J'ai vu ce film (DVD, télévision, vidéocassette...)

Flux RSS 4471 messages · 291.336 lectures · Premier message par marc · Dernier message par paplo

  • marc1253020565.png
    Modifié par marc ·
    marc • 23 ans
    Vous avez envie de parler d'un film que vous avez vu en cassette, en DVD, à la téloche... un film que vous adorez, un film culte, un film qui vous a chamboulé l'existence... bref, vous avez envie de parler de cinéma, ce topic est fait pour vous !

    Attention, pour les critiques de films "récents" (actuellement au cinéma), pensez au topic Les cahiers du cinéma.

    Important : il est interdit de parler de la fin d'un film dans ce topic. Tout message comportant des indications nuisant à l'intrigue d'un film sera supprimé. Merci
  • J'ai vu y a deux jours "L'assassin" avec Sylvester Stalone et Antonio Banderas, pas le film du siècle mais j'ai bien aimé. J'ai bien aimé le personage de Banderas dansle film, complètement fou.
    Sinon, j'ai aussi revu "le diner de cons" ce jour-là, et il me fait toujours aussi rire (+). Vraiment excellent ce film
  • ulirch-le-pen a écrit :
    Sinon, j'ai aussi revu "le diner de cons" ce jour-là, et il me fait toujours aussi rire (+). Vraiment excellent ce film


    je l'ai vu au moins une dizaine de fois et je men lasse pas. il me fait toujours autant délirer.
    c'est vraiment un film culte et incontestablement MON film préféré.
    j'adoooooooooooore
  • ulirch-le-pen a écrit :
    Sinon, j'ai aussi revu "le diner de cons" ce jour-là, et il me fait toujours aussi rire (+). Vraiment excellent ce film


    Je me suis toujours demandé comment ce film a était traduit pour l'export.
    Je pense surtout à la scène du prénom "Just"

    "Monsieur Pignon, votre prénom c'est Fançois, c'est juste? Et ben lui c'est pareil, c'est Just."
    C'est con, mais je me dis que les traducteurs ont dû se casser la tête pour retranscrire fidèlement cette scène en Allemand ou en Anglais!
  • ben je l'ai vu en allemand aussi et c'est assez pourri la traduction.

    pour just leblanc ils ont traduit par Nur (qui veux dire juste en allemand) Leblanc.
    donc le gars qui s'appelle Nur, ca le fait pas trop!
  • Bon ben vu que je me suis planté de topic tout à l'heure, je vous le redis ici, "les sept samourais" de Kurosawa c'est excellent (+)
  • Un film qui m'a toujours impressioné, La grande menace (The medusa touch) avec Richard Burton et Lino Ventura.

    Synopsis: "Morlar est un être étrange, apparemment immortel. Tous ceux qui lui causent du tort meurent mystérieusement. Il prétend également détenir des pouvoirs paranormaux et devant l'incrédulité des médecins et de la police, décide de le prouver en provoquant une catastrophe aérienne. "

    Quelqu'un l'a t'il vu? Il est vraiment flippant...
  • Pour moi le meilleur film qui est sortie jusqu'à present C'est les bronzés fond du ski (+)
    Vous trouverez des ranseignement sur ce site ici
    http://perso.club-internet.fr/mazalon/bronzesfdspetit.jpg
  • finchcurieux a écrit :
    ulirch-le-pen a écrit :
    Sinon, j'ai aussi revu "le diner de cons" ce jour-là, et il me fait toujours aussi rire (+). Vraiment excellent ce film


    je l'ai vu au moins une dizaine de fois et je men lasse pas. il me fait toujours autant délirer.
    c'est vraiment un film culte et incontestablement MON film préféré.
    j'adoooooooooooore


