[2007-2008] Auxerre 1-1 RCS | Après-match

Flux RSS 91 messages · 4.570 lectures · Premier message par superdou · Dernier message par lepatron

  • Moi aussi, Szelesi dans le flop?!? :-w Moi qui aie vu le match dans son intégralité, je l'ai trouvé bien mieux que ses compères de la défense!
  • trouvé sur le forum d'auxerre

    Perso, je me dis que le RCS est l'equipe la plus faible que nous avons rencontré cette saison et que si nous ne parvenons pas à les battre chez nous il, y a de fortes chances qu'il y ai une place pour nous dans la charrette.

    ou encore:
    Au passage ne pas battre strasbourg c'est une faute professionnelle. C'est meme pas du niveau national

    mais bon en attendant iln n'ont que pris 1 point contre nous sur les 2 matchs... :-'
  • Clair et puis Auxerre était aussi très mauvais en début de saison... Chacun a eu ses bonnes périodes.
  • Non mais il faut leur laisser ce genre de commentaire. Ils nous ont pris à un mauvais moment pour nous (pas en forme) et en plus, on leur a rapidement donné le baton pour nous faire battre. Malgré tout, ils ont reculé et nous ont fait revenir dans la partie à travers le déploiement du jeu et au final, au score grâce à une occasion enfin franche!

    Mais si j'étais auxerrois, vu la situation et la prestation du racing hier soir, j'avoue que j'aurais peur de ne pas avoir réussi à gagner... Après, ils ont de très bons joueurs qui peuvent faire la différence individuellement donc ils ont les atouts pour se maintenir! Mais c'est qu'il faudra être plus décisif que face à nous hier soir...

    De notre côté, on ne va pas s'en plaindre... (mais encore une fois, je comprends que nous laisser nous relancer hier soir vu le début de match, ca peut paraître comme une faute professionnelle de leur côté)
  • bluefever67 a écrit, le 2008-01-20 15:14:58 :
    Moi aussi, Szelesi dans le flop?!? :-w Moi qui aie vu le match dans son intégralité, je l'ai trouvé bien mieux que ses compères de la défense!


    Pas mauvais comme défenseur Szelesi mais techniquement il est quand même relativement limité. Je le trouve quand même un poil plus sûr que Dos Santos, qui apporte peut-être pas mal offensivement, mais qui laisse souvent des mecs partir dans son dos. C'est d'ailleurs comme ça qu'on prend le but de Niculae... Donc je suis d'accord Zoltan ne mérite pas le flop sur le match d'hier où il s'est montré sobre et concentré.
    ~o)
  • Gameiro je l'ai trouvé pas mal du tout. Gros travail sur son aile, en première mi-temps c'est le seul à surnager, 2 frappes vicieuses dans son match, sincèrement c'est pas mal du tout.

    Et pour un match à l'extérieur, hormis un premier quart d'heure un peu foiré, on a pas trop mal joué, surtout en deuxième période ou le jeu appartenait aux bleus. Ca manquait juste un peu de liant tout ça, à savoir un peu plus de rapidité d'éxécution dans les phases offensives.
    Sinon, on peut vraiment pas dire qu'on s'en sort mal.
  • Vu du parcage visiteurs de l'Abbé Deschamps, j'avais vraiment l'impression que notre prestation était mauvaise, tout comme celle des Auxerrois d'ailleurs. Mais d'après tous les commentaires que je lis, ce n'était peut-être pas aussi catastrophique dans le sens où on avait quand même pas mal la possession de balle et que ça tournait assez bien. Par contre on ne s'est pratiquement créé aucune occaze (alors qu'Auxerre est loin d'être une super défense) et on sent quand même que les gars ont beaucoup moins la grinta qu'en début de saison... Malgré tout, il faut être positif et on peut penser qu'une phase positive est en train de s'enclencher. A confirmer dès mercredi contre Toulouse et surtout samedi à Lens.
    ~o)
  • Pour moi se sont deux équipes qui sont a leur place . C 'est a dire entre 15 et20 pas plus.Pourla prestation du Racing actuelement on est pas bon c'est tout.Le seul point positif c'est la deuxième mi temps.C'est aussi d'après moi la fatigue des Auxerrois
  • Une cadence ralentie

    Avec six points récoltés sur les neuf dernières journées, le RCS est sur la pente savonneuse. Le 2000e match en Ligue 1, ce mercredi (20 h 30) à la Meinau contre Toulouse, ne sera pas seulement de prestige.

