Tour de France 2020

Flux RSS 215 messages · 16.781 lectures · Premier message par strohteam · Dernier message par mouloungoal

  • strohteam a écrit, le 24/06/2020 12:37 :
    Je Ce qui va générer une anxiété énorme donc toute sorte de choses assez négatives


    Hélas l'autoquote... Fabio Jakobsen en coma artificiel après une chute d'une violence inouïe au tour de Pologne, cette "nouvelle" saison de cyclisme ne commence vraiment pas sous les meilleurs auspices :(
  • Les images font vraiment froid dans le dos. Si le pire arrive, Groenewegen aura du mal à vivre avec ça sur la conscience.
  • Stade-de-la-Meinau.jpg
    Modifié par tstn-lstbgr ·
    tstn-lstbgr • 28 ans
    Terrible et pourtant sans chercher à le défendre, me semble qu'en voyant la vidéo 2 fois (à vitesse réelle, je n'ai pas vu de ralenti) des gestes comme ça il y a dans un grand nombre de sprints massifs pour ne pas dire tous, j'ai de sacrés souvenirs de vilains gestes avec Cavendish ou Sagan mais ça s'est toujours bien terminé, sans incidences si ce n'est priver l'adversaire d'un résultat. La malheureusement ce qui devait jamais arriver arriva. L'image de l'impact lors de la chute est choquante. J'espère qu'il survivra et que pour l'exemple et pour que ça ne se reproduise plus, Groeneweggen soit sanctionné comme il faut.
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 38 ans
    tstn-lstbgr a écrit, le 05/08/2020 21:26 :
    T, j'ai de sacrés souvenirs de vilains gestes avec Cavendish ou Sagan


    Ca n'est pas comparable je pense. Dans l'incident auquel tu fais référence, Sagan a effectivement un geste litigieux mais c'est Cavendish qui essaye de passer en force là où il n'y a pas de place. Sur les images du jour, il est évident que Groenewegen dévie de sa ligne pour envoyer Jakobsen dans les barrières. C'est absolument déloyal et le résultat est profondément horrible.

    C'est par ailleurs accentué par un dispositif qui est, d'après ce que je lis et vois sur Twitter comme tout le monde, d'une stupidité incroyable. Sprint en faux plat descendant avec une voie ferrée (!!!) juste à côté. Et en plus c'est une course World tour et pas une pauvre kermesse organisée par un impresario plus ou moins marron :O
  • Horrible. Cela dit je n'accablerais pas Groenewegen, à cette vitesse un petit tassage dans les balustrades peut effectivement dégénérer en drame
  • Là c'est un peu plus qu'un petit tassage, non? :-/
  • Yep, et tasser contre les barrières c'est pas pareil quand on est à 10 de front au moment de lancer et quand on est en binôme à trente mètres de la ligne à pleine vitesse...
  • En tout cas, on ne verra probablement pas Groenewegen sur le tour, les instances veulent le suspendre.

    Bonne nouvelle entre guillemets pour Jakobsen, son état est stabilisé, son cerveau n'a pas été touché, ni ses yeux. Ils devraient essayer de le sortir du coma artificiel demain.
  • suspendu ou pas il ne sera pas sur le tour, il a laissé sa clavicule dans l' affaire
  • Il l'a poussé tellement fort? :D
  • Jakobsen est sorti du coma et semble tiré d'affaire.
  • Pour l'instant l'armada Jumbo est nettement en avance sur Ineos dans l'optique du Tour. Bernal fait certes jeu égal ou presque, et a remporté la route d'Occitanie mais aujourd'hui Thomas et Froome se sont fait éparpiller par Gesink, Dumoulin et Bennett au tour de l'Ain. Dans le même temps Van Aert a confirmé son statut d'hyper favori sur MSR, les Néérlandais on vraiment une équipe de maboules #-o

