Siffler contre son camp

Note
4.7 / 5 (16 notes)
Date
Catégorie
Après-match
Lectures
Lu 5.957 fois
Auteur(s)
Par rachmaninov
Commentaires
26 comm.
SAM_3352.JPG
© fsrcs

Bingourou Kamara a vécu une soirée difficile lors de la défaite contre Bordeaux à la Meinau. Sa prestation a été saluée par de nombreux sifflets et huées d'une partie du public alsacien. Des siffleurs ou de Kamara, qui ont été les plus mauvais ? J'ai mon idée sur la réponse.

Le match de Kamara


Le match commence de façon très frustrante pour Kamara. Après quelques instants de jeu seulement, Kader Mangane perd un ballon de façon inexplicable en position de dernier défenseur. Le portier alsacien remporte le duel qui s'ensuit sous les vivats d'un public qui trouve parfois que son gardien n'est pas assez décisif. Pendant que Mangane lève le bras en signe d'excuse, soulagé que sa bévue n'aie pas entrainé un but, Grimm, qui avait récupéré la balle, panique et la dégage dans un attaquant bordelais. Le ballon contré lobe Kamara et finit au fond des filets. Les racingmen prennent un coup sur la carafe. Le reste de la 1ère mi-temps est relativement tranquille pour le gardien alsacien.

C'est au retour des vestiaires que les ennuis personnels de Kamara vont commencer. Son jeu au pied se délite. Il se met à rater des relances. Un de ses dégagements, un peu court, est récupéré par Bordeaux au milieu de terrain et l'action se conclut par le 2ème but girondin. La Meinau commence à gronder et des sifflets descendent des tribunes quand Kamara touche la balle. Il semble perdre complètement ses moyens et enchaine les dégagements dévissés alors que les sifflets d'une partie du public sont de plus en plus bruyants.

Certes, Kamara est jeune, sa formation n'est pas terminée et il a du potentiel. Mais il faut reconnaître que sa 2ème mi-temps a été inquiétante. Difficile de ne pas l'imaginer démoralisé au coup de sifflet final. Il est logique de se demander si le garçon a la carrure pour supporter la pression du très haut niveau. Toutes ces questions sont légitimes, j'en conviens. D'ailleurs, le staff se les pose sûrement en ce moment.

Siffler... Mais dans quel but ?


Mais bon sang, est-ce une raison pour le siffler, pour l'enfoncer ?! Quel intérêt ? Est-ce pour l'avertir qu'il fait un mauvais match ? Il est bien assez lucide pour s'en rendre compte tout seul. Est-ce alors pour inciter le staff à le sortir ? Inutile tant il est rarissime de changer de gardien en cours de match (sauf blessure). Et à la 70ème, Laurey avait déjà fait ses 3 changements et les sifflets ont perduré.

Alors pourquoi ? Pour « secouer » le joueur et l'inciter à réagir ? C'est encore plus stupide : on se plaint que Kamara ne supporte pas bien la pression, alors on lui en met davantage ?! Et on vient s'étonner après qu'il perde encore plus confiance en lui ?!

Je ne doute pas un instant que les siffleurs soient des fans sincères du Racing. Mais hier soir, ils ont contribué à rendre Kamara encore plus mauvais. Et je ne vois aucun intérêt à rendre plus mauvais un joueur du Racing (ne serait-ce que pour des raisons purement mercantiles). Ne se sont-ils pas rendus compte que plus ils sifflaient, plus Kamara était fébrile ?! Ou pensaient-ils que Kamara faisait exprès de rater ses dégagements ?! Les siffleurs ont agi contre leur club, contre eux-même.

Ce sont peut-être les même qui ont sifflé Jérémy Grimm lors de sa sortie. Certes, sa prestation a été mauvaise et il est apparu dépassé par les événements. Personnellement, je pardonne volontiers à Grimm que le costume de titulaire en L1 lui soit parfois un peu grand. Peut-être que les siffleurs ont oublié que Jérémy Grimm a hissé notre club de National en L1 en étant toujours exemplaire dans son engagement... Ils ne venaient sans doute pas à la Meinau à l'époque.

Soutenir les faibles plutôt que de les enfoncer


J'aimerais que le public essaie de soutenir les joueurs qui ont la tête dans le seau, comme Kamara et Grimm hier soir. Qu'il les encourage après une erreur, un peu comme on encourage un tireur de corner qui se saisit du ballon avant de frapper. Ça aurait eu de la gueule en plus d'être assez original. Et permettrait de montrer à la France du foot, que oui, le Racing a un public fabuleux ! Chiche ?

rachmaninov

Commentaires (26)

Flux RSS 26 messages · 4.674 lectures · Premier message par strohteam · Dernier message par schillou

  • Pouce levé ! Sans vouloir faire mon puriste, il y a tout un public qui est revenu depuis quelques mois dont on se passait très bien auparavant.
  • merci @rachmaninov pour ce coup de gueule!

