Les jeux olympiques de Lille

28/03/2006 13:42
429 lectures
Il y a quelques années Lille postulait pour avoir les jeux olympiques. Il faut dire que je trouvais ça incroyable, car je trouvais que les jeux olympiques de Lille ça sonnait quand même plutôt mois bien que les jeux olympiques d'Atlanta.
En foot, c'était la même chose, les dogues lillois ne faisaient pas vraiment parti des équipes que je trouvais attirantes étant jeune. Vercauteren et consorts n'avaient pas l'attirance des jeunes filles qui faisaient tournoyaient leur jupes autour de mes yeux d'adolescent boutonneux (soupir).
Mon opinion a cependant grandement évolué sur cette équipe... mais pas sur leur capacité à fédérer pour des jeux olympiques.

Epreuve 1 : 800 m haies relais mixte
Pour une fois, ce n'est pas le racing qui ouvrira la marque en ce début de période. Lille profitera du marquage aproximatif et du placement du même accabit de nos deux égyptiens, pour construire une pyramide humaine suite au but de la tête de Keita. Pourtant conscients de l'enjeu, arriver enfin à rejoindre Troyes tortue qui n'en fini pas de faire du surplace mais qui reste devant nous, les alsaciens s'étaient procuré de sympathiques occasions, notamment par le jeune Farnerud.
Finalement, c'est Diané, notre John Utaka à nous, qui délivrera une ouverture aveugle ronadilnesque pour le jeune suédois qui ajustera d'une superbe frappe le gardien Lillois. Le premier tour s'achèvera donc sur une égalité parfaite.

Epreuve 2 : Ball trap avec gants de boxe
Le dieu du football avait semble t il décidé de bien se marrer pour cette deuxième mi-temps. Le dieu du foot, parfois il doit en avoir un peu ras la casquette de voir des matches à 2 euros. Alors comme ça pour redonner un peu de piment, il fait trébucher un jouer, il offre un penalty incroyable, un but contre son camp ou une boulette de gardien (son préféré).
Un splendide centre, un détente vertical qui laisserait pantois d'admiration un gymnaste russe, et une prise de balle qui fit applaudir Calamity James, le célèbre gardien de but anglais, permirent à Puydebois de s'arroger un superbe 6, la note parfaite qui n'avait été attribué auparavant qu'à Arconada.
Derrière Keita eut bien l'espoir d'attirer sur lui les houra du public en exécutant un pathétique retourné qui ne fit que mettre le ballon au fond des filets et donner l'avantage à son équipe, c'est le gardien strasbourgeois qui scotcha sur place les milliers de spectateurs présents.
On se dirigeait donc vers une défaite, quand Tony Silva eut l'intelligence de rappeler que lui aussi pouvait prétendre au titre suprême de cagade de l'année. Cependant, c'est aidé par un de ses défenseurs qu'il accomplira son exploit, laissant la médaille à son alter ego alsacien et à l'Utaka de l'est le soin d'égaliser en toute fin de temps réglementaire.
Claude Puel pouvait enrager, son gardien aura échoué au pied de la gloire.

Prochain Match :
OGC Nice - RCS 0-0 (Epreuve de full contact : 5 jaunes à 8 ; 2 expulsions de chaque côté).

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter

Flux RSS Que du sexe, des femmes nues, des hommes nus, des animaux nus, bref le blog le plus intéressant du monde... et un poil de football et d'informatique aussi... mais nus évidemment.
teuh1308510950.jpg

teuh

Voir son profil complet

Archives

2014

2013

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005