Ligue des Champignons

Flux RSS 10504 messages · 741.280 lectures · Premier message par conan · Dernier message par hammerfitz

  • zvain1318799508.jpg
    Modifié par zvain ·
    zvain • 34 ans
    Et moi je suis fasciné par cette facilité à dire "amen" à tout changement. Mais bon cela ne m'étonne pas, c'est dans l'air du temps, de toujours vouloir tout changer, tout faire évoluer, même quand l'existant fonctionne très bien et plait à une grande majorité. On propose un FIFA 21 avec deux trois nouveautés, ce qui met en haleine la foule, même si FIFA 20 avait plein de qualités. Puis on se rend compte que FIFA 21 a de nouveaux défauts qu'il n y avait pas avant. Mais c'est pas grave parce qu'il y aura FIFA 22.

    Bref pour en revenir au sujet, ça me parait quand même assez évident de constater que jouer 3 matchs à élimination directe sur terrain neutre sans public est bien différent que de faire 3 matchs aller retour avec un match sur le terrain de chaque équipe et du public. Pour moi cela n'a pas la même valeur et le degré de difficulté n'est pas le même. Etre la meilleure équipe sur deux matchs est bien différent que sur un match. Mais je propose de rendre définitif cela pour l'année prochaine, comme ça, ça fera un changement en plus, on n'est plus à ça près, avec les 5 remplacements autorisés (sans doute définitivement).
  • C'est vrai que les match aller retour défavorisés les gros ... 🙄
    J'avais plutôt l'impression au contraire que le retour leur permettait justement de se rattraper de leur faux pas de l'aller.
    Le format a un match permet au contraire au plus petit de créer la surprise .
    Il suffit de regarder du côté de la coupe de France , il y a 30 ans c'était des match aller retour , il y avait pas autant de surprise que maintenant.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    Les formats "aller-retour" me semblent plus justes, avec un suspens supérieur. Oui, le gros peut se rattraper de son raté à l'aller : encore faut-il y arriver. La Juve n'y est pas arrivé. Perso, j'apprécie davantage le format habituel. En revanche, il y a un contexte légèrement particulier qui n'aura échappé à personne et qui peut expliquer certaines souplesses ou adaptations, par rapport au calendrier, sans le public : pas par choix. Le côté scrogneugneu où on explique que ce n'est pas la vraie ci, ou la vraie ça, avec l'ambiance machin chose : oui on sait.
    Après qui se souvient qu'en 1982, on attaquait direct en demi-finale après les poules? On retient le vainqueur, le match de légende à Séville, d'autres faits, sans dire que 1982 ne comptait pas, que c'était une coupe du monde bidon, où on va retirer l'étoile à l'Italie ou autre. Elle avait une valeur aussi. Arriver au bout de cette C1, même dans ce contexte, c'est costaud. Le vainqueur, que ce soit City, Paris, le Bayern ou un autre : il aura fallu sortir du monde avant, même sur un match.

    N'empêche, ce soir, je voyais 0,01% de chance de passage de l'OL avec ce retour à Turin. Ils l'ont saisi à fond... c'est passé par un trou de souris, malgré un penalty très généreux pour la Juve. Ils sont allés au bout d'eux même, en tenant le ballon autant que possible, en défendant comme des morts de faim, à défaut d'une inspiration folle ou d'initiative tranchante (mais ce n'était pas à eux de l'avoir avec leur avantage en score et le penalty de Depay).
    C'est un authentique exploit de leur part. On peut être fier que le 2ème de 2018-2019 et 7ème de 2019-2020 sorte l'archi champion de Série A italienne. Reste à Paris de tenir son rang.

    Même si les 2 clubs en lice me débectent... Mais soutien aux représentants français.
  • Sinon bravo aux pronostiqueurs en herbe qui prédisait une rouste pour Lyon 😁

    Et pourtant Lyon n'a pas fait un bien meilleur match qu'en finale de la coupe de la Ligue.
    La Juventus a terminé sa saison comme elle a fini son championnat : peu en jambe..

    Du coup Paris n'aura aucune excuse s'il venait à être éliminer par l'Atalanta.

    En tout.cas. ça fait du bien 2 clubs français en quart ✊
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    C'est le jeu des pronostics. Combien donnaient le Racing gagnant contre le PSG en 2017-2018 ? C'est ce qui fait la magie du foot.
    Perso, j'y croyais vraiment pas. Ce qui caractérise typiquement "un exploit".
    L'alignement de planètes.