    C'est fou comme l'impression diffère selon que l'on soit acteur (du terrain ou du banc) ou observateur. Avant-hier, les Strasbourgeois ont quitté le stade Abbé-Deschamps avec une immense banane, eux qui ont longtemps cru qu'ils auraient droit à une vilaine soupe à la grimace.
    Sans exception, Jean-Marc Furlan et ses joueurs ont voulu voir dans l'égalisation tardive à Auxerre (1-1) et dans ce premier retour au score de la saison le signe tangible d'une révolte collective. Des gradins, ladite révolte n'a pourtant pas sauté aux yeux. Et le but de Fanchone, que plus personne n'attendait tant le RCS avait été inoffensif durant 90 minutes (hormis deux fulgurances de Gameiro), a tout de l'arbre qui cache... le désert.
    Ce n'est pas nouveau : il est des nuls moins rassurants que certaines défaites. L'échec à Caen juste avant Noël (2-0) était à ce titre bien plus convaincant que l'atone production en Bourgogne. À d'Ornano, les Bleus avaient donné une leçon de football aux Caennais durant 40 minutes, avant de se faire cueillir sur la première occasion haut-normande.
    Avant-hier, ils ont cherché en vain à déstabiliser une AJA à court de jambes après son quart de Coupe de la Ligue mercredi contre Marseille (1-0). Jusqu'à cet improbable jaillissement de l'ex-Manceau à cinq minutes de la fin. À deux minutes près, le Racing a ainsi évité la barre des huit heures sans but. L'arbre qui cache le désert, disait-on.
    Car depuis le début 2008, le RCS a perdu ce qui lui avait valu tant de louanges durant le deuxième semestre 2007 : le fil conducteur de son jeu. Toutes les lignes sont en perte de vitesse. Défense, entrejeu et attaque n'échappent pas à la dépression ambiante. Seul le métronome Stéphane Cassard, sauvé samedi par l'extérieur de son poteau gauche sur une reprise de Niculae (56e), puis décisif sur une frappe du Roumain (91e), maintient un niveau constant. « C'est notre meilleur joueur de la saison », observait l'autre jour un membre du club, « ça veut tout dire, non ? »

    « Nous aurions pu jouer 100 ans sans marquer »
    A Rouen en 32es de Coupe de France, les Strasbourgeois avaient échappé à l'élimination d'un cheveu (0-0, 5-4 aux tirs au but). Contre Nice, ils avaient oublié de se révolter. À Auxerre, Fanchone leur a miraculeusement épargné une troisième défaite consécutive en L 1. « C'est encourageant », estime Manuel Dos Santos. « Nous avons montré du caractère, contrairement aux derniers matches. Mais ce n'est que le début d'un long et difficile chemin. Jusqu'au bout, il va falloir afficher ce caractère et avoir les nerfs solides. À la mi-temps, nous nous sommes dit qu'en continuant ainsi, nous pourrions jouer 100 ans sans marquer. Le but de James marque la fin d'une longue période d'inefficacité. » La troisième en 2007-2008 : 478 minutes, après les 518 de septembre et les 319 de novembre.
    Certes, avec 25 points en 21 journées (1,19 par match), les Bleus restent dans les clous pour atteindre leur unique objectif : le maintien. Mais Jean-Marc Furlan, passionné de chiffres et de statistiques, ne peut ignorer que son équipe a très sensiblement ralenti la cadence depuis sa victoire à Lille le 27 octobre (0-3) il y a près de trois mois. Lors des neuf dernières journées (1 succès, 3 nuls, 5 défaites), elle n'a engrangé que six points. Une moyenne de 0,66 point insuffisante pour renouveler son bail au sein de l'élite.
    Alors que les Bleus n'en ont récolté que 2 sur 12 depuis leur succès 3-0 sur Rennes le 8 décembre, la venue de Toulouse mercredi à la Meinau sera moins l'occasion de célébrer le 2000e match du club en L 1 que de se donner de l'air. Et que dire du déplacement à Lens samedi ?

    source : l'Alsace
  • Première mi temps de merde, énorme erreur de dos santos. Une deuxième mi-temps bien mieux malgré l'éternel problème du racing, faire quelque chose du ballon dans les 20 derniers mètres...
  • Auxerre - RCS, côté tribunes

    Après avoir goûté à la magie de la Coupe dans le (magique) chaudron de Diochon, retour au quotidien du championnat de France de Ligue 1 pour les hexagone-trotters strasbourgeois les plus fervents. Match nul sur le terrain. Et dans les tribunes ?

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article
  • Un point trés important au niveau mental pour les joueurs.
    Il va faire beaucoup de bien dans les tetes pour la suite du championnat.
  • fremen-bleu a écrit, le 2008-01-21 13:05:37 :
    Auxerre - RCS, côté tribunes

    Après avoir goûté à la magie de la Coupe dans le (magique) chaudron de Diochon, retour au quotidien du championnat de France de Ligue 1 pour les hexagone-trotters strasbourgeois les plus fervents. Match nul sur le terrain. Et dans les tribunes ?

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article


    A quoi/qui fait référence la bâche "en mode Remy" ?
  • Le vestiaire a tremblé.

    Si les acteurs alsaciens du match nul décroché à Auxerre (1-1) ont affiché le visage réjoui au vu de la bonne affaire comptable réalisée en Bourgogne, le déroulement de la rencontre n'a pas inspiré une sérénité de tous les instants. La pause a même donné lieu à une franche soufflante de la part de l'entraîneur, Jean Marc Furlan. "Cela m'arrive deux ou trois fois par an", a admis l'entraîneur strasbourgeois, "mais c'est vrai que l'équipe me contrariait sur la première mi-temps. Il n'y avait pas de profondeur."

    DNA
  • 1 nouvelle photo de ce match sur racingstub.com :

    https://racingstub.com/uploads/cache/small/uploads/media/53a931ab70268.jpeg
    (c) fremen-bleu

    Voir toutes les photos du match
  • 1 nouvelle(s) photo(s) et/ou vidéo(s) sur racingstub.com :
    https://racingstub.com/uploads/cache/small/https---img.youtube.com/vi/INhiPHlyGdQ/maxresdefault.jpg
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.