conso


Office Depot, Strasbourg

23/12/2006 22:58
1.026 lectures
Hier, je suis allé au magasin Office Depot, rue du Vieux Marché aux Vins à Strasbourg. J'avais besoin d'enveloppes matelassées. Le magasin a beau être très froid et avoir un choix de fourniturage assez limité, je trouve exactement les enveloppes que je cherche. Je suis content, je suis en vacances depuis quelques heures, c'est Noël, je me dirige tout guilleret à la caisse.

Je pose mes articles sur le comptoir et attend que la vendeuse me les facture. Pas de bol, elle décide de servir une dame plus âgée arrivée après moi dans la queue. Pas grave, je suis galant et pas vraiment pressé, je laisse faire. Arrive enfin mon tour.
- "Vous avez la carte Office Depot ?"
- "Non, je ne l'ai pas"
- "Vous avez la carte Office Depot ?"
- "Euh non"

J'aurais dû comprendre à ce moment là qu'il y aurait un malaise avec cette jeune fille. La mauvaise humeur et le visage menaçant ne sont finalement rien à côté de ce que j'ai pu subir ensuite. Arrivé au moment du paiement, je demande si le magasin distribue encore des sachets en plastique me disant que si tel n'était pas le cas j'aurais tout intérêt à compléter mes achats par un sac réutilisable payant. Et là c'est le festival !
- "Ouais on en a. Allez, insérez votre carte maintenant !"
(elle sort le sachet et emballe mes achats)
- "J'en ai rien à battre mais si vous venez pas avec votre sachet à partir de janvier, vous allez vous faire foutre !"

Sur le coup, je me dis qu'elle parle à quelqu'un d'autre. Je comprends finalement que c'est bien à moi qu'elle s'adressait et je m'en vais, sans dire un mot, choqué. Je me retourne et je vois son collègue à la caisse qui me regarde l'air désolé en haussant les épaules. Plus âgé, il avait l'allure du patron du magasin. Je me dirige vers lui.
- "Mais, euh... vous acceptez ça ?"
- "Je ne suis pas le patron. Le patron est là bas, allez le voir."
me répond-il sur un ton très gêné.

Mon cerveau commence à bouillonner. Des images de clientes snobinardes râlant dans les magasins et que j'exècre au plus haut point s'enchaînent dans mes pensées. Je refuse de les imiter et je m'en vais. Deux heures plus tard, j'y pensais encore.

Comment un chef d'entreprise peut accepter que ses employés se comportent de la sorte avec les clients ? Enfin, ex-client en ce qui me concerne (vive raja.fr).

Joyeux Noël à tous !





Sapin de Noël style !

28/11/2006 18:34
236 lectures

Gregor Jonsson, tu m'épates !

J'aime réaliser au petit matin que des choses pourtant évidentes ne me semblaient pas l'être jusqu'alors. Pas vous ?

Par exemple, les crevettes décortiquées qu'on achète surgelées ou sous vide au supermarché, savez-vous qui se chargent d'enlever leur carapace ? Les plus naïfs se diront qu'une poignée d'ouvriers gantés et portant de jolies bottes s'aglutinent autour d'un tapis roulant munis de couteau bien aiguisés et règlent leur compte aux bestioles. D'autres ne se disent rien et se contentent de manger. Les mecs doués et rusés de la bande ne sont pas dupes, eux, et connaissent l'existence du Jonsson Shrimp Peeling System, un impressionnant équipement qui permet le pelage industriel des crevettes.

Je suis émerveillé par ce système. Encore plus quand je vois le fonctionnement en vidéo. Y a pas à dire, 'sont fort ces Américains !

Boisson anti-cuite disponible en supermarché

20/02/2006 21:51
1.604 lectures
J'aime bien les blogs culinaires. En France, on a plein de cuisiniers amateurs qui se sont transformés en blogueurs et qui proposent au jour le jour leurs astuces et leurs recettes. Ce genre de blogs cartonnent et je vous proposerai prochainement une sélection de liens vers ceux que je consulte le plus souvent.

Ce soir, en lisant la catégorie "cuisine" de mon reader RSS, je suis tombé sur une info surprenante : une boisson vendue en supermarché permettrait d'éliminer l'alcool qu'on a dans le corps 3 à 4 fois plus rapidement qu'en laissant la nature faire son travail.

Plus de détails sur Culinotests.fr
Site de la boisson : Security Feel Better

Des avis de consommateurs sur votre téléphone

10/01/2006 17:44
520 lectures
Le Japonais Toshiba s'apprêterait à lancer un système de code barre lisible sur un téléphone mobile (ça me rappelle mon mémoire de 4ème année ça !). L'idée serait en fait de permettre aux consommateurs de scanner, avec la fonction appareil photo de son téléphone, le code barre présent sur l'emballage d'un produit de grande consommation (400 000 produits seraient concernés parmi eux des livres, des CD, de la nourriture, etc.) et d'obtenir quelques secondes après une liste d'avis de consommateurs. Ces avis seraient issus de différents blogs.

Imaginez-vous à la Coop du coin, vous hésitez entre les haricots Saupiquet et ceux de William Saurin. Hop, vous sortez votre enfin, vous scannez les codes barres et vous êtes alors en mesure de comparer les pour et les contre de chaque produit. Classe, non ?

Vous en saurez plus en lisant ce billet et en suivant les liens qu'il propose.
Si l'anglais ne vous fait pas peur, jetez un oeil ici.

Buvez de la bière grâce à mon blog

27/11/1922 17:58
329 lectures




(date du billet modifiée en raison de bugs d'affichage dûs au module kelkoo. Date de parution initiale 27/11/2006)
  • 1 (current)