    Le truc encore plus hallucinant c'est Evenpoel qui colle 1'48'' à Fuglsang et Simon Yates au tour de Pologne :O
  • 3355222314_9e823c009c.jpg
    Modifié par mattrcs ·
    mattrcs • 28 ans
    Nouvelle demonstration de Roglic hier...
    Je pense que ce Tour de France qui s'annonce va être spectaculaire.
    En espérant que cette année, les Jumbo Vista ne vont pas simplement laisser faire la FDJ ou d'autres équipes candidates à la victoire finale, et qu'ils vont également se mettre en route pour détrôner les Ineos.
    Parce que Roglic pour le moment il peut faire le beau sur les courses "secondaires", mais si il se transforme de nouveau en suceur de roues pour aller tranquillement décrocher un podium, il ne va pas redorer son image à mes yeux.
  • Je ne sais pas trop si on gagnera en spectacle. Le schéma reste immuable avec les Ineos qui placent un tempo d'enfer et les autres qui se contentent de suivre, ils ne peuvent pas attaquer tellement ça va vite. Tant qu'Ineos est en surnombre, ils sont pratiquement intouchables.

    Toutefois hier au Grand Colombier, une fois le relais monstrueux de Castroviejo, Froome a fait son petit travail et Bernal n'était pas bien, ce qui a incité les Jumbo à visser à quelques kilomètres du sommet.
  • desp.jpg
    Modifié par strohteam ·
    strohteam • 38 ans
    C'est un peu le bazar dans la maison Ineos quand même. Aujourd’hui, ils ont vissé comme à leurs plus grandes heures pour que Kwiato fasse péter Froome et que Bernal allume à peine un pétard mouillé. Résultat, une belle rampe de lancement pour Roglic qui est sans conteste le plus fort à l'heure actuelle. Quintana semble bien revenir après son accident avec une discrète montée en puissance, le temps joue pour lui.

    A voir ce que ça donne dans trois semaines et si les pics de forme ont été bien gérés, mais logiquement le Dauphiné donne une indication fidèle de l’état des forces au Tour. Pour l'instant Jungels, Adam Yatesn Bardet, Uran, Mas et, plus surprenant, Pogacar ne sont pas dans le coup, au contraire de Pinot et du très bon Guillaume Martin.
  • rage1140968864.jpg
    Modifié par rage ·
    rage • 35 ans
    L'étape du Dauphiné aujourd'hui laisse entrevoir l'espoir de votre autre chose que la bataille annoncée entre les armadas Jumbo et Ineos, avec plusieurs coureurs "isolés" qui ont montré qu'ils sont dans le coup...
    Il y a finalement plusieurs leaders qui ont répondu présent et ont bien résisté au train :
    Pinot et Martin comme tu le soulignais, mais aussi d'autres (Quintana, Landa) et même certains qui peuvent plus que limiter les dégâts dans le CLM, ce qui a toujours son importance sur le Tour (Porte, et surtout Buchmann qui a placé une belle attaque aujourd'hui)
    D'ailleurs, comme Pinot, il était mal placé pour suivre Roglic quand il a mis sa banderille, mais tous deux ont essayé de suivre, malheureusement avec du retard au démarrage dans les 2 cas...

    10 équipes différentes dans le top 10 de l'étape, c'est tout à fait exceptionnel en montagne je pense!
  • Toutafé, et en espérant que Gaudu revienne à temps pour seconder Tipopino !
  • Faut espérer, car la seule chose qui pourrait sauver 2020, c'est bien Pinot en jaune sur les Champs !
  • Une étape pleine d'enseignement aujourd'hui.
    Je pense que la lutte entre les Ineos et les Jumbo sur le tour de France, va profiter aux autres favoris, qui ont une équipe un peu moins forte.
    Pinot me semble venir en grande forme, c'est de très bon augure. Martin également, qui aura une carte à jouer pour le général.
    Pour en revenir à Pinot, je pense que sur le tour de France, ce n'est pas la peine que son équipe roule à l'avant, ça ne fera que le jeu des 2 mastodontes. La lutte entre les 2 gros fera rage, et ils vont s'épuiser entre eux. Pinot, qui je l'espère sera épaulé par Gaudu devra se montrer patient, et surgir au moment opportun pour rafler la mise.
    Vivement le Tour ! 🇫🇷
  • Demain sera également une belle étape, avec un parcours très similaire et un peu allégé d'une étape reine du Tour. Au lieu de gravir la Madeleine puis l'inhumain col de la Loze comme au Tour, la route du Dauphiné leur fera gravir la Madeleine puis la plus fréquentable montée de Saint-Martin-de-Belleville (tout de même 15 km, mais à "seulement" 6%).

