Le point sur les équipes de jeunes à mi-saison

Note
5.0 / 5 (9 notes)
Date
Catégorie
Au jour le jour
Lectures
Lu 3.404 fois
Auteur(s)
Par athor
Commentaires
4 comm.
U19rcslyon.jpg
Les U19 entrant dans le chaudron d'Eschau

C'est la trêve pour les équipes de jeunes du Racing engagés dans les championnats nationaux, l'occasion de faire un point sur les performances collectives et individuelles à mi-saison.

L'équipe réserve


Figure de proue du centre de formation du Racing, l'équipe réserve, coachée par François Keller, a pour premier objectif de favoriser la progression des jeunes éléments dans un championnat sénior. Si l'ambition de viser la première place et la montée en N2 n'est jamais vraiment exclue en début de saison, elle apparaît au second plan par rapport au développement individuel. Récemment, la réserve a ainsi fourni à l'équipe fanion quelques joueurs qui ont su faire leurs preuves en L1. Et d'autres joueurs espèrent bien suivre les traces des Simakan, Caci et Fofana ces prochains mois.

Durant cette première moitié de saison 2019/2020, François Keller a utilisé 30 joueurs différents en championnat de National 3, 40 si on compte les matchs de coupe du Grand Est. Une très large revue d'effectif, en seulement 11 rencontres (plus 5 en coupe), qui s'explique à la fois les descentes de joueurs pros de l'équipe une et par les promotions de certains U19. Difficile donc de dégager une force collective, mais ce turn over permet au plus grand nombre de progresser.

Au niveau des résultats, le Racing a connu des débuts mitigés, avec un match nul rageant face à Thaon-les-Vosges 2-2, après avoir mené 2-0, une défaite 0-1 à Raon l'Etape et deux nouveaux matchs nuls à Prix-les-Mézières et face à Troyes II. Il aura fallu attendre la 5ème journée pour que la réserve décroche sa première victoire, sur la pelouse de Sarre-Union. Dès lors, elle a enchaîné une belle série d’invincibilité, avec notamment quatre succès de rang, marquée une solidité défensive. « Le Racing est sur cette série, mais pas l’équipe puisqu’elle change tout le temps » rectifiait François Keller avant le dernier match, face à la réserve de Metz. Une dernière rencontre avant les fêtes de fin d'année perdue 0-2.

Même s'il compte deux matchs en moins (face à la FAIG et face à St-Louis), le Racing pointe à la 5ème place du classement, avec 19 points en 11 matchs, pour un bilan de 5 victoires, 4 nuls et 2 défaites. Son point fort, la défense, lui permet d'afficher le meilleur bilan du groupe, avec seulement 8 buts encaissés. En revanche, avec seulement 12 buts inscrits, l'attaque fait pâle figure, puisque seul St-Louis fait pire.

Cette faiblesse offensive s'explique principalement par le fait qu'aucun élément fort n'a pu se détacher dans ce secteur de jeu. Recruté pour être l'avant centre titulaire, Souhail Labyad, l'ancien Troyen, a beaucoup déçu et a rapidement perdu sa place. Les deux néo pros Laciné Keita et Benjamin Besic n'ont pour le moment pas encore les épaules pour assumer le leadership à ce niveau, et Ivann Botella connait une saison assez noire au niveau des blessures.

Au milieu de terrain, les deux vieux briscards Quentin Othon et Jérémy Grimm apportent toute leur expérience à leurs jeunes coéquipiers, tout en livrant des prestations solides. A leurs côtés, le jeune Azzedine Ounahi continue de prouver qu'il possède un talent certain, mais peine encore à se débarrasser de ses touches de balles superflues ou de ses dribbles parfois inutiles.

Les grosses satisfactions individuelles se trouvent évidemment dans le secteur défensifs. Revenu dans l'axe, son poste naturel, Ismael Aaneba est l'un des meilleurs joueurs depuis le début de saison. Autoritaire dans les duels, précis dans les relances et calme en toute circonstances, il prouve aujourd'hui qu'il a le potentiel pour percer. Toujours dans l'axe, le gaucher Jérémie Branca poursuit sur la lancée de la saison dernière, en faisant preuve d'une belle régularité. Sur les côtés, on attendait Cawdy Williams sur le côté droit, mais l'ancien Parisien semble s'être fait devancer par l'éclosion de Marvin Senaya ces dernières semaines. A gauche, Maxime Bastian s'est imposé sans faire de bruit, avec une technique propre et de grosses qualités physiques.

L'ensemble des informations (calendrier, résultats, statistiques...) concernant cette équipe est à retrouver sur cette page

L'équipe des U19


Comme pour l'équipe réserve, au sein de laquelle quelques U19 ont déjà fait leur trou, l'équipe des U19 a vu passer 31 joueurs différents sur les terrains en championnat. Régis Arnould, le coach, dispose d'un effectif essentiellement composé d'éléments nés en 2001 et 2002, mais il a déjà ouvert son groupe à des joueurs nés en 2003, dont le défenseur Aleksei Carnier, qui est déjà un élément important.

