Bioscope


Re-biner ?

19/06/2006 06:52
926 lectures
Sauve qui peut, j'ai cru voir un grosminet... Ah non, un robinet...
Ah ben ça c'est cool... Flic, floc, flaque...

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/16.06.2006-030...

« Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir, c'est bon pour les robinets » (Boris Vian)
Goutte que goutte ?

Tout feu, tout femmes

18/06/2006 09:16
418 lectures
"Fils du Titan Japet et de Clyméné, frère d' Atlas, de Ménoétios et d'Épiméthée, Prométhée était un Géant dont Zeus redoutait la puissance. Prophète, inventeur, il créa d'un bloc d'argile mêlé d'eau le premier homme. Ne voulant pas laisser sa créature démunie de tout, il alla dérober au char du Soleil une étincelle qu'il cacha dans la tige d'une férule, et, de retour sur la Terre, il offrit cette source de feu divin aux hommes qui, durant son absence, s'étaient multipliés. Non content de ce premier exploit et de cette injure faite à la puissance souveraine de Zeus, il en imagina un second. Il tua et dépeça un taureau. D'un côté, il étala la chair, la moelle, les entrailles, qu'il recouvrit de la peau de la bête ; de l'autre, il posa les os, sur lesquels il plaça la graisse de l'animal. Prométhée offrit alors à Zeus de s'attribuer l'une des deux parts, l'autre allant aux hommes. Zeus, attiré par la blancheur de la graisse, choisit celle qui ne refermait que les os. Ayant été ainsi joué, Zeus décida de se venger des mortels et de Prométhée. Aux premiers, il envoya Pandore, belle jeune femme créée par Héphaïstos, qui répandit tous les malheurs sur la Terre, en ouvrant sa fameuse boîte. Au second, il dépêcha Héphaïstos : Prométhée fut enchaîné par le dieu sur le plus haut sommet du mont Caucase, où, chaque jour, pendant des siècles, un aigle vint ronger le foie sans cesse renaissant du malheureux." (source)


Le premier rêve de Dora - Le livre bleu de la psychanalyse

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/16.06.2006-067...
(Spectacle au Bioscope)

"Love is a burning thing
and it makes a firery ring
bound by wild desire
I fell in to a ring of fire...

I fell in to a burning ring of fire
I went down,down,down
and the flames went higher.
And it burns,burns,burns
the ring of fire
the ring of fire.

The taste of love is sweet
when hearts like our's meet
I fell for you like a child
oh, but the fire went wild..

I fell in to a burning ring of fire.....[etc]" (source)

Johnny Cash, Ring of fire

Le petit Nicolas au Bioscope

17/06/2006 07:09
1.313 lectures
Hier avec les copains, on a fait une sortie de classe. C'est drôlement amusant quand on sort tous ensemble, comme ça. C'est dommage qu'on le fasse pas plus souvent, mais la maîtresse, elle dit qu'il faut aussi travailler un peu dans la vie. On a pas très bien compris, parce que nous, ce qu'on préfère, c'est s'amuser avec les copains, mais on a rien dit. Pour aller au Bioscope, on a pris le bus et tout, c'était chouette. On a commencé par se promener un peu, mais les filles, elles avaient chaud. Les filles, elles ont toujours froid ou chaud, je sais pas comment elles font. Alors on est allé regarder un peu la télé, mais Eudes il a dit que la télé, elle était plus grande chez lui, et qu'en plus il avait plus de chaînes, alors on est partis. Là on a fait de la balançoire et du trampoline, c'était terrible ! Avec les copains, on s'est dit que ça serait chouette d'avoir un trampoline, mais Camille elle a dit que c'était dangereux. Camille, elle est rigolote, mais elle veut jamais rien faire. Alors on est allé au spectacle. Bon on n'a pas très bien compris pourquoi la fille elle se roulait par terre en bas au lieu de regarder les images comme nous, mais le surveillant, il a dit que c'était son métier, à la fille, de danser. Avec Eudes on s'est dit qu'on aimait bien ce qu'elle faisait, la fille, même si on comprenait pas trop. Eudes, il a dit qu'en plus elle était jolie, et ça a fait rire les copains, mais pas les copines. Les filles, c'est compliqué et c'est jamais content de toute façon.

http://kibitz.racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/16.06.2006-077...

Ensuite on s'est dit que ça serait chouette d'aller voir l'expo crado. Sophie, elle a dit qu'ils expliquaient le caca et les pets, alors avec les copains on a trouvé ça terrible et on n'a pas regretté. Y avaient plein de machines bizarres et on pouvait faire plein de jeux sur le nez qui coule, le vomi, etc. On pouvait même sentir les fesses ou les pieds, mais là c'était beaucoup moins chouette, et Sophie elle a dit que c'était dégoûtant et qu'elle voulait rentrer. Nous on s'est quand même beaucoup amusé, et avec les copains on a dit que c'était plus intéressant que le reste. Ensuite on est allé à un autre spectacle, et là y avait plus personne. Camille elle a dit que les autres préféraient boire des cocas ou rentrer parce qu'ils s'ennuyaient, mais de toute façon le bus était pas encore là. Nous on a bien fait d'aller voir, parce qu'il y avait du feu partout et de l'eau qui coulait sur la terre, c'était chouette. Enfin moi je m'en souviens pas très bien, je jouais avec mon appareil de photo. Je crois qu'on n'a pas tout compris, mais Sophie, elle a dit que c'était de l'art, et que l'art, c'était une question d'interprétation. Avec Eudes, on a rigolé et on s'est dit qu'elle disait ça parce qu'elle avait rien compris, alors elle est devenue toute rouge, c'était rigolo, mais on est vite allé faire autre chose.

