RCS - Bordeaux, côté tribunes

Note
4.8 / 5 (4 notes)
Date
Catégorie
Côté tribunes
Lectures
Lu 1.544 fois
Auteur(s)
Par tikko67
Commentaires
5 comm.
20180203_195933-2016x1512.jpg
© rachmaninov

A la Meinau, devant 24 662 spectateurs, nos Bleus ont gouté au Bordeaux cru 2018, qui nous a laissé un arrière goût plutôt amer.

Dans cet article, je vais vous raconter comment moi, supporter présent dans le kop, j'ai vécu ce match. Vous avez mal au crane, c'est tout à fait normal, vous êtes déjà connecté à ma personne, le Bordeaux n’était pas exceptionnel mais il fait mal à la tête après ce match !

L'avant match


Parti de chez moi à 18h15, j'arrive sans encombres devant les portes de la Meinau à 19h. Aux abords du stade, je croise des patrouilles vigipirate armées. Je n'étais pas au courant qu'il s'agissait d'un match à haut risque et je ne savais pas que les Bordelais représentaient une telle menace. Je passe le contrôle de sécurité, un poil tatillon, en n'arrivant pas à faire sourire le vigile qui a l'air de prendre son rôle très a cœur. Arrivé dans l'enceinte du stade, direction le barnum pour une petite bière. Tiens, ils vendent de la Doreleï. Je commande un grand verre (non consigné) en plastique fin. Celui-ci décide de m’embêter à ne pas tenir debout car le fond ne reste pas plat. Je le bois rapidement, ce qui est assez facile car la Doreleï est plus proche du miel que de la bière.

Avant d'entrer dans le kop, je remarque que les WC sont équipé de papier pour se sécher les mains, contrairement au précédent match face à Dijon. Après m’être lavé les mains, je prend le rouleau déjà détrempé par les autres utilisateurs puis, après réflexion, je repense à mes enfants qui ont eu la gastro, je me relave donc les mains puis je m’essuie sur.... mon pantalon.

Je file ensuite dans le kop, je ne présente plus mon ticket à l'entrée de la tribune, le jeune vigile me connait à présent.

Première mi-temps



Ce soir, le Racing attaquera face a la tribune est famille en première mi-temps. Les cinq premières minutes sont très calmes en raison d'une grève du kop, en soutien aux supporters bordelais, interdits de déplacement à la suite d'une décision de la commission de discipline de la LFP et d'un arrêté préfectoral. Le match commence mais malheureusement, nos Bleus n'ont pas pu tenir les cinq minutes sur le terrain. Mangane, qui a mis la chaussure droite sur son pied gauche et la chaussure gauche sur le pied droit, offre le cuir à un Bordelais à 25m et le laisse défier Kamara tranquillement. Quand notre portier sort la balle, le stade se dit qu'on a eu chaud, mais Grimm réalise un geste technique digne des plus belles équipes de district. D'un superbe spitz, il dégage directement le ballon sur Sankharé qui passait par là et réalise involontairement le lob parfait. 0-1, on joue la 3ème minute et on n'a pas encore chanté.

Allez, ça y est, 5ème minute, le kop démarre enfin. On chante notre amour à la ligue et nous manifestons notre soutien aux ultras bordelais réunis en tribune est, après avoir bravé l'interdiction, et qui se sont fait expulser du stade. Nous chantons ensuite pour encourager notre équipe.

Le match se résume à de longs ballons de Mangane, des passes ratées de Grimm, des balles perdues de Da Costa et des dégagements au pied de Kamara qui montrent clairement pourquoi il a choisi la carrière de gardien plutôt que celle de n°10 !
Le stade est plutôt dur avec notre gardien et même si bon nombre de spectateurs se retiennent, certains sifflent Bingourou et siffleront aussi l’équipe lorsque l'arbitre enverra tous les acteurs aux vestiaires.

