Ils viennent de nous quitter

Flux RSS 1844 messages · 354.435 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par lawknight

  • :(

    Le dernier septennat et le premier quinquennat de la Ve République, on ne s'est pas ennuyés au cours de ces 12 années, et @kitl le souligne à juste titre : on retient aussi et surtout sa caricature qui lui a donné un côté bien "sympatoche" (copyright Les Guignols)

    N'empêche, quelle carrière :O
  • Mon mulot pleure et dans le ciel gris et pluvieux tournoient des buses qui crient leur désespoir.
    Chirac a fait pschitt et son décès est abracadabrantesque.:D
  • Le numéro 23 de France 98
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 37 ans
    J'ai encore utilisé sa célèbre expression aujourd'hui :

    "Les emmerdes, ça vole en escadrille".
    Tellement vrai et observable dans bien des domaines.

    Il avait des expressions de la cavalerie... comme quand un journaliste avait demandé à Jacques Chirac un commentaire après le mariage de Nicolas Sarkozy avec Carla Bruni. Il avait répondu un truc du genre:

    "Je ne le connais pas mais j'ai entendu qu'elle avait des frelons dans la culotte".

    Voilà c'était pour saluer sa manière d'être et de s'exprimer.

    Puis il était vraiment sympatoche... pas que dans les guignols.
    J'ai des proches qui ont pu me le confirmer.
  • Toute les générations qui ont connu le Président Jacques Chirac en exercice ne peuvent rester insensible à cet homme, qui a fait de bonnes et de mauvaises choses, mais qui avait une qualité exceptionnelle, c'était d'aimer les gens, tous les gens (et les animaux aussi).

    L'image que je garderais de lui, en tant qu'amoureux du football, c'est cette Garden Party du 14 juillet 1998 où il ne connaissait pas un seul joueur, mais lui, était heureux. Heureux d'être entouré par cette foule, cette folie, cette ambiance. Il était juste dans son élément.

    Le Président de tous les Footix comme le dénote cet excellent hommage dans So Foot.

    Il va me manquer, il va nous manquer, et ceci, qu'on ai été de son bord politique ou non, car il était surtout un vrai représentant des français plus que de la France.
  • geiss67 a écrit, le 26/09/2019 17:45 :
    Le numéro 23 de France 98


    Je recommande chaudement l'épisode des Mystères d'archives sur La victoire des bleus qui met en lumières les fumisteries du n°23 de l'équipe de France.

    https://boutique.arte.tv/detail/mysteres_archives_volume_5
    (sans doute dispo en téléchargement quelque part sur un lien qu'on ne saurait afficher ici).

    Aah ! Président Chirac !
    Sans doute le plus beau des râteaux ; ceux qu'il a pris, ceux qu'il a mis. Faut dire qu'il ratissaît sacrément large le bonhomme.
    Ça fait quelque chose.
    Rip.

  • On peut noter que le président Macron a salué hier la mémoire d'un de ses prédécésseurs. Un grand classique sous la Ve. Pas tant que ça, puisque le dernier président qui ait rendu hommage à l'un des ses, en l'occurence à son prédécésseur n'est autre que Jacques Chirac le 8 janvier 1996. En 23 ans, aucun ancien président n'avait rendu l'âme.
  • Je me suis fait la même réflexion que toi, cher "parti de l'étranger". Avant cela il y avait eu "la France est veuve" de Pompidou en 1970 puis le décès de Mitran en 1996, événement dont j'avais un peu entendu parler du haut de mes six ans, et c'est tout. Auriol et Coty peut-être.

    Valéry se fait décidément désirer !
  • captainflirt1306402755.jpg
    Modifié par captainflirt ·
    captainflirt • 39 ans
    Il me semble que vous oubliez Alain Poher, président deux fois par intérim après le départ de la Gaulle et le décès de Pompidou.
    Décédé lui aussi en 1996...

    Aah 96, Mitrand !
    J'étais en 2nde et je me rappelle avoir du bataillé ferme avec le prof principal, prof d'eco, pour qu'il accepte que la classe procède à 1mn de silence.
    Salaud de droite 😋 la consigne officielle était de 2mn de silence dans les établissements scolaires ce jour-là. J'étais délégué, jeune et idéaliste.

    J'imagine que la mort de Chirac doit provoquer un peu la même chose aux plus jeunes aujourd'hui. C'est le président de leur enfance.

