magellan

4.0 / 5 (4 notes)
Inscription
Connexions
1.643
Dernière connexion
Habite à
67000, Strasbourg, France

Fiche

Amis
5
Badges
5
Matchs vus
0

Timeline

Voir toutes ses actions

Interview

Dernier badge

badge18.png

Voir tous ses badges

Clubs supportés

Dernières photos et vidéos personnelles RSS

  • magellan1264966253.jpg
      45 vues · 0 comm.
    magellan
  • magellan1264963821.jpg
      38 vues · 0 comm.
    magellan
  • magellan1264963092.jpg
      43 vues · 0 comm.
    magellan
  • magellan1214604743.jpg
      42 vues · 0 comm.
    magellan
  • magellan1159656237.jpg
      37 vues · 0 comm.
    magellan

Voir toutes ses photos et vidéos

Bloghttps://racingstub.com/blogs/magellan

Dernier article du blog « Le stublog de magellan » :

Die Leidenschaft...

29/06/2008 10:03
817 lectures
0.0 / 5 (0 note)
On quitte la Stub pendant une année pour accomplir un gros boulot, et qu'est-ce qu'on retrouve au retour : un Racing en L2 et une Stub patraque ! C'est dire que les socles les plus établis de notre vie quotidienne vacillent, donc.

Cependant, ce n'est drôle pour personne et à ce propos, je profite pour évoquer là un de mes mots allemands favoris, « Leidenschaft » , en français "la passion". "Leiden" signifie "souffrir" et Leidenschaft se traduit pas conséquent littéralement par "état de souffrance". Signifier qu'être en état de passion équivaut à être en état de souffrance n'est pas une chose qui m'avait sautée spontanément aux yeux. Mais les mots ne se trompent pas, les correcteurs des bacs de philo parfois !

A y réfléchir on peut concevoir qu'une passion dégage une telle force, que celle-ci peut se retourner lorsque la passion est déçue (mécanisme du crime passionnel). En résumé, la force d'un sentiment nous fragilise à hauteur égale. Intéressant, non ? !

Cela au moment ou nous pleurons en notre fort intérieur (si, si) au chevet d'un petit Racing.



J'en profite également pour avouer - après une année d'absence où j'ai accompli avec mes petits bras un très gros travail - combien j'avais une fausse idée sur le monde de l'internet. Etant de la génération du baby-foot, je le prévoyais beaucoup plus éthéré, plus universel, moins relié à la vie de tous les jours, aux groupes, aux gens qui se connaissent dans la « vraie vie ». Je l'intègre, après cette année d'absence, sur une stub qui est un site - passionné - d'une très belle tenue !