larios.jpg

Jean-François Larios

0.0 / 5 (0 note)
Né le
(62 ans) à Sidi-Bel-Abbès (Algérie)
Nationalité
française France
Taille
1.87 m
Poids
81 kg
Poste
Milieu offensif

Au Racing

Premier match officiel pro.
RCS - Rennes 1-1 le (28 ans)
Dernier match officiel pro.
Rennes - RCS 1-1 le (29 ans)
Contrats
  • De juin 1985 à juin 1986 : Prêt
Statistiques de Jean-François Larios au RC Strasbourg en équipe Une
Compétition Matchs Buts Passes
Ligue 1 18 0 3
Coupe de France 4 0 0

Sélections nationales

Matchs
17
Buts
5
Premier match
Luxembourg - France (1-3), le 07/10/1978

Ligue 1

Matchs
249
Buts
44
Premier match
Nîmes - St-Etienne 0-0 le (18 ans)

Palmarès

Carrière

Carrière de Jean-François Larios en tant que joueur
Club Saison Championnat Coupe d'Europe Autres (off.) Sélection
Compét.M.B.P. Compét.M.B. M.B. M.B.
France Pau JAB JeanneArcBearn.gif
France Pau Bourbaki fa-bourbaki.png
France St-Etienne st-etienne5.gif 1973/1974 Division 1
0
0

France St-Etienne st-etienne5.gif 1974/1975 Division 1
1
0

France St-Etienne st-etienne5.gif 1975/1976 Division 1
5
2

France St-Etienne st-etienne5.gif 1976/1977 Division 1
10
1

Coupe des clubs champions
1
0
France Bastia (prêt) bastia1.gif 1977/1978 Division 1
34
5

Coupe UEFA
12
2
France St-Etienne st-etienne5.gif 1978/1979 Division 1
35
10

4
1
France St-Etienne st-etienne5.gif 1979/1980 Division 1
37
3
0
Coupe UEFA
8
3
1
0
France St-Etienne stetienne2.gif 1980/1981 Division 1
31
5

Coupe UEFA
8
3
5
3
France St-Etienne stetienne2.gif 1981/1982 Division 1
37
13

Coupe des clubs champions
2
0
7
1
France St-Etienne stetienne2.gif 1982/1983 Division 1
11
2

Coupe UEFA
3
0
Espagne Atlético atleticomadrid3_old.gif 1982/1983 (janvier) Liga
0
0

Canada Montréal manicmontreal.gif 1983 (juin) NASL
6
1

Suisse Neuchâtel xamax.gif 1983/1984 (janvier) Ligue Nationale A
Suisse Neuchâtel xamax.gif 1984/1985 Ligue Nationale A
France Lyon lyon6.gif 1984/1985 (septembre) Division 2 (B)
27
1

France RC Strasbourg (prêt) logo_70s_w350.png 1985/1986 Division 1
18
0
3
4
0
France Nice (prêt) ogcnice4.png 1986/1987 Division 1
19
3

France Montpellier montpellier10.gif 1987/1988 Division 1
11
0

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Issu d'une famille de rapatriés d'Algérie, Jean-François Larios fait ses débuts en équipe de jeunes à Pau. Il est sélectionné à plusieurs reprises en equipe cadets du Sud Ouest puis en équipe de France juniors. Il rejoint l'AS Saint-Etienne pour poursuivre sa formation. Il participe à quelques matches lors des saisons 1974-75 et 1975-76 remportées par l'ASSE. A 20 ans, il est capitaine de l'équipe réserve stéphanoise mais les portes de l'équipe première restent fermées, notamment en raison de sa forte personnalité: il est alors prêté une saison à Bastia où il va se révéler à l'Europe en contribuant pleinement au parcours des Corses en coupe UEFA, ponctué par une finale. Sa technique, alliée à une puissance physique impressionnante, fait de lui un milieu de terrain redoutable.
De retour à St-Etienne, qui cherche à tourner la page de la glorieuse année 76, Larios gagne rapidement une place dans l'équipe. Les Verts retrouvent le haut du classement et Larios n'y est pas étranger. La récompense de ses efforts ne tarde pas et il est appelé pour la première fois en équipe de France en octobre 1978.

La consécration arrive bientôt et il est élu Meilleur Joueur de l'Année 1980 par ses pairs et la presse (France Football). En 1981, il décroche le titre de champion de France mais manque la finale de la coupe de France en raison d'une blessure aux adducteurs.
En 1982, il fait partie du groupe français qui termine quatrième de la coupe du Monde. Mais ses relations avec Platini, depuis leur association à Saint-Etienne, sont très houleuses. Suite à cela, il décide de renoncer à l'équipe de France.

Pendant l'été 1982, l'affaire de fraude fiscale, dite de la "caisse noire", à Saint-Etienne casse la dynamique du club. L'entraîneur Herbin est licencié en décembre et dans la foulée, Larios quitte le club. Après 2 saisons pénibles, marquées par des blessures à répétition, qu'il passe à l'étranger puis à Lyon, il atterrit à Strasbourg où il retrouve enfin ses sensations. L'accalmie ne dure que le temps d'un été : il est arrêté plusieurs semaines par une douleur à la cuisse, reprend prématurément puis rechute. Lorsqu'il revient à la compétition, le Racing est lancé dans une course-poursuite vers le maintien, qu'il finira par perdre.

Agent FIFA depuis 1995, Jean-François Larios est lié aux affaires de transferts suspects à l'OM: il est poursuivi pour "faux, usage de faux et complicité d'abus de bien sociaux" et est condamné en février 2007 à deux ans de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction d'exercer toute activité liée au football.