    Pas sûr que les gestionnaires qui se succèdent au pouvoir depuis laissent autant de traces dans la mémoire collective.
    La routourne a tourné.
  • Je lui préfère de loin le sobriquet de "roi fainéant", ça lui allait comme un gant.
    Pour le reste, le côté "sympathique" n’enlève rien au fait que la prison lui tendait les bras.
  • On peut lui reprocher beaucoup de choses, mais pas de ne pas aimer la France et les Français. Et puis il adorait l'Alsace et sa gastronomie, il avait notamment sa table attitrée "Chez Yvonne".

    Sa première visite officielle fut avec Helmut Kohl à Strasbourg.
    https://img.20mn.fr/PdRddaWuR9q_HnkC81tojg/648x360_1995-jacques-c...
  • Y'a une directrice d'école primaire aussi, qui nous a quitté en laissant une lettre dans laquelle elle exprime tout son désarroi par rapport à l'institution de l'éduc nat, avant de se suicider. Ça me remue vachement (hommage) plus que Chirac...
  • kitl1373095462.jpg
    Modifié par moderateur ·
    kitl • 30 ans
    Chichi a réussi la performance d'être une figure populaire longtemps après son mandat, toutefois il fut l'objet d'un rejet pratiquement constant au cours de ses douze ans de mandat.

    Au début, le delta entre la campagne volontiers open bar et les premières mesures. Puis la cohabitation qui le mit en retrait durant cinq ans, non sans avoir été marquée par l'apparition de nombreuses casseroles soigneusement cachées depuis des années. Puis le côté immobilisme des dernières années, assorti d'une annus horribilis 2005 entre le référendum, son pépin de santé et les émeutes des banlieues, enfin l'échec du sursaut avec Villepin.

    Le côté opportuniste de Chirac, qui a changé de position sur de nombreux sujets, le rendent moins clivant qu'un Mitterrand, lui-même insaisissable.
    Sur l'Europe, on peut se réclamer de l'appel de Cochin ou du soutien à Maastricht. On peut retenir le libéral reaganien ou le radical corrézien. La bête de campagne cependant rejetée par deux fois et appelée à la barre sans doute un chouïa trop tard.

    On se souvient aujourd'hui de sa personnalité mais pour ce qui est des actes, c'est plus laborieux. D'où la nécessité pour ses successeurs de secouer parfois la France à marche forcée.
  • Qui sera reconstruit en 5 ans?
    Notre Dame de Paris ou Jacques Chirac ?
  • Ce décès m’a permis d’apprendre que Bernard Pons n'était pas encore mort ! :O
  • Même étonnement pour ma part
    Il a même 93 ans le bougre
  • Lol Canal lui a fait une rétrospective de 25 minutes des guignols.
    >franchement y avait matière à bien plus.

    Surtout que c'est quand même bien eux qui l'ont aidé à battre Balladur.
    Cela dit j'ai super bien rigolé au souvenir des guignols et de Super Menteur.
  • kitl a écrit, le 28/09/2019 21:43 :
    Ce décès m’a permis d’apprendre que Bernard Pons n'était pas encore mort ! :O


    Et de rappeler que Giscard est en train d'enterrer tout le monde aussi...
  • Chalandon vient de fêter ses 99 ans.

    Y aurait de quoi inventer un jeu : citez des anciens ministres encore vivants de plus de 75 ans =P~
  • Y a Roland Dumas, 97 ans 😏
  • onMXJKIY_bigger.jpeg
    Modifié par treponem ·
    treponem • 40 ans
  • spiterman67 a écrit, le 29/09/2019 09:31 :
    Et de rappeler que Giscard est en train d'enterrer tout le monde aussi...
    Au jeu du qui enterrera qui, Elizabeth the second ou Valéry ?
  • Line Renaud règlera le Game :-$
  • A l'occasion du décès de JC j'ai découvert que tous les vrais Alsaciens sont de gauche. Tous!

    « Bien sûr que je suis de gauche ! Je mange de la choucroute, je bois de la bière… »
  • L'autre jour j'ai vu qu'Hugue Aufray fêtait ses... 90 ans en... chantant sur scène!!! :O
    Et il a l'air en forme, de quoi vivre encore quelques années.

    Canoniquement vôtre, Paplo
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.