en National ?

Les nouveaux propriétaires du Racing n'ont toujours pas compris qu'un club de football n'est pas une entreprise comme une autre. Ils n'ont toujours pas compris qu'un club de football a besoin d'un ancrage dans sa région, qu'il doit être porté par autre chose que la plus-value des actionnaires. Et finalement, il s'attend à quoi, ce Monsieur Hilali qu'on a d'ailleurs jamais vu à la Mainau lors d'un match ? Il pense que les supporteurs applaudissent le fait qu'un groupe de financeurs parisien ait ainsi malmené le football alsacien ?

Les premières réactions des internautes furent variées. Si les uns expriment leur colère vis-à-vis des nouveaux propriétaires, d'autres approuvent la mesure de suspendre le quart de virage des UB90, arguant «qu'aucun employeur n'accepterait de se faire insulter de la sorte». Erreur : les supporteurs du UB90 ne sont pas des employés du Racing, mais ses clients les plus fidèles ! Des clients mécontents de la prestation qu'ils payent cher. Ce qui soulève aussi la question juridique de la mesure. Quasiment tous les supporteurs du quart de virage sont des abonnés qui ont déjà acheté et payé le droit d'entrée pour tous les matchs de la saison, y compris pour les trois matchs à domicile à venir. Dans la mesure où la loi ne prévoit pas de sanction pour des groupes de personnes, le détenteur d'un billet ne peut se voir interdire l'accès au stade qu'à titre individuel et ce, suite à des manquements individuels au règlement du stade. Mais bannir tout un quart de virage semble juridiquement pour le moins questionnable.

Et après tout – ils veulent en arriver où, ces financeurs parisiens ? Ils ont réussi à faire partir tous les éléments valables du club, ils ont réussi à faire descendre le Racing en troisième division, ils ont réussi à créer une situation dans laquelle la ville de Strasbourg s'est vu contrainte d'abandonner le projet Euro 2016, et maintenant – ils veulent aussi vider le stade de ses supporteurs ? Il serait peut être temps que quelqu'un prenne le soin d'expliquer les rudiments du football à ces gens qui doivent considérer le Racing comme un jouet de luxe que l'on jete dès qu'il commence à les ennuyer.

En attendant, chers supporteurs des UB90, laissez tomber pour ces trois prochains matchs et venez vous régaler en assistant au match du Sportclub Freiburg contre Borussia Dortmund dans deux semaines au badenova-Stadion à Fribourg, en soutenant les «Frenchies» du club badois, qui sont Yacine Abdessadki, Jonathan Jäger et Simon Pouplin, sans oublier l'actuel meilleur buteur de la Bundesliga, le Sénégalais Papiss Cissé. Les actuels propriétaires du Racing ne méritent pas que vous soutenez ce club avec vos tripes.

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Le stublog de katzo68 : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
Bayern.jpg

katzo68

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006