    C'est très intéressant de voir l'évolution de la forme des principaux concurrents au classement général, après le Tour d'Occitanie et le Tour de l'Ain. Content que France 3 diffuse les étapes :)
  • certains vont avoir du mal à suivre le rythme aujourd'hui vu les douleurs qu'ils ont eu hier à cause de la grêle, en n'arrivant pas dans les premiers :-s

    https://img.huffingtonpost.com/asset/5f359cdd200000bf030bd962.jpe...
  • Je suis quand même interpellé par la méforme des ineos...aujourd'hui Froome et Thomas a nouveau dans les choux, et Bernal perd aussi encore du temps.
    Avoir un effectif aussi pléthorique et devoir se gratter la tête pour la sélection pour le Tour, c'est le comble ! Sauf coup d'éclat sur les 2 étapes restantes, je doute franchement que froomey y soit cette année vu ce qu'il montre
    Pour une équipe qui nous a habitué à un extrême professionnalisme, on dirait que la coupure a été moins bien gérée chez eux que dans la plupart des autres équipes !
    Ou alors c'est une gestion du pic de forme pour le tour, et on ne pourra plus que constater encore une fois le génie de leurs préparateurs physiques en troisième semaine du tour... On sera fixés bientôt !
  • Ce que tu écris est peut être vrai pour Thomas... Pour Bernal, je ne suis pas inquiet, il n'est pas à la ramasse.
    Pour Froome, ce n'est sans doute pas un problème de gestion de confinement : il a été gravement blessé l'an dernier, et un retour à son meilleur niveau à 35 ans était, on le savait, très hypothétique.

    Pas la fête chez Ineos, mais paradoxalement, ça peut les avantager un peu en facilitant les grandes décisions à prendre : on craignait une équipe avev 3 leaders qui se tirent dans les pattes ? C'est réglé, Bernal sera le leader incontesté, Froome restera à la maison, et Thomas ne viendra pas fragiliser son leader.
  • Ineosky à perdu son homme le plus le important en mars, sans Nico Portal l' équipe n'est plus la même
  • Je suis plutôt de l'avis rachmaninov : wait and see pour l'équipe Ineos.
    Le fait que Bernal perde quelques secondes mi-août au Dauphiné Libéré ne veut pas dire qu'il ne sera pas le meilleur mi-septembre au Tour de France. Il y a beaucoup d'éléments qui entrent en compte : le pic de forme, l'enchaînement des courses, la préparation générale de l'équipe ...

    Ce que je retiens de l'étape du jour, c'est que personne parmi les meilleurs n'a le niveau (ou la certitude d'avoir le niveau) pour oser tester Roglic. Le train de l'équipe Jumbo suffit à dissuader tout le monde, sans pour autant qu'il n'ait fait jusqu'à présent tant de dégâts que ça (quasiment 20 coureurs présents dans le dernier km).

    On peut imaginer 2 issues à ce genre de configuration très homogène : un feu d'artifice où plusieurs leaders finissent par tester tout le monde ; une victoire à la pyrrhus de Roglic à coup de secondes (méritée quand même). On a déjà vu les deux sur le Dauphiné par le passé.
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.