Deuxième mi-temps


On recommence à chanter, le spectacle est dur à voir mais on encourage nos joueurs. Cela n'y fait rien et De Preville aggrave la marque. 0-2, on est à la 53ème minute, le match est dur a regarder. Je sens notre équipe incapable d’être dangereuse, malgré une possession du ballon supérieure aux Girondins. On sent de l'envie mais le Racing subit les événements et n'arrive pas à trouver la moindre faille. Lala aura ensuite l'occasion de réduire la marque à la 62ème, mais son superbe coup franc est détourné par l’arrête du but de Costil. Bon, il faut se rendre l’évidence, on ne marquera pas ce soir.

Le kop chante, on fait du bruit, on frappe des mains mais rien n'y fait. Quelques corners et coups de pied arrêtés nous font crier plus fort mais Martin les tire plusieurs fois de suite en feuille morte, ce qui offre de superbes cadeaux à la défense et au gardien adverse.

Vient ce moment où le stade se prépare à rire quand Saadi se lance pour tirer un corner avant de se raviser, surpris par la qualité du coup de pied de coin. Comme pour se moquer de nous, Lerager, Braithwaite, Sankharé et Koundje font une passe à dix dans la surface de Kamara en fin de match, alors qu'ils sont tous en position de marquer. Heureusement pour les Strasbourgeois, leur excès de confiance ne finira pas en humiliation au fond du but. Après cela, c'en est trop. Les âmes les plus sensibles à ce spectacle indigent quittent le stade et le match se termine sous quelques sifflets.

Si j’étais professeur, je demanderais le cahier de vie de l’élève Racing et j’écrirais un mot de ce genre: après ce mauvais résultat, Racing, tu ne dois pas te mettre à douter, il faut travailler, croire en toi, te battre avec tes armes. Il te reste une semaine pour apprendre, évacuer tes doutes, regagner confiance afin de venir à bout de la règle de Troyes. Une mauvaise note pourrait mettre ton avenir dans la classe L1 dans une situation compliquée pour la rentrée prochaine. Courage, n’oublie pas que tu as été le meilleur de ta classe de National puis le meilleur de la classe L2 et tu as des qualités pour te reprendre et retrouver ta dynamique d'avant le 20 décembre. On se revoit dimanche, j’attends de toi une bonne note !

tikko67

Commentaires (5)

Flux RSS 5 messages · 1.178 lectures · Premier message par tikko67 · Dernier message par kitl

  • images.png
    Modifié par tikko67 ·
    tikko67 • 32 ans
    Salut à tous.

    Il faut savoir que j’écris vraiment très mal (j'ai beaucoup de soucis avec l’orthographe car je n'arrive pas à voir toutes mes fautes même après plusieurs lectures) et que l'article ci-dessus m'a pris un temps monumental (mais c'est un plaisir d’écrire quand même!).
    le correcteur de cet article a perdu lui aussi un temps monstre pour me corriger (1h selon ses dires).

    Je pense que notre ami athor fait un travail énorme sur ce site et j'ai un peu honte de le surcharger avec mes articles à corriger et à mettre en forme.
    si j'ai écris cet article c'est car personne ne se dévoue et le Stub à besoin de rédacteur pour vivre.

    Cet article sera sans doute mon dernier, les gars si vous vous sentez l’âme d'un rédacteur n’hésitez pas ou si quelqu'un est prêt à m'aider en corrigeant mes articles avant que je les envois moi je suis preneur!

    ps: le deuxième but vient de Laborde pas de De Preville
  • Salut Tikko67, merci pour ton article et le temps consacré à le rédiger. Non il n'est pas bourré de fautes, et pas mal écrit du tout ! La seule "erreur" portait sur le second buteur bordelais, mais la correction à été apportée 😉 Merci à toi, en espérant retrouver ta plume sur le Stub un de ces quatre, pour une victoire du RCS...
  • il n'est pas bourré de fautes car athor l'a corrigé et légèrement remis en forme avant de le publier!

    merci à toi niklas91
  • Tout effort est louable sur le stub, merci pour ton article tikko67, au plaisir de te relire! Si, si, j'y tiens!
  • Pareil, j'ai pris plaisir à lire tes trois "côté tribunes" où on t'accompagnait littéralement jusque dans les toilettes (+)

Commenter