    J'ai d'autant plus adoré qu'on m'y a traîné de force! J'avais plein de préjugés: "le théâtre filmé c'est plat", "encore une comédie franchouillarde" etc...
    Et franchement, j'ai ri du début à la fin...
  • Moi j'ai vu "Nuremberg" en DVD, avec un frère Baldwin (Alec, je crois). En-dehors de certaines scènes très hollywoodiennes et de la sur-importance donnée au procureur passant pour un "héros" d'un procès où il n'aurait pu en être autrement (quel que soit le procureur): il était vraiment intéressant... basé, j'ose espérer, sur des retranscriptions de dialogues authentiques.
    Si c'est le cas, outre l'abomination des actes et parfois des pensées (car on peut réaliser des actes dont on ne mesure pas les conséquences, mais certains d'entre eux "savaient" pour les camps) des accusés allemands, il y a une telle vivacité d'esprit et une telle culture chez la plupart d'entre eux, Goering en tête (charisme époustouflant tel qu'il arrive à pratiquement convertir son gardien de cellule américain au nazisme!): c'est l'illustration absolue du décalage que connaissaient ces hommes entre la rationnalité (dont ils faisaient preuve avec brio) et la raison (dont ils étaient plus que totalement dépourvus). Un décalage tellement incompréhensible... une sinistre énigme.
  • Dans la réalité le seul qui ait assumé jusqu'au bout ses idées et ses choix a été Goering, les autres ont essayé pitoyablement de sauver leur tête, sur le mode "on ne savait pas", "j'étais un soldat aux ordres" etc...
  • father-tom a écrit :
    Moi j'ai vu "Nuremberg" en DVD, avec un frère Baldwin (Alec, je crois). En-dehors de certaines scènes très hollywoodiennes et de la sur-importance donnée au procureur passant pour un "héros" d'un procès où il n'aurait pu en être autrement (quel que soit le procureur): il était vraiment intéressant... basé, j'ose espérer, sur des retranscriptions de dialogues authentiques.
    Si c'est le cas, outre l'abomination des actes et parfois des pensées (car on peut réaliser des actes dont on ne mesure pas les conséquences, mais certains d'entre eux "savaient" pour les camps) des accusés allemands, il y a une telle vivacité d'esprit et une telle culture chez la plupart d'entre eux, Goering en tête (charisme époustouflant tel qu'il arrive à pratiquement convertir son gardien de cellule américain au nazisme!): c'est l'illustration absolue du décalage que connaissaient ces hommes entre la rationnalité (dont ils faisaient preuve avec brio) et la raison (dont ils étaient plus que totalement dépourvus). Un décalage tellement incompréhensible... une sinistre énigme.


    Je crois que tu devrais plutôt regarder "de Nüremberg à Nüremberg", qui est un documentaire sur les atrocités de la guerre et qui s'échelonne jusqu'au procès. Il ne comporte que des images d'époques, déportations, entrées dans les chambres à gaz, expériences faites sur les femmes, charniers et autres "fantaisies" dans ce style. Je me méfie d'un film fait dans un pays où le révisionnisme fait rage... ET le nazisme autant d'émules... Göring était un homme inquiétant et trouble, de là à dire "charismatique"...
    Ce n'était pas Alec Baldwin entre 39 et 45...

    http://membres.lycos.fr/rubmann/GOERING.GIF

    Il existe d'autres documentaires encore plus durs sur cette période, dont "Nacht und Nebel" est un exemple effrayant.
  • XB8bMTvI_400x400.jpg
    Modifié par father-tom ·
    father-tom • 22 ans
    J'ai déjà vu le documentaire "De Nuremberg à Nuremberg" et certaines images authentiques du documentaire ont été reprises dans le film. Mais j'insiste sur le fait qu'il avait un charisme exceptionnel si on se fie à l'image (retranscrite actuellement) que l'histoire garde de lui. On peut avoir commis et pensé d'affreuses choses, tout en étant un grand meneur d'hommes, cultivé, complexe charismatique.
  • http://www.yrub.com/histoire/goering.htm

    Alors accessoirement si, c'est goering, mais tu peux toujours aller voir directement sur le site, si tu ne me crois pas !!!
  • Je confirme que ce charmant garçon est bien Hermann Goering. Je ne sais pas s'il était charismatique, d'après ce que j'ai lu sur lui, c'était plutôt le gros cocainomane bourrin au look de sapin de noel avec toutes ses médailles et ses chapeaux à plumes.

    Un Goebels me parrait bien plus charismatique.
  • Ben en fait oui, j'ai vu que c'était lui arthemis... mais il ne ressemble pas au gros bourrin dont parlait conan à juste titre:

    http://paulvictor.org/Assets/goering.jpg

    Là, il fait déjà plus bourrin. Cela dit, le charisme se perçoit différemment quand même selon chacun. Je crois que Goebbels avait un important charisme notamment dû à ses facultés intellectuelles et à la manipulation de l'opinion qu'il a réussi à mener, à son rôle du "soldat de l'ombre" dont la terrible oeuvre à été utile au Reich. C'est plus un homme politique très doué (d'un point de vue rationnel... toujours dépourvu de raison) et complexe qui impressionne davantage pour ces aspects-là que par son aptitude à mener des hommes et à dominer les esprits par sa conviction. C'était un calculateur, la tête pensante d'Hitler.

    Mais l'homme d'armée qu'était Goering, lui, avait incontestablement un effet de fascination sur les soldats, de toutes Nations qu'ils soient. C'est un autre registre de charisme qui influait sur d'autres personnes que nous, forumistes de niveau supérieur :-$
  • father-tom a écrit :
    J'ai déjà vu le documentaire "De Nuremberg à Nuremberg" et certaines images authentiques du documentaire ont été reprises dans le film. Mais j'insiste sur le fait qu'il avait un charisme exceptionnel si on se fie à l'image (retranscrite actuellement) que l'histoire garde de lui. On peut avoir commis et pensé d'affreuses choses, tout en étant un grand meneur d'hommes, cultivé, complexe charismatique.