En sortant, on a reçu des invitations pour revenir, mais Eudes il a dit que comme c'était nul et que personne ne venait, ils voulaient qu'on revienne. Avec les copains, on a vachement rigolé, mais la maîtresse est devenue tout rouge et de la façon dont elle a dit de monter dans le bus, on a compris que c'était pas le moment de rigoler. On a vite obéi. Ensuite la maîtresse elle a demandé si on avait aimé, et là toute la classe a rigolé, et la maîtresse elle est devenue encore plus rouge. Alors on a compris que c'était pas le moment de rigoler et on a expliqué qu'il y avait des trucs chouette quand même. Là un monsieur a dit que c'était quand même cher et loin pour ce que c'était, mais nous on a trouvé que c'était chouette, de partir tous ensemble comme ça... La maîtresse elle a dit que de toute façon on était un peu vieux et que c'était pour les plus petits, alors nous on était vachement fiers...

Le Bioscope

01/06/2006 07:12
575 lectures
(Petite touche informative pour une fois...)

1er juin ! Le printemps, les beaux jours, l'amour, tout ça ? Non, non, l'ouverture du fameux projet "Bioscope" en Alsace...

https://racingstub.com/blogs/k/kibitz/photos/28.05.2006-010-392eb.jpg

"Le Bioscope, premier parc de loisirs et de découvertes entièrement consacré à l'Homme et son Environnement ouvrira le 1er juin 2006 en Alsace.

A travers un parcours inédit, surprenant et riche de rencontres, il offre au visiteur une approche originale de toutes les facettes de la vie sur terre.

Installé dans un magnifique parc paysager à l'architecture innovante, il est organisé autour de l'impact d'une météorite.
Les animations proposées sont articulées autour de l'Homme (les soins & les remèdes, son sommeil & ses rêves, ses équilibres & ses déséquilibres) et son Environnement (les climats extrêmes, les écosystèmes, l'environnement & les pollutions) :

[...]

Des activités ludiques mettant en scène les différents univers : l'environnement et les pollutions, les écosystèmes, les climats extrêmes, le sommeil et les rêves...

Deux spectacles vivants époustouflants également mis en scène :
- Théâtre des Eléments : une chorégraphie qui mêle l'homme aux quatre éléments avec des effets pyrotechniques saisissants.
- Théâtre de l'Homme : des jeux de scène et des effets visuels audacieux entre l'homme et les images.

Un jeu : le « bioprofileur ». Il permet de déterminer la sensibilité de chacun des visiteurs aux grands défis de demain.

En mettant en lumière les différents équilibres naturels, l'objectif du Bioscope est d'informer le grand public et de le sensibiliser de manière ludique aux multiples richesses de la vie sur terre. Il a pour vocation de donner envie d'agir pour l'avenir de la planète.

[...]

Le Bioscope est un projet initié par les collectivités locales alsaciennes, Région alsace et Département du Haut-Rhin, regroupées dans le Symbio (Syndicat Mixte du Bioscope) présidé par le sénateur Hubert Haenel, vice-président du Conseil Régional d'Alsace.

Le Symbio a conclu un partenariat public-privé avec Grévin & Cie, opérateur privé qui apporte sa compétence professionnelle, reconnue au plan européen, en matière de divertissement familial. Une convention de délégation de service public a été signée entre le Symbio et Grévin & Cie en 2001. Elle prévoit que Grévin & Cie conçoit, réalise et exploite le site, en portant le risque d'exploitation, pour 30 ans.


Le montant de l'investissement public dans le Bioscope

Le coût total des deux phases du Bioscope est de 61 M€, répartis en 51 % à la charge de Grévin & Cie et 49 % à celle des collectivités. Au sein de ces 49 % :
- 50 % sont à la charge de la Région Alsace (15 M€ pour l'ensemble du projet) ;
- 50 % sont à la charge du Département du Haut-Rhin (15 M€ pour l'ensemble du projet).
En complément, le Département du Haut-Rhin a piloté et financé la desserte routière de l'Ecomusée et du Bioscope et la Région Alsace financera leur future desserte ferroviaire.

La convention de délégation de service public prévoit un investissement en deux phases, de 30,5 M€ en phase 1 (réalisé à l'ouverture) et de 30,5 M€ en phase 2 (mise en oeuvre progressive à partir de 2008)." (source)

En savoir plus :

http://www.lebioscope.com/FR/home.asp

http://www.projet-bioscope.net/index_01.htm


Musicalement, renvoi à la chanson "Plus rien", des Cowboys Fringants (ici)
  • 1 (current)