    Kamara a vécu un match difficile hier à cause de ses pseudos supporter qui le siffle.
    son jeux au pied a été catastrophique et cela s'est empiré à cause des sifflets!
    il est jeune, il doit progresser sur ce point c'est une certitude c'est l'un de ses points faible mais si il est soutenu il progressera plus vite!

    je suis dans le kop et clairement j'avais envie que le kapo lance des " Kamara " pour le soutenir et montrer à tous le stade comment doit se comporter un vrai public qui doit soutenir ses joueurs!
  • Concernant le public qui est revenu, pas la peine de s'affoler.... Il repartira aussi vite qu'il est venu.

    Ce qui à long terme, n'est pas forcément une bonne nouvelle pour le racing !!! et qui est contraire à l'ambition de la LFP qui est de vider les stades de ceux qui les remplissent actuellement pour les remplir avec un hypothétique public que je n'ai encore jamais vu en FRANCE !!!!

    Tout en précisant que je ne valide pas les sifflets.
  • Des sifflets contre productifs et des supporters pris en otage par une cause ultra qui aurait pu être défendue d'une autre manière que 8 minutes de silence... de quoi déstabiliser notre équipe et donner un avantage aux joueurs bordelais. Bref une ambiance bizarre hier soir. Allez RACING !
  • Il mérite ces sifflets, il est nonchalant, ne paraît pas énervé contre lui même, ne s'excuse pas auprès de ses partenaires, envoie bouler Laurey quand il prend une remarque! Nous avons été assez patient depuis le début. Arrêtez de stigmatiser les siffleurs! Je ne siffle pas souvent mais quand il faut il faut! Comment les supporters peuvent ils montrer leur mécontentement envers un joueur?
  • Col, ces articles de fond qui posent un problème général. Seulement, il mélange deux choses : siffler un joueur de champ et siffler un gardien, ce qui n'est pas pareil dès lors qu'un joueur de champ peut être changé. Les cas Grimm et Kamara ne sont donc pas juxtaposables.

    Pour Kamara, je suis d'accord avec les arguments de Rachmaninov. D'ailleurs, je préfère le voir gueuler sur ses défenseurs et sur Laurey, que paniquer et sortir pour palpitations. Il manque de caractère, je ne vais pas lui reprocher quand il en a. Donc, oui, les sifflets étaient idiots, hier. Mais que peut faire, alors un supporter pour informer son entraineur qu'il pense que le gardien ne fait pas l'affaire ?

    Pour Grimm, oui, pareil, c'est inutile et ingrat. On ne doit siffler qu'un joueur qui triche et un joueur fainéant.

    Mais siffler, en soi, n'est toujours condamnable. Quand j'ai commencé à siffler Gragnic à la 60ème, l'année dernière, je ne sifflais pas tant le joueur fatigué et dépassé, que Laurey pour son absence de décision. Est-ce qu'on a le droit de siffler un entraineur au même titre qu'un entraineur a le droit de gueuler sur ses joueurs ?
  • lucas14 a écrit, le 04/02/2018 19:13 :
    Il mérite ces sifflets, il est nonchalant, ne paraît pas énervé contre lui même, ne s'excuse pas auprès de ses partenaires, envoie bouler Laurey quand il prend une remarque! Nous avons été assez patient depuis le début. Arrêtez de stigmatiser les siffleurs! Je ne siffle pas souvent mais quand il faut il faut! Comment les supporters peuvent ils montrer leur mécontentement envers un joueur?



    Citation:
    il y a tout un public qui est revenu depuis quelques mois dont on se passait très bien auparavant.


    :(
  • Soutien total à notre gardien, il n'est pas plus mauvais que ses deux comparses (Oukidja & Bonnefoi). Une saison est faite de haut et de bas, pour certains joueurs plus que pour d'autres, Idriss Saadi en est un bon exemple lui que de nombreux râleurs voulaient voir titulaire contre Bordeaux après ses deux buts plantés contre Lille.