    Ce n'est pas très fair-play d'avoir modifié ton message, où tu disais clairement que ce n'est pas Goering sur la photo que j'ai édité, tout ça pour faire croire que tu le savais!!!
    Je n'apprécie pas du coup que le message que j'ai posté après me fasse passer pour une idiote.
    Quitte à écrire des bêtises, ce que j'ai déjà fait et je ne m'en cache pas !!!! Il faut assumer! Et puis, ce n'est pas si dramatique que tu ne l'aies pas reconnu sur la photo, après tout il est tout de même beaucoup moins beau qu'Alec Baldwin... :))
  • Et si on recentrait le topic sur le théme du cinéma?
  • Juste pour dire que j'ai fini les 7 samourais..
    Ce film est GRANDIOSE!! La bataille finale est GRANDIOSE!!
    Un chef d'oeuvre!
    Comment ais je pu passer à côté aussi longtemps :((
  • Je ne sais pas, en tout cas je ne pense pas que des hommes tels qu'eux n'aient le privilege d'avoir leur photo sur un site de foot... Je trouve ca assez deplacé...

    Ces hommes n'etaient que des criminels!!! On s'en fout de leur charisme!! Ce qu'ils ont mis en place etait inhumain et intolerable, ils etaient coupables, et avoir un debat sur leur charisme est un non sens!!!
    X-(
  • Quelques photos..

    http://www.utc.fr/~macret/cine/realisateurs/kurosawa/images/sept1.jpg

    http://www.utc.fr/~macret/cine/realisateurs/kurosawa/images/sept7.jpg

    http://www.utc.fr/~macret/cine/realisateurs/kurosawa/images/sept4.jpg
  • Ben ce qu'ils ont mis en place était monstrueux, ca personne ne conteste ce fait. Simplement, ils ne l'ont pas mit en place seuls, ils ont convaincu voire "charmés" des millions de personnes et ce mécanisme n'est pas inninteressant à analyser, ne serait ce que pour éviter de faire les mêmes conneries qu'en 33...

    Ce n'est pas parce que cette période constitue la fosse scéptique de l'histoire de l'humanité qu'il faut l'ignorer...

    Maintenant ce topic est consacré aux films que vous avez vu, je le rapelle. :-'
  • marc1253020565.png
    Modifié par marc ·
    marc • 23 ans
    Oui, et je rajoute, Monsieur olive8373, que si la façon que nous avons de gérer ce site ne vous convient pas, vous pouvez toujours aller voir ailleurs si c'est mieux fait. Pourquoi ne pourions-nous pas parler d'histoire sur un site de foot ? Le public footeux est peut être trop "beauf" pour ça selon vous ?

    Mais comme le dit conan, ici c'est un topic de cinéma. Rien n'empêche ceux qui le désirent de créer un topic sur le charisme de Goebels ou le bourrinisme de Goering. Si ces discussions ne dépassent pas les limites imposées par les conditions d'utilisation du site, nous les laisserons vivre comme tout autre sujet.
  • nikolko1235485554.jpg
    Modifié par nikolko ·
    nikolko • 24 ans
    Dites je peux continuer à parler des 7 samourais ou tout le monde s'en fout??
    Au fait, je suis passionné d'histoire sur la seconde guerre mondiale et je pense pouvoir apporter ma modeste contribution à un topic sur ce sujet si le coeur vous en dit..
  • Résumé du flim :

    Sept samouraïs est un film d'une complexité narrative étonnante. Le film présente un petit village de fermiers japonais de l'ère Sengoku (1600+) qui est sous l'emprise d'une bande de brigands. Ils décident alors d'engager des ronins, samouraïs sans maître, pour défendre leur village. Après de nombreuses difficultés, ils réussiront à réunir sept guerriers pour la cause. Kambei, le premier samouraï à accepter de défendre les fermiers, recrute quatre autres guerriers, Kyuzo, Shichiroji, Heihachi et Gorobei. Deux autres personnages viendront se joindre au groupe. D'abord il y a Katsushiro, un jeune homme qui désire être le disciple de Kambei afin de devenir samouraï et pour qui l'aventure sera une expérience de croissance. Enfin, il y a Kikuchiyo, faux-samouraï, fils orphelin de fermiers et âme déchaînée. Ensemble, ces sept samouraïs défendront le village aux côtés des fermiers à qui ils auront enseigné des techniques élémentaires de combat.

    source : http://www3.sympatico.ca/philippe.lemieux2/samurais.htm


    http://www3.sympatico.ca/philippe.lemieux2/images/Akirapostgwiz.jpg
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.