nowotarski.jpg

Casimir Novotarski « Nowo »

0.0 / 5 (0 note)
Né le
(86 ans) à Wittelsheim (Haut-Rhin)
Nationalité
française France
Taille
1.70 m
Poids
68 kg
Poste
Milieu offensif

Au Racing

Premier match officiel pro.
Cherbourg - RCS 2-2 le (27 ans)
Dernier match officiel pro.
Nancy FC - RCS 3-1 le (29 ans)
Contrats
  • De juin 1960 à novembre 1961 : Pro
  • De juin 1971 à novembre 1973 : Entraîneur
Statistiques de Casimir Novotarski au RC Strasbourg en équipe Une
Compétition Matchs Buts Passes
Ligue 1 12 0 0
Ligue 2 27 3 0
Ligue Europa 2 0 0

Ligue 1

Matchs
159
Buts
16
Premier match
Le Havre - St-Etienne 2-0 le (20 ans)

Palmarès

  • Finaliste - Coupe d'Alsace en 1952 avec Wittelsheim
  • Vainqueur - Coupe d'Alsace en 1953 avec Wittelsheim
  • Finaliste - Coupe de France en 1955 avec Bordeaux
  • Finaliste - Coupe Charles Drago en 1961 avec RCS
  • Champion - Division 2 (A) en 1979 avec Gueugnon

Carrière

Carrière de Casimir Novotarski en tant que joueur
Club Saison Championnat Coupe d'Europe Autres (off.)
Compét.M.B.P. Compét.M.B. M.B.
France Wittelsheim Wittelsheim.png 1951/1952 CFA
France Wittelsheim Wittelsheim.png 1952/1953 CFA
France Le Havre le-havre3.gif 1953/1954 Division 1
27
7

France Bordeaux GirondinsBordeaux2.png 1954/1955 Division 1
27
5

France Bordeaux GirondinsBordeaux2.png 1955/1956 Division 1
28
3

France Lille lille4.gif 1956/1957 Division 2
37
5

France Lille lille4.gif 1957/1958 Division 1
33
0

France Lille lille4.gif 1958/1959 Division 1
32
1

France Lille lille4.gif 1959/1960 Division 2
30
2

France RC Strasbourg logo_cathe_w350.png 1960/1961 Division 2
27
3

France RC Strasbourg logo_cathe_w350.png 1961/1962 Division 1
12
0

Coupe des villes de foire
2
0
France Besançon Racing (prêt) besancon3.png 1961/1962 (décembre) Division 2
13
0

France Besançon Racing (prêt) besancon3.png 1962/1963 Division 2
25
0

Carrière de Casimir Novotarski en tant que dirigeant
Club Saison Championnat Poste
France Évian evianlugrin.png 1969/1970 Championnat inconnu
Entraîneur
France Évian evianlugrin.png 1970/1971 Division d'Honneur (Rhône-Alpes)
Entraîneur
France RC Strasbourg logo_rpsm_w350.png 1971/1972 Division 2 (C)
Entraîneur
France RC Strasbourg logo_rpsm_w350.png 1972/1973 Division 1
Entraîneur
France RC Strasbourg logo_rpsm_w350.png 1973/1974 Division 1
Entraîneur
Sans club 1973/1974 (novembre)
France Gueugnon gueugnon4.png 1974/1975 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1975/1976 Division 2 (B)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1976/1977 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1977/1978 Division 2 (B)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1978/1979 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1979/1980 Division 2 (B)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1980/1981 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1981/1982 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1982/1983 Division 2 (B)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1983/1984 Division 2 (A)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1984/1985 Division 2 (B)
Entraîneur
France Gueugnon gueugnon4.png 1985/1986 Division 2 (A)
Entraîneur

Voir la carrière et la carte de ses clubs

Le saviez-vous ?

Cet ailier originaire du bassin potassique a tout naturellement débuté à Wittelsheim, qui était alors une des meilleures équipes amateur d'Alsace. Il passe ensuite pro au Havre, puis à Bordeaux et Lille avant de signer un dernier contrat au Racing, où il fait partie des anciens encadrant les jeunes talents lancés par Joseph Heckel.

Sorti major du stage des entraîneurs dirigé par Paul Frantz en 1966, il s'occupe d'abord du club d'Evian, commune où il dirige également une piscine. Il débarque au RPSM en 1971, alors que le club vient d'encaisser quatre changements d'entraîneur en une seule saison et de subir une relégation in extremis en D2. A la tête d'une équipe de luxe (Osim, Molitor, Hausser), il assure la remontée sans trop de problème. Les choses seront plus compliquées dans l'élite, notamment en raison du climat byzantin qui règne au club à l'époque. Corseté dans ses attributions, suite à l'arrivée de Robert Domergue comme directeur sportif il finit par lui céder sa place à l'automne 1973 alors que l'équipe est mal en point.

Il rebondit ensuite à Gueugnon, qui connait une belle et longue période en D2 sous sa direction. En 1976, il est élu meilleur entraîneur de D2. En 1979, les Forgerons décrochent le titre de champion de D2 mais refusent le statut pro nécessaire pour évoluer en D1.