    Un Lyon volontaire, sérieux, appliqué. Le tout sur deux matches. Ils ont fait circuler le ballon (parfois trop quand ils étaient dans les 20 m) avec une certaine sérénité et précision. Face à une Juve version Sarri très peu inspirée, sans imagination, parfois légère à certains postes (je n'ai rien contre Betancourt ou autres mais c'est pas toujours ouf). Mais ça n'enlève rien à la robustesse lyonnaise. La Juve est toujours un grand d'Europe. Aucun club français ne l'avait sortie jusque là. Même si ce n'est pas la plus flamboyante de l'histoire, Lyon a réussi un très grand coup.
  • Je suis content pour l'OL, c'est bien aussi pour la L1. Oui c'est un exploit, je ne suis pas si étonné que ça, je pensais qu'ils pouvaient vaillamment résister. Et sur 1 match ils peuvent aussi se défaire de City même si au niveau jeu les anglais sont supérieurs. Ce final 8 va niveler les niveaux des équipes, une surprise n'est pas à exclure pour la victoire finale...
  • Ce n'est pas comparable avec le racing parce que d'un Lyon a quand même perdu son match et doit son qualification grâce au but à l'extérieur et de 2 , la différence d'écart de niveau entre les 2 équipes n'est pas aussi grande

    D'ailleurs si le match retour s'était déroulé en mars avec le public turinois , Lyon ne serait pas probablement pas passé

    Non ce qui était drôle, c'était d'asséner ( voir une évidence) que Lyon n'aurait aucune chance ou 0,01% parce que le différentiel de rythme entre les 2 équipes seraient trop flagrantes et jouerait complètement en faveur de la Juve ( en plus d'avoir une équipe évidement plus forte ) et plus généralement des équipes qui ont repris la compétition

    Le match d'hier ( + City Real que je regardais en même temps) montre qu'il n'y pas tant d'écart

    Maintenant le différentiel sera peut être plus visible lors des confrontations en 1 match . Parce que la Lyon a pu "géré"
  • Tu crois que ce que tu veux. La Juve est nettement au-dessus de Lyon. Les chances de passer étaient très minces et c'est ce qui caractérise cet exploit. Alors minorer l'écart avec ironie, pour moi, c'est mal mesurer la différence de niveau.

    Le déroulement des rencontres leur a effectivement permis de plutôt gérer, avec de l'avance. La Juve était privée de pas mal de créativité avec Dybala absent : la pièce maîtresse offensivement avec CR7 pour moi. Le danger vient d'eux et beaucoup de Dybala dans l'animation. L'avance a permis surtout de s'attacher à défendre, résister, essayer de temporiser, garder le ballon : rien de plus. Ce penalty est l'une des uniques occasions avant l'arc-boutage. Il a fallu un Marcelo héroïque, un grand Lopes... ça a tenu à des moments clés et c'est passé par un petit trou de souris. L'alignement de planètes dont je parlais. En cela, le % de chances était très faible. C'est exactement ce que j'ai exprimé et ça te fait rire si tu veux, mais le défi était immense car les équipes ne se valent clairement pas.

    Sur les pronos, tant mieux si tu crois toujours en des résultats qui se confirment à chaque fois. Belle expertise et clairvoyance de ta part !

    Je maintiens que le rythme a profité à la Juve, même si Lyon a couru plus de km, et que ça n'a pas suffi plus par manque de jeu (d'inspiration, précision) que de jus.
  • Ouais enfin la juve a pas fait forte impression non plus, certes il on dominé mais c'est tout. Lyon est passé tant mieux pour l'indice UEFA.
  • zvain1318799508.jpg
    Modifié par zvain ·
    zvain • 34 ans
    ganesh a écrit, le 07/08/2020 23:38 :
    C'est vrai que les match aller retour défavorisés les gros ... 🙄
    J'avais plutôt l'impression au contraire que le retour leur permettait justement de se rattraper de leur faux pas de l'aller.

    Ben je ne dis pas le contraire. Oui les confrontations aller-retour sont les rencontres les plus difficiles à appréhender et à réussir pour les équipes qui ne sont pas favorites. Ce qui rend les exploits d'autant plus remarquables.

    father-tom a écrit, le 07/08/2020 23:41 :
    Les formats "aller-retour" me semblent plus justes, avec un suspens supérieur. Oui, le gros peut se rattraper de son raté à l'aller : encore faut-il y arriver. La Juve n'y est pas arrivé. Perso, j'apprécie davantage le format habituel. En revanche, il y a un contexte légèrement particulier qui n'aura échappé à personne et qui peut expliquer certaines souplesses ou adaptations, par rapport au calendrier, sans le public : pas par choix. Le côté scrogneugneu où on explique que ce n'est pas la vraie ci, ou la vraie ça, avec l'ambiance machin chose : oui on sait.
    Après qui se souvient qu'en 1982, on attaquait direct en demi-finale après les poules?