Le secteur défensif apparaît d'ailleurs comme le noyau dur de cette équipe, avec assez peu de rotation. Outre Carnier, Doel Bonsu, Wendell Quinas et Léo Keller sont les hommes les plus utilisés jusqu'à présent, et ont déjà été appelé à l'échelon supérieur. Au milieu de terrain, Nordine Kandil est lui aussi un membre important du onze, souvent aligné dans un rôle de meneur de jeu, où son petit gabarit et son gros bagage technique le rendent insaisissable. Devant, le duo Besic-Keita est incontournable, avec respectivement 5 buts (en 8 matchs) pour le premier et 4 buts (en 8 matchs) pour le second. Complémentaires dans leur style de jeu, ils apparaissent comme l'avenir du club à moyen terme. Dans ce secteur de jeu, soulignons également les bonnes prestations des deux ailiers Karim Ilunga et Omar El Manssouri, qui alternent entre l'équipe réserve et les U19. Le premier, arrivé de Cronenbourg cet été, semble avoir passé un cap lors des dernières semaines.

L'équipe type (les joueurs plus souvent alignés)
Equipe

Les buteurs
Besic5
L.Keita4
Kandil4
Keller3
Senaya2
El_Manssouri2
Sommer2
Sghaier2
Ilunga1
Elimbi1
Obradovic1
Suso1
Bopaka1
Bonsu1

Au classement, le Racing pointe à la 6ème place du groupe B avec 25 points pris en 14 matchs, soit à peine 3 points de moins que les deux leaders Lyon et Sochaux. Les Bleus ont gagné à 8 reprises, dont un beau succès à Metz, alors premier, mais perdu 5 fois, essentiellement contre les autres centres de formation professionnels. Le maintien ne devrait donc pas être un souci durant la phase retour.

En coupe Gambardella, petit changement réglementaire cette saison, puisque la compétition est désormais réservée aux U18, et non plus aux U19 comme c'était le cas auparavant. Pour son entrée en lice à Mulhouse, en 64ème de finale, le Racing a donc envoyé une équipe mixte U19-U17, composée de joueurs nés en 2002 ou après, coachée par Stéphane Guédet, l'entraîneur des U17. Après leur succès 5-0 dans le Haut-Rhin, l'équipe sera opposée à Lyon-la-Duchère le 12 janvier.

L'équipe des U17


Composée de joueurs nés en 2003 et 2004, l'équipe des U17, coachée par Stéphane Guédet est sur la lancée de la saison dernière, marquée notamment par une place de finaliste au tournoi de Montaigu. Symbole de la montée en puissance du centre de formation du Racing, puisqu'il s'agit des premières générations bénéficiaires de l'agrément fédéral, on retrouve dans cet effectif plusieurs appelés à des rassemblement en équipes de France : Robin Risser, Alessio Andreottola, Mouhamadou Diarra ou encore Moussa Suso. Ces quatre joueurs sont évidemment des cadres de l'équipe (Suso a toutefois manqué le début de saison, sur blessure), même si d'autres commencent à éclore, comme le milieu offensif Aymeric Ahmed, qui est apparu avec les U19 ces dernières semaines, son homologue Mathieu Tahmouch ou encore le buteur Mahamadou Kanouté, déjà auteur de 10 buts en championnat. Même si un noyau dur semble s'être formé autour d'une douzaine de joueurs, ils sont 30 à avoir déjà fait leur apparition en championnat, dont le plus jeune, Guemissongui Ouattara, né en 2005.

L'équipe type (les joueurs plus souvent alignés)
Equipe

Les buteurs
Kanouté10
Suso8
Ahmed6
Ledoux3
Tahmouch3
Andreottola2
Ouattara1
Belin1
Kaba1
Diarra1
Di_Palo1

Au classement, le Racing est 2ème du classement après 15 journées (sur 26), avec 33 points, à 8 longueurs de l'intouchable leader sochalien, encore invaincu. Vainqueur à dix reprises, il peut donc encore viser les plays-offs de fin de saison, qui opposeront les premiers des six groupes ainsi que les deux meilleurs seconds. Le calendrier apparaît en effet plutôt favorable, avec une rencontre face à Metz lors de l'ultime journée qui pourrait être décisive.

athor

Commentaires (4)

Flux RSS 4 messages · 2.785 lectures · Premier message par prevost · Dernier message par Bretzel

  • Article complet et très intéressant.
    Merci de partager ton expertise.
    A goeter !
  • Merci de ton Oeil avisé ....Good job
  • Roulez jeunesse..... Un vrai vivier de bons joueurs
    L'avenir du Racing passe par les U19 U17
    Sacré effectif que peux utiliser François Keller !!!
    Merci pour cet article qui met en valeur tout le travail fait dans l'ombre du club et qui est le fruit de cette belle réussite actuelle
  • Super article retraçant plutot objectivement cette première partie de saison. Félicitations ! Petit rectificatif, l'équipe en Gambardella était je crois coaché par un trio (Régis ARNOULD, Stéphane GUEDET et Guillaume LACOUR).

    Allez Racing !!

Commenter