Jean-Pierre Kern

0.0 / 5 (0 note)
Né le
(65 ans) à Strasbourg (Bas-Rhin)
Nationalité
française France
Taille
1.79 m
Poids
75 kg
Poste
Attaquant

Au Racing

Premier match officiel pro.
Bastia - RCS 0-0 le (20 ans)
Dernier match officiel pro.
Bastia - RCS 0-0 le (20 ans)
Contrats
  • De juin 1973 à juin 1974 : Amateur
Statistiques de Jean-Pierre Kern au RC Strasbourg en équipe Une
Compétition Matchs Buts Passes
Ligue 1 1 0 0

Ligue 1

Matchs
30
Buts
6
Premier match
Bastia - RCS 0-0 le (20 ans)

Carrière

Carrière de Jean-Pierre Kern en tant que joueur
Club Saison Championnat
Compét.M.B.P.
France RC Strasbourg logo_rpsm_w350.png 1973/1974 Division 1
1
0
0
France Fontainebleau fontainebleau1.gif 1974/1975 Division 2 (A)
29
14

France Besançon Racing besancon3.png 1975/1976 Division 2 (B)
31
14

France Besançon Racing besancon3.png 1976/1977 Division 2 (B)
29
11

France Rouen rouen1.gif 1977/1978 Division 1
7
2

France Red Star redstar3.gif 1977/1978 (octobre) Division 2 (B)
24
14

France Béziers asbeziers2.png 1978/1979 Division 2 (A)
32
15

France Béziers asbeziers2.png 1979/1980 Division 2 (B)
12
6

France Sète sete2.png 1979/1980 (janvier) Division 3 (Sud)
14
6

France Sète sete2.png 1980/1981 Division 3 (Sud)
26
13

France Montpellier Logompsc_2.png 1981/1982 Division 1
22
4

France Montpellier montpellier7.png 1982/1983 Division 2 (A)
20
5

France Montpellier Logompsc_2.png 1983/1984 Division 2 (A)
32
15

France Montpellier Logompsc_2.png 1984/1985 Division 2 (B)
19
6

France Montpellier Logompsc_2.png 1985/1986 Division 2 (A)
8
0

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Jean-Pierre Kern est amateur lorsqu'il fait sa seule apparition sous le maillot professionnel du Racing Club de Strasbourg, le 7 août 1973 à Bastia. Il devient buteur dès la saison suivante avec Fontainebleau (D2), inscrivant 14 buts. Besançon le fait alors signer comme professionnel et il confirme avec ce même club en 1976-77, marquant 10 buts en D2. C'est, semble t-il, un tremplin puisqu'il signe alors un contrat de quatre ans avec Rouen (D1) durant l'été 1977... mais quitte ce club au bout de six matches pour aller au Red Star (D2) où il marque 14 buts. Le club audonien déposant le bilan, il part pour Béziers où il comptera encore le même nombre de réalisations en une saison. Laissé sur la touche, il part pour Sète (D3) fin septembre 1979. Il continuera à y marquer mais, ce club végétant en amateurs, il fait son retour en 1ère division avec Montpellier en 1981, le président Nicollin l'ayant "courtisé" depuis plus d'un an. Ce club retombe en 2e division, mais c'est là bas que Jean-Pierre Kern va enfin pouvoir se fixer, connaissant sa meilleure saison héraultaise en 1983-84, inscrivant 15 buts.

Considéré comme un "éternel insatisfait" durant une bonne partie de sa carrière, Jean-Pierre Kern fut néanmoins un ailier puis un avant-centre puissant, au tir redoutable des deux pieds, utilisé comme fer de lance de l'attaque, véritable poison pour les défenses adverses.