    En tous les cas depuis que je suis le foot, j'ai toujours connu ces matchs aller-retour en coupe d'Europe, donc pour moi c'est vraiment ce qui la caractérise, ce qu'elle m'évoque, avec ce fameux but à l'extérieur. Cela permet un scénario en deux actes souvent passionnant, complétement différent d'un match à élimination directe. Donc la transformer à ce point oui cela me chagrine, et ça change beaucoup de choses dans l'approche pour un coach et une équipe. Si c'est juste temporaire tant mieux mais on a constaté que le temporaire peut parfois devenir permanent. Enfin bon moi de toute façon j'aurais arrêté tous les championnats ainsi que cette ligue des champions pour la saison 2019/2020 donc je suis sans doute un intégriste.

    father-tom a écrit, le 08/08/2020 12:32 :

    Je maintiens que le rythme a profité à la Juve, même si Lyon a couru plus de km, et que ça n'a pas suffi plus par manque de jeu (d'inspiration, précision) que de jus.

    Courir après le ballon est toujours plus fatigant que courir avec. Et puisqu'on constate que Lyon a davantage couru que la Juve, il est quand même assez clair que Lyon a tenu la distance physiquement, d'ailleurs ils ont bien fini la rencontre malgré les craintes de beaucoup. Alors oui ils n'ont pas été flamboyants mais ce scénario était prévisible puisqu'ils avaient de l'avance. Marcelo a été impérial, Caqueret a été excellent, endurant et a régulé le jeu lyonnais. Andersen est bien rentré dans le match, etc.

    Bref Lyon était prêt. Cela va permettre de ne plus lire partout que le championnat de France n'a pas d'ambition, que la L1 est un cancre par rapport aux autres championnats qui avaient repris et que cet arrêt de 4 mois allait encore davantage creuser un fossé. Même si je ne peux pas blairer Aulas, c'est au moins une petite satisfaction.
  • 53a951752c0ea.jpeg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 38 ans
    Oui mais ce n'est pas parce que la meilleure tarte aux pommes, c'est celle de sa grand-mère, qu'on ne peut pas manger de bonnes tartes aux pommes ailleurs. La C1 on l'a toujours connue avec des matches aller-retour et du public, en effet. Là, ce n'est techniquement plus possible. Il n'empêche que cette C1 reste prenante. Le principe du match couperet peut rajouter en tension.
    Tout arrêter? On ne pouvait pas tout arrêter jusqu'à un vaccin et rien n'empêche de pouvoir continuer en s'adaptant.

    Sur le rythme, Lyon commençait à baisser dès la 65ème minute. C'était bien visible. Mais ils se sont battus en s'accrochant et l'aspect psychologique est très important.
    C'est fatiguant de courir sans le ballon mais ils savaient pourquoi ils couraient, en tenant ce score. La tête est un moteur important.

    Comme il peut arriver qu'un club amateur ne craque pas contre le club pro en Coupe de France. Ce n'est pas parce qu'ils sont aussi bien physiquement que le club pro ou dans un même rythme : ils vont chercher le résultat ailleurs.

    Je trouve ça un peu rapide de tirer des conclusions sur l'aspect physique où la coupure "n'a eu aucune incidence" juste après un petit match où tout s'est déroulé "sans accroc" (mais en passant de justesse face à un adversaire privé de son créateur offensif). On verra aussi sur la répétition.