    Kamara lui aussi reviendra en forme à un moment donné et il mettra tout le monde d'accord. Quant à Grimm, je suis sûr qu'il sache faire la part des choses et supporte sans trop de problèmes cette pression inutile mise par le public.
  • si le kapo ns lis, + 1

    scander son nom pour remonter le moral, à la Meinau défendre un de ses joueurs en souffrance c'est plutôt rare. Montrons aux "revenants" notre nouveau mode de fonctionnement, tout comme chanter avec 2 à 0 dans la musette.

    tikko67 a écrit, le 04/02/2018 19:02 :
    merci @rachmaninov pour ce coup de gueule!

    Kamara a vécu un match difficile hier à cause de ses pseudos supporter qui le siffle.
    son jeux au pied a été catastrophique et cela s'est empiré à cause des sifflets!
    il est jeune, il doit progresser sur ce point c'est une certitude c'est l'un de ses points faible mais si il est soutenu il progressera plus vite!

    je suis dans le kop et clairement j'avais envie que le kapo lance des " Kamara " pour le soutenir et montrer à tous le stade comment doit se comporter un vrai public qui doit soutenir ses joueurs!
  • Je trouve ça drôle qu'un siffleur demande d'arrêter de stigmatiser les siffleurs, alors qu'ils stigmatisent eux-même pas mal les sifflés...

    Super article qui fait du bien à lire, car même si Kamara a raté ses dégagements et n'est pas décisif pour tout, même s'il peut poser des questions sur l'avenir du Racing à ce poste sensible, ces sifflets étaient idiots, j'en avais mal à ma Meinau, et il était bien de rappeler à quel point tout cela n'apporte rien. "Signifier un mécontentement" : comme s'il le fallait pour que le joueur comprenne qu'il fait des erreurs ou que c'est merdique de perdre... ça ne sert à rien. Et comme l'a bien dit @rachmaninov, ça rajoute de la fébrilité à de la fébrilité.

    Inversement, le soutien sans faille après la défaite contre Nantes, après la rouste à Lyon où le kop avait chanté après la défaite, c'était presque émouvant et ça incite bien plus des joueurs à se défoncer, à être en confiance. Quelle que soit l'issue, L1 ou L2, les hommes alignés, j'espère que ces sifflets disparaîtront pour laisser place à du bon gros soutien, car mon petit doigt me dit qu'il en faudra.
  • J'avoue avoir pester contre lui, ou plutôt il m'a énervé, mais de là à le sifflet, non !

    Après il fait un mauvais matchs, il à aussi fait de bonnes choses, tout le monde est passé à côté, lui y compris ça arrive sur un match ! Alors on peut s’énerver je pense, car je l'était énormément et particulièrement contre lui (j'etais aussi légèrement malade et fatigué, donc plus irritable), mais le sifflet non, car il à pas était exécrable non plus (en témoigne sa belle horizontale !)
  • Le "J'accuse" du stub cet article !
    Deux choses à dire :
    Une foule c'est forcément con, et ca ne réagit qu'au présent. Alors le CFA2, c'est loin.
    Le public strasbourgeois, qui se croit le meilleur, et encore mieux, les supporters puristes qui s'auto convainquent qu'ils sont les vrais, ca me fera toujours autant sourire.
  • Cher @arnaud68000 ,

    Vous déclariez tantôt :
    Citation:

    des supporters pris en otage par une cause ultra qui aurait pu être défendue d'une autre manière que 8 minutes de silence...


    Qu'entendez vous par "être pris en otage par une cause ultra (...) ?" Le fait de ne pas les entendre est ce qui vous a fait sentir "pris en otage", si j'ai compris ?

    Blourg

    JPDarky
  • Effectivement cette remarque est assez symptomatique de l’état d’esprit du supporter français moyen : on s’approprie les lauriers de l’ambiance de la meinau qui est sous les feux des projecteurs Actuellement alors qu’on y participe bien peu et qu’on est même prêt à donner des leçons à ses principaux artisans. Ça fait penser aux nombreux français fans du championnat anglais pour « l’ambiance dans les stades » mais qui ne chantent jamais lorsqu’ils sont à la meinau.
    Pour ce qui est des sifflets il va falloir s’habituer , ça va devenir peu à peu le seul moyen d’expression autorisé par la ligue...
  • arnaud68000 a écrit, le 04/02/2018 19:06 :
    Des sifflets contre productifs et des supporters pris en otage par une cause ultra qui aurait pu être défendue d'une autre manière que 8 minutes de silence... de quoi déstabiliser notre équipe et donner un avantage aux joueurs bordelais. Bref une ambiance bizarre hier soir. Allez RACING !


