March 2008


Opération Task-force !

Mardi, à l'entrainement, on a fait le "débriefing" du match de Bordo. Le débriefing, c'est une technique très spychologique que Monsieur Furlan adore : on regarde le match à la télé et on doit dire qu'on est mauvais et, comme ça, le coach est content. L'ambiance était tendue, mais on a quand même bien rigolé quand on a vu le tir du petit Kevin en touche. Elvis a rigolé un peu plus fort que les autres et a dit : " Et sinon, quand tu cadres, ça donne quoi ? " Kevin n'a pas aimé et a répondu : " Et toi, quand tu prends pas 3 buts par match, ça donne quoi ?". Les deux se sont levés et ont fait une baston de regard. On les a calmés, fait rassoir, et on a continué à dire qu'on était mauvais.

A la fin de la séance, Quentin au Thon s'est fâché tout rouge. On a été surpris, il avait jamais osé parler jusqu'à présent : " C'est trop zinjuste ! D'accord, contre Mess, on a pas été bons, mais là, c'est de la triche, c'est de la faute à l'arbitre ! ". Monsieur Furlan a soupiré et répondu qu'il ne comprenait pas ce qui s'était passé. Faut dire que depuis que Philippe a été appelé par les services secrets pour cette task-force, il était persuadé que les arbitres allaient nous avantager comme contre Mess. La task-force, c'est un truc qu'on a pas trop compris. L'autre jour, lorsque cette histoire est sortie, le petit Kevin m'a demandé ce qu'était cette task-force. "C'est un truc top secret pour que les arbitres soient plus pour le Racing. Philippe a dit que c'était aussi important qu'un nouveau stade ! Cela a bien marché contre Mess, mais contre Bordo, y a eu un couac...", que j'ai répondu en chuchotant. "Mais faut rien dire, c'est secret ! ". Le petit Kevin a pris un air grave, a hoché la tête et est reparti en vérifiant que personne ne le suivait.

http://bavard.racingstub.com/blogs/b/bavard/photos/men-in-black-f...

Y en a un seul qui est content au club en ce moment, c'est Monsieur Herzog. Il est devenu le chef de son village dimanche dernier. Hier, il est passé, tout sourire, à la fin de l'entrainement. Stéph' et Alex Vencel l'ont félicité. Romain et le petit Kevin ont demandé comment ça marchait pour devenir le chef de la ville. Monsieur Herzog a dit que les habitants de la ville mettent un bulletin avec le nom du chef qu'ils veulent dans un isoloir dans une enveloppe dans une urne et celui qui a le plus de bulletins a gagné. Les deux jeunes était étonnés. Romain a rétorqué : "c'est marrant, je pensais que ça marchait comme dans les battle de tecktonik, à l'applaudimètre...". Monsieur Herzog a souri et a demandé à Romain s'il avait voté. "Nan, j'ai pas besoin de désigner un chef ! Mon chef, c'est moi ! ".

Pour préparer le match de Lille, Monsieur Furlan a eu une idée. A la fin de l'entrainement, hier, il est allé parler avec Yac'. " Yac', on pêche au niveau de la benégation ! ", qu'il lui a dit. Yac' a regardé le coach avec un regard façon Rantanplan dans les Lucky Luke : "De la pêche ? Quoi !?" "Mais non, je te dis juste que l'équipe manque de combattivité, alors j'ai pensé faire appel à ton père pour faire une activité karaté avec le groupe, comme après le match de Mess : t'en penses quoi ?" Yac' a répondu par un regard encore plus vide qu'avant et il a bredouillé un truc inodile. Le coach n'a pas eu l'air content, il a foncé les sourcils et est reparti en soupirant. Monsieur Furlan m'a fait de la peine, y doit pas être bien pour faire appel à Cheikh Yacine !

Messins, messins, nous enculent !

Bon bah, on l'a prise notre raclée. Cette semaine à l'entrainement, c'est profil bas. Le petit Kevin vient sans sa crête et Wason ne fait plus de Ric-Rac. Les claquettes d'Elvis Paisley sont oubliées depuis belle l'urêtre. Apparemment, il s'est mis à la capoiera. Il a même essayé d'en faire avec des supporters en colère après le match mais c'était pas pour du rire et les gros monsieurs sécurité en veste orange lui ont tiré les oreilles pour le calmer. Yac' et son papa Cheikh Yacine se sont fâchés tout rouge et ont essayé de faire une démonstration de karaté et bizarrement ça n'a pas plus aux supporters. Ils sont compliqués ces pauvres ! Y en a même qui criaient "Mercedes ! ", un truc comme ça. Elvis a rétorqué qu'il roulait en BMW. Stéph' nous a expliqué plus tard que les pauvres parlaient de "mercenaires" en fait. " C'est des mecs qui se battent pour l'argent dans n'importe quelle armée " qu'il nous a expliqué. Elvis, il a pas trop compris. Il a répondu : " L'argent, je sais ce que c'est.... Mais c'est quoi se battre ?!"

Heureusement, Habib a calmé le jeu, toujours zen. Comme pendant le match. D'ailleurs, Monsieur Furlan lui a dit après le match, devant toute l'équipe : " Il ne te manquait plus que le verre de Ricard avé les olives pour être aussi peinard que mon Tonton de Bègles, le 15 aout après les boules ". Les boules, c'est Habib qui les avait et personne n'a bougé. Pas même Stéph' qui tirait la tronche, mais personne n'a osé lui reprocher de pas avoir été décisif ce soir.

http://bavard.racingstub.com/blogs/b/bavard/photos/ricard-76a25.jpg

Voilà, c'est pas la fête, et Edgare n'est plus là pour nous faire rigoler. Edgare, on ne sait même pas où il est parti. Pourtant on a cherché partout : Amoxis, Fun Factory, Era, Komplex, Seven, l'Addict, etc... Toujours la même réponse au téléphone : " Un joueur du Racing ? Ah oui, ça, on en voit souvent... Mais non, le père Edgare, on ne l'a pas vu depuis belle l'urêtre. La profession est la première à en souffrir... Prévenez nous s'il revient ! Merci !"

Le kiné et le doc eux non plus, ils ont pas la pêche. C'est depuis que "Monsieur 10 000 Voltarène" est parti. C'est comme ça qu'ils appelaient Emile, ça les faisait rigoler, même si, nous, on comprenait pas trop... Du coup, ils disent qu'ils sont presque au "chômage tactique" ou un truc comme ça. Mais depuis que Pagalou a balancé que Monsieur Furlan, c'est la tactique du chômage, les toubibs ne blaguent même plus là dessus. Je me demande si c'est pas l'équipe qui aurait besoin d'un toubib maintenant...
  • 1 (current)