    Quant à cet arrêt de la L1, il a été préjudiciable sur bien d'autres plans.
  • Nous avons donc de qualifiés:
    • 2 clubs français
    • 2 clubs allemands
    • 2 clubs espagnols
    • 1 club italien
    • 1 club anglais
  • ça serai bien d'avoir deux clubs français dans le dernier carré pour une fois :)
  • fergatini1279561271.jpg
    Modifié par fergatini ·
    fergatini • 49 ans
    Juste Lyon personnellement.
    Je serais heureux de voir le PSG passer à la trappe.
  • Une remarque quand même, des équipes qui sont championnes dans leur pays ont été éliminées. Exit donc le Réal, Liverpool (déjà out avant) et la Juve. Les matches post covid ont sûrement aussi joué pour la dépense supplémentaire d'énergie. Pour le Réal le titre de champion d'Espagne est presque primordial. Pour la Juve il y avait un élan Sarri cassé. Bref il y de multiples explications, mais constatons quand même qu'un OL bien préparé tient la route et que Garcia a plutôt bien géré son affaire.
    Evidemment que cela n'a rien à voir avec des classiques allers - retours et le suspens qu'ils génèrent... donc format plus propice aux surprises. Dur au final de savoir qui va s'imposer. Le Bayern a l'air le plus fort, mais le Barça peut sauver sa saison... pour les français c'est ouvert et peut être l'année ou jamais vu les circonstances (et le tirage pour le PSG)... L'Atalanta risque aussi de payer ses efforts pour refigurer en LDC l'an prochain et pourrait être en forme descendante. Attention à Leipzig ou l'Atletico qui n'avaient que ça en tête depuis des mois... et Lyon donc qui n'a vraiment rien à perdre.
  • Leipzig je croyais aussi en la surprise, jusqu'au départ de Werner, sans lui ce sera pas la même

    Pour moi clairement le Bayern est au dessus du lot, c'est un véritable rouleau compresseur, Chelsea n'en mettait pas un sans la boulette de Neuer hier. C'est incroyable d'avoir tout un collectif à ce niveau de jeu sur 90 minutes. A la limite y'a Perisic qui était le maillon faible hier mais en temps normal il est pas vraiment titulaire.
  • À 4 jours de leur 1//4 de finale contre Leipzig, 2 cas de Covid ont été détectés au sein de l'effectif de l' Atlético Madrid
  • Est ce du à un rooftop à Genève? Quel comportement non professionnel. Honteux! Au bucher!
  • Bon çà se confirme , finalement l'accumulation des matchs n'a pas beaucoup aidé Atalanta qui a quand même fini sur les rotules ...

    Tactiquement c'est toujours le néant côté PSG, Tuchel peut remercier ses individualités ...
  • Clairement peu de joueurs sont sortis du lot
    Navas a fait le taf, Neymar a éclaboussé de sa classe mais a raté tout ces derniers gestes, kimpembe je l’ai trouvé solide.
    Bernat s’est réveillé en deuxième.
    Pour le reste c’est pas digne d’une équipe de LDC.

    Finalement c’est Mbappé et plus surprenant Choupo qui les sauvent.

    Ça peut être un match fondateur, on verra ça mardi prochain
  • Le match contre Dortmund devait déjà être un match fondateur... Le prochain tour sera beaucoup plus difficile, surtout si M'Bappé est contraint de rester sur le banc et si la blessure de Navas est sérieuse.
  • Sans être des génies tactiques, les Parisiens ont été potables dans le jeu. Ou du moins pas trop déplaisants à regarder. Par contre quelle cata dans la finition, du jamais vu pour moi à ce niveau de compétition !! La palme revient à Neymar, pierre angulaire du jeu mais complètement à côté de ses pompes pour faire le dernier geste :O

    Bergame c'était l'inverse : efficaces et réalistes pour ouvrir le score, avec un jeu tourné vers l'avant à ce moment-là. Ensuite pas mal de fautes et un peu de théâtre, mais jusque-là c'est le propre d'une équipe italienne diraient certains :D Par contre une deuxième mi-temps moisie. J'ai trouvé l'équipe suffisante et trop dans le calcul pour défendre son avantage. Sur certains dégagements, on aurait cru que c'était une équipe de L1 et pas une équipe de LDC qui essayait de défendre son avantage contre Paris ...
  • Entre temps , il y a eu le Covid mais même si effectivement dans le jeu c'est moche
    , la volonté de revenir était là
    Ils devraient récuperer Di Maria et Verrati + Mbappé qui à mon avis va jouer tout le match aussi
    A voir effectivement pour Navas
  • Verrati aurait fait du bien mais je suis pas sure qu’il soit rétabli
    Bizarre aussi que Paredes n’ai pas débuté le match
  • La question est, comment peut-on ne pas renouveler le contrat de Cavani, mais lever l'option d'achat d'Icardi ?

    Le PSG a gagné parce que Bergame a commencé à jouer le catenaccio dès la 60ème minute de jeu, au lieu de continuer à proposer du jeu, et parce que Mbappé est entré et Icardi est sorti.

    Au prochain tour, le PSG récupèrera Di Maria, et probablement Mbappé. Ca peut changer la donne.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.