    C'était 5 min de silence, pas 8 min. Malhonnête d'exagérer de plus de 50 % la durée du silence du Kop.
  • j'ai regardé l'heure du stade quand le Kop s'est remis à chanter, il était 20h08. J'ai aussi pensé, "p...8 mn c'est long"...
  • Il fallait regarder le chronomètre du match, pas l'heure du stade.
  • Le speaker a dit que l'horloge du stade avançait ;)
  • Bravo pour cette mise au point. Si nous voulons une nouvelle culture de club après avoir payé chèrement celle du passé nous devons aussi faire évoluer les comportements du public. Si le kop couvre les sifflet par des encouragements directs au joueur visé ne serait-ce qu'une ou 2 fois, j'ai la faiblesse de croire que ça suffirait à faire réflichir une majorité des siffleurs qui sont des supporters sincères mais sont sur une réaction épidermique et ne se rendent pas compte qu'il tirent contre leur camp en réagissant de la sorte.
  • Inquiet pour la capacité de Bingouus à supporter la pression, oui on peut l'être.

    Triste pour le syndrome de Peter qui frappe Grimm, oui on peut l'être.

    Mais bon sang de bon soir, juste se souvenir des années à lutter contre Auxerre 2, Moulins, Pontarlier, Saint Dié, Chambly et autres laborieux des divisions inférieures ou l'amateurisme marron laisse au moins la place à la passion.

    Kamara, on reste derrière toi car c'est le choix du club et du coach.

    Jérémy, jamais on n'oubliera les montées depuis le National, tes frappes et ton abnégation.

    Et tous ensemble, joueurs, staff, club et supporters on va décrocher ce putain de maintien en Ligue 1 du canapé.
  • images.png
    Modifié par tikko67 ·
    tikko67 • 32 ans
    +1 @emmateo

    je pense que la ligue 1 a ramené de nouveau pseudos supporter qui n'ont pas connu ces années galère. c'est à tous les vrais amoureux du Racing de les faire taire, le Kop en premier mais pas seulement si ton voisin siffle tu peux aussi lui dire que ca n'aidera pas le gardien (9 fois sur 10 il va se sentir comme un con!)

    ensuite ils ne sont pas 11 mais des milliers, il faut décrocher ce putain de maintien, nous n'avons que notre voix et nos mains pour faire du bruit alors battons nous avec nos armes, tous ce que nous risquons en tant que supporter c'est une extinction de voix et des mains rougis!
    montrons a nos joueurs que l'on est présent poussons les à se dépasser
  • Je n'ai pas sifflé Kamara pour deux raisons :
    - Je ne sais pas siffler
    - Je n'étais pas au stade samedi soir

    Le public a plutôt été patient avec lui, aujourd'hui il est irrité par ses sorties gaguesques à répétition.

    We need a goalkeeper.
  • @rachmaninov d'accord avec toi 😉 c'est pas en le sifflant qu'il jouera mieux.
  • Les sifflets envers Kamara sont plus que détestables, car ils s’en prennent à un individu en souffrance et ne font que l’enfoncer davantage. Cela a été dit de manière bien efficace par rachmaninov. Et d'ailleurs - pour l’anecdote - mon fils s’est bien pris le bec avec un remarquable et persévérant « siffleur-gueuleur » lors des huées contre Kamara (tribune nord).

    Une tentative d’explication cependant au comportement des siffleurs s’appuie sur le changement d’époque : en gros, on est passé du « coup de pied au cul qui te fera général » au « oh mon pauvre petit, comme c’est difficile ». L’époque est au cocooning, avant on vivait la guerre ou on en sortait tout juste : cela ne donne pas les mêmes comportements face à la difficulté et je suppose que les siffleurs pensent, dans ce sens, être utiles au Racing .

    Dit autrement, le Kamara d’il y a 50 ans aurait peut-être été galvanisé par les sifflets, du genre « je vous emmerde, je vaux mieux que ça et je le montre ». Samedi, cela a déconstruit sa confiance.

    En conclusion, les siffleurs d’aujourd’hui devraient prendre acte du changement d’époque et de mentalité des joueurs, s’adapter à la nouvelle mentalité. Pour les y aider, ils peuvent aussi garder à l’esprit que les nouvelles générations sont plus fragiles que celles d’un « temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… la bohême, nous ne mangions qu’un jour sur deux… la bohême, ça ne veut plus rien dire du tout… »
  • Certains ont déjà oublié les tristesses années que nous avons vécues.
    Les siffleurs destructeurs sont de retour
    Qu’ils restent chez eux devant leur télé avec leur pack de bière.
  • Je pense toujours au traitement honteux de Christian Bassila de la part du public. Courage Bingourou !

Commenter