Le retour des sifflets

Note
4.8 / 5 (4 notes)
Date
Catégorie
Côté tribunes
Lectures
Lu 2.485 fois
Auteur(s)
Par guigues
Commentaires
10 comm.
20170909_195930-2016x1512.jpg
© rachmaninov

Alerte météo sur la Meinau, ce n’est pas un ouragan mais plutôt une vague d’ennui qui a balayé les travées ce samedi.

Fatals picards


Le retour de nos meilleurs ennemis. On a beau rêver plus grand, les Amiénois sont devenus nos compagnons de déroute par la force des choses. Si ce n’était pas une affiche, le match était déjà à 6 points et le public ne s’y était pas trompé en répondant massivement à l’appel ce samedi soir. Comme quo,i on ne le dira jamais assez mais le football le samedi, c’est l’assurance d’un stade rempli. Enfin, pas sûr que les 23 000 spectateurs reviennent de si tôt gouter au football crémant bouchonné proposé.

Néanmoins dès 18 heures il y a du monde rue de l'Extenwoerth. La nouvelle boutique ne désemplit pas, les tables sont chargées de tartes flambées et les bières presque sans alcool coulent à flots. C’est un peu la rentrée des classes et cette seconde rencontre en septembre et souvent le premier match à domicile pour les aoutiens. L’occasion de retrouver les copains, d’analyser les débuts encourageants du Racing en première division. Aux tables des associations, on s'arrache les nouveautés : écharpes, tshirts, etc. Pas de pression particulière, les licornes ça n’existent que dans les livres. En parcage visiteur seulement une poignée de migrateurs, derrière une bâche « Amiens ». Les Picards ont toujours été sédentaires.

Le radeau du docteur Mabuse


Pas de tifo au coup d’envoi. C’est Amiens donc il faudra attendre un match plus prestigieux. Eh bien les joueurs se vengent directement en ouvrant très tôt le score face aux bleus et blancs. Le Kop a à peine eu le temps de s’échauffer qu’il faut chanter pour égaliser. Avouons-le, en première mi-temps la tribune Ouest joue son rôle puis à l’image de son équipe elle s’éteint. Alternant poussées sur les actions chaudes et attentisme le reste du temps quand l’équipe pédalait dans la choucroute.

Rien de bon à retenir, si ce ne sont les sifflets qui suivirent les nombreuses phases d’antijeu des visiteurs et la sortie de Saadi. Si l’équipe n’a pas remplacé ses buteurs, le public a trouvé un successeur à Guillaume et à la longue liste de bouc-émissaires de la Meinau. Tradition stupide mais tenace que tous les montées et reportages laudatifs n’auront pas réussi à faire disparaitre. On souhaite de tout cœur au néo-attaquant de les faire taire de la même manière que son prédécesseur. Bon, s’il pouvait ne pas attendre la seconde partie de saison, ça serait top. A l’inverse Blayac le chouchou sera acclamé lors de sa rentrée.


Stupeur et tremblements


Après ce match insipide reste le goût acre de la défaite dans la bouche. Même en ce lundi matin, après avoir noyé son chagrin le reste du week-end, cette défaite est difficile à digérer. Les joueurs salueront le public rapidement et rentreront aux vestiaires encore plus vite. L’apprentissage du haut niveau passe aussi par ces moments là, mais il faudra une toute autre copie sur le terrain comme en tribune pour la réception des Nantais dans 15 jours.

En seconde mi-temps une banderole sera déployée en hommage à Samuel, supporteur du Racing décédé il y a déjà trop longtemps.

guigues

Commentaires (10)

Flux RSS 10 messages · 2.219 lectures · Premier message par gohelforever · Dernier message par athor

  • index.jpg
    Modifié par gohelforever ·
    gohelforever • 46 ans
    excellent le passage sur les sifflets...Très bon article. Juste et objectif.... si tant est qu'on puisse l’être..
    Il n'y a vraiment que ceux qui ne connaissent rien au foot qui pensaient qu'on allait être facilement entre la 8è et la 12è place.. Mais il faut de tout pour faire un stade...

    Allez RAcing!!
  • les gens ont sifflés le contenu du match qui était très pauvre en occasion ,même carrément aucune..
    mauvaise passe sur mauvaise passe.
    manque de combativité dans les duels

    le racing a simplement raté son match !!!
  • C'est tellement dommage que le Meinau retombe dans ses travers... très bon papier sinon, validé par le FBI !
  • Imaginez juste d'aller à un concert ou les musiciens ne seraient pas capable d'aligner les accords de leurs chansons parce que cela fait 2 semaines qu'ils n'ont pas fait de concert !!!!!

    Le résultat serait le goudron et les plumes !!!!

    Après c'est possible que les joueurs préfèrent jouer devant 15000 personnes et un stade non rénové !!!
  • Je n'ai encore jamais vu quelqu'un venir avec son petit seau de goudron et son sachet de plumes à l'opéra ou au PMC ou à Gaveau. A Woodstock non plus.
  • Dans un certain sens, les sifflets montrent que tout est revenu dans l'ordre...
  • Enfin un supporter d'Amélie Nothomb !
  • il y aura des jours meilleur merci pour l'article.
  • La Licorne existe aussi en bière ! Et il en eut fallu beaucoup pour apprécier cette prestation indigeste.
    Comme tu l'as objectivement décrit, même le "Grand Kop" s'en est éteint comme l'équipe très rapidement.Depuis 1 an et le match contre...Amiens je n'avais jamais assisté à ça.
    Ne restait plus dès lors que le "petit kop". Un noyau situé bien au milieu et au dessus des filets qui ont tremblé, qui correspond à peine à ce qu'il était à l'époque de la fosse du QVNO...Il n'y a pas si longtemps.
    Bien peu de choses par rapport au chemin parcouru.
    Plus dûre sera l'ivresse.
  • Kaniber 68 a écrit, le 11/09/2017 18:50 :
    Dans un certain sens, les sifflets montrent que tout est revenu dans l'ordre...

    Très belle formule !

Commenter