Jérémy Perbet : « priorité au Racing »

Note
0.0 / 5 (0 note)
Date
Catégorie
Transferts
Lectures
Lu 2.600 fois
Auteur(s)
Par fremen-bleu
Commentaires
0 comm.

La première recrue offensive du Racing cette saison se nomme Jérémy Perbet. Le meilleur buteur de National avec le club de Moulins espère bien confirmer à l'échelon supérieur au sein d'un Racing qui joue la carte jeune sur le front de l'attaque.

Déjà orpheline de Mamadou Niang et Mickaël Pagis la saison passée, l'attaque du Racing s'annonce une nouvelle fois comme l'un des grands chantiers du mercato (même si cette année tous les secteurs risquent d'être largement concernés par la valse des joueurs). Amara Diané vers le PSG et Alexander Farnerud pour Stuttgart ont déjà fait leurs valises depuis longtemps, tandis que le jeune Rudy Carlier pourrait bien être prêté à Gueugnon. Kévin Gameiro n'est pas encore remis de sa blessure et devrait rater un bon bout du début de la saison, quant à Haikel Gmamdia, même si pour Philippe Ginestet il « mérite une deuxième chance », il ne paraît pas être une alternative très crédible. Enfin n'oublions pas l'éphémère Szilard Nemeth (qui n'aura guère marqué les mémoires du côté de la Meinau) non conservé... Tout ou presque est donc à refaire.

Pressenti avant même la fin de la saison, le transfert de Jérémy Perbet, jeune attaquant (21 ans) de Moulins, a donc été officialisé pour ainsi devenir la première recrue offensive strasbourgeoise. Suivi par de nombreux clubs de bon niveau tel Metz (!) ou Udinese il rejoint donc « l'un des premiers clubs » à s'être intéressé à lui cette saison et auquel il a toujours donné sa priorité.

Né au Puy-en-Velay, Perbet rejoint le Clermont Foot Auvergne en 2003 en tant qu'amateur après avoir fait ses armes au niveau régional. Buteur avec la réserve, il disputera tout de même 58 rencontres de Ligue 2 (dont la moitié en tant que titulaire) pour 9 réalisations en deux saisons. Un supporter de Clermont nous apprend d'ailleurs qu'il a occasionnellement joué en tant que milieu défensif, poste inhabituel pour lui. Pour le jeune attaquant c'est déjà « un super bilan ». Cette saison pourtant son entraîneur Marc Collat annonce qu'il ne compte pas sur lui.

Alors que la saison est déjà entamée il rejoint donc Moulins en National après avoir rompu son contrat avec Clermont. Là il disputera 31 rencontres de championnat (toutes en tant que titulaire) inscrivant pas moins de 23 buts. A cela il faut ajouter ses 9 réalisations en coupe de France. Meilleur buteur de troisième division il ne peut pourtant pas empêcher la relégation de son équipe. Son excellente saison rend son départ plus que prévisible, au grand dam des supporters qui espèrent le voir exploser en Ligue 2 et rejoindre l'élite le plus vite possible...

Bertrand, supporter de Clermont et webmaster du site www.allezclermont.com nous présente Perbet comme : « un joueur qui n'est pas très rapide, a parfois un peu de mal à se retourner, ne se crée pas des occasions tout seul en dribblant 3-4 joueurs » mais qui « a une bonne frappe et surtout devant le but cadre presque à chaque fois ». S'il n'était pas prolifique en Ligue 2, ce serait donc surtout parce « qu'il n'y avait pas les bons joueurs pour lui amener les ballons », « il y avait une grande tendance à envoyer de longs ballons aériens ».

Au départ il lui est arrivé d'essuyer des sifflets au stade Gabriel Montpied, tandis que certains lui reprochaient un manque de combativité, mais les avis ont vite changé.

C'est donc un joueur prometteur qui vient de s'engager au Racing, même s'il lui reste tout à prouver en Ligue 2 avant de penser peut-être évoluer plus haut. A Strasbourg il bénéficiera de la présence de JPP à ses côtés, pas forcément un gage de réussite mais en tous cas un sérieux atout pour progresser...

fremen-bleu

Commentaires (0)

Flux RSS
  • Aucun message pour l'instant.

Commenter