Ne pas s’arrêter aux Verts !

Note
5.0 / 5 (3 notes)
Date
Catégorie
Avant-match
Lectures
Lu 702 fois
Auteur(s)
Par ivanovic
Commentaires
1 comm.

De retour de son déplacement à Angers, le Racing reçoit Saint-Etienne dans le cadre de la 33ème journée de championnat. Il s’agit de la 3ème confrontation entre les deux équipes cette saison.

Une troisième rencontre


Pour le moment le bilan est légèrement favorable au Racing. Fin octobre, lors des 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue, il s’était imposé aux tirs au but à domicile (1-1, 5-4) avec un but de Stéphane Bahoken. Un mois plus tard, le Racing avait obtenu un bon match nul (2-2) à Geoffroy Guichard. Des buts de Jean-Eudes Aholou et Jonas Martin avaient permis de chercher le nul alors que les Verts avaient mené par deux fois.

Mais c’est un Saint-Etienne d’un autre calibre qui semble se présenter à la Meinau aujourd’hui.

La saison de l’ASSE


A la pause hivernale, les dirigeants de l’ASSE ont investi pour permettre aux Verts de retrouver un peu de leur splendeur. Au bout de 19 journées, Saint-Etienne pointait seulement à une décevante 16ème place avec 20 points (5 victoires, 5 nuls et 9 défaites, -15), à quelques encablures du Racing qui était alors 11ème avec 24 points (6 victoires, 6 nuls et 7 défaites, -7).
Depuis, les dynamiques se sont quelque peu inversées…

Le Racing est descendu à la 16ème place du classement et a pris 10 points en 13 rencontres alors que Saint-Etienne est remonté à la 9ème place (23 points pris), à la faveur d’une excellente dynamique : 6 victoires, 5 nuls et 2 défaites. Les Stéphanois étaient même à deux doigts de battre le PSG le weekend dernier.
Les Verts possèdent d’ailleurs le 4ème bilan de la phase retour et ont les places européennes en ligne de mire.

Après la démission de l’entraîneur Oscar Garcia, Julien Sablé a assuré un intérim de quelques semaines (6 matchs sans victoire) avant de laisser sa place à Jean-Louis Gasset le 20 décembre. C’est à partir de là que pour Saint-Etienne les voyants sont passés au vert.
Les arrivées cet hiver de Neven Subotic (36 fois international serbe, 27 matchs de Ligue des Champions et 209 matchs de Bundesliga) et Mathieu Debuchy (27 fois international français, 22 matchs de Ligue des Champions, 249 matchs de Ligue 1 et 56 de Premier League) ont permis aux Verts de stabiliser leur défense. Dans l’entrejeu, Paul-Georges Ntep (Vfl Wolfsburg) et Yann M’Vila (Rubin Kazan) sont venus renforcer l’équipe. En attaque, Robert Beric a été rappelé de prêt du RSC Anderlecht. Le Slovène a déjà marqué 5 fois depuis le début de la phase retour.
C’est donc plutôt une équipe taillée pour les joutes européennes qui viendra défier le Racing à la Meinau.

La forme du Racing


Le Racing va un peu mieux ces derniers temps. Du moins il ne perd plus et conserve son petit pécule d’avance sur ses poursuivants (+4 points sur Toulouse le 17ème et +5 points sur Troyes, le 18ème).
Après 3 défaites en 4 matchs entre les 26ème et 29ème journées, le Racing a stoppé l’hémorragie en enchaînant trois matchs nuls (à Toulouse, contre Metz et à Angers). Il n’a cependant plus gagné depuis le 11 février et la réception de Troyes.

Les enjeux du match


Si les Verts chercheront à se rapprocher des places qualificatives pour l’Europe, le Racing tentera de glaner des points dans son opération maintien. A six journées de l’épilogue de la saison, Thierry Laurey et ses joueurs seraient bien inspirés de chercher une victoire pour s’éviter une fin de saison sous pression. Le calendrier s’annonce compliqué avec des déplacements à Amiens, Rennes et Nantes et les réceptions de Nice et Lyon.
Thierry Laurey doit en plus composer avec les absences des deux latéraux Kenny Lala et Abdallah N’Dour. Dimitri Foulquier et Ernest Seka devraient occuper les flancs de la défense.
En attaque, Stéphane Bahoken est l’homme en forme du moment. Son association avec Blayac serait peut-être la solution pour bouger un peu le solide Subotic.

Depuis le début de la saison, le Racing a tendance à se débrouiller à la maison contre les gros. Un passif dont il faut se rappeler pour que les Stéphanois soient bien verts de leur résultat au coup de sifflet final !

Les principaux absents


ASSE
Les supporters des Verts n’ont pas été autorisés à se déplacer par la LFP et la préfecture.
En défense : Ronaël Pierre-Gabriel (15 matchs cette saison), Loïc Perrin (25 matchs), Gabriel Silva (21 matchs).

Racing
En défense : Abdallah N’Dour, Kenny Lala, Kader Mangane.
Au milieu : Vincent Nogueira.
En attaque : Nuno Da Costa, Martin Terrier.

Quelques chiffres de l’ASSE cette saison


Meilleurs buteurs en championnat :
- Jonathan Bamba : 6,
- Rémy Cabella : 6,
- Robert Beric : 5.

Meilleurs passeurs en championnat :
- Jonathan Bamba : 7,
- Rémy Cabella : 5.

Historique des rencontres


La dernière venue de l’ASSE à la Meinau remonte aux 16èmes de finale de la Coupe de la Ligue le 25 octobre dernier. Le Racing s’était imposé aux tirs au but.
Il y a eu 52 RCS – ASSE :
- 44 en Division 1 / Ligue 1,
- 3 en Coupe de France,
- 3 en Coupe de la Ligue,
- 1 en barrages,
- 1 en Division 2 / Ligue 2.
Le bilan du Racing est de 26 victoires, 14 nuls et 12 défaites.

ivanovic

Commentaires (1)

Flux RSS 1 message · 581 lectures · Premier message par il-vecchio · Dernier message par il-vecchio

Commenter


RCS - St-Etienne 0-1

· Stade de la Meinau (Strasbourg) · 33e journée · Ligue 1 2017/2018

Racing_Club_de_Strasbourg_Alsace_logo_2016.png stetienne.gif

Confrontations (54)

Dernières confrontations

Stats

Dernières confrontations

Vainqueurs entre RCS et St-Etienne

Buts marqués

Par RCS
83
Par St-Etienne
58

Derniers résultats

RCS
D, D, N, N, N
St-Etienne
N, N, V, V, N

Pronostics racingstub.com

Cotes racingstub pour RCS - St-Etienne 0-1

Voir tous les pronostics