web 2.0


twitter.com/jmfurlan, c'est reparti !

15/01/2009 02:02
868 lectures
Mon précédent billet n'a généré qu'un mutisme général, un désintérêt unanime, une interaction inexistante. Bref, magnifique flop tel que m'en a si souvent offert ce blog.

Malgré tout, l'objectif est rempli car Jean-Marc Furlan repasse en mode connecté et raconte son quotidien via twitter. Pour suivre les aventures de l'entraîneur du mythique RC Strasbourg, rendez vous à cette adresse :

» http://twitter.com/jmfurlan

bavard m'a demandé de me taire, je m'exécute. Adieu mon brave, on t'aimait bien, j'espère que tout se passe bien dans ton nouveau club.

Si seulement un nouveau bavard pouvait se manifester, ce serait drôlement chouette.

Le quotidien de Jean-Marc Furlan en 140 caractères

13/01/2009 18:34
688 lectures
Quand twitter a vu le jour, les observateurs avisés du Net pensaient qu'il s'agissait d'un outil mort né. En effet, qui pouvait trouver un intérêt à "blogger" en étant limité à 140 caractères ?

Et pourtant, les mêmes observateurs s'accordent à dire aujourd'hui que twitter, malgré l'absence de business model, est une des applications web majeures de l'année 2008 (source parmi d'autres). Les mecs de twitter auraient même refusé une offre de rachat de 500 millions de dollars de la part de Facebook, c'est vous dire le truc.

En juillet 2007, avec l'aide d'un stubiste sans nom, nous avions taté le terrain pour voir si un vrai faux Jean-Marc Furlan pouvait tenir une sorte de journal de bord via Twitter. Ca n'a pas fait long feu...

L'idée me séduisait à l'époque et me séduit toujours aujourd'hui. Faute de temps talent, je ne peux pas la développer.

Est-ce que quelqu'un (singulier ou pluriel) est sensible au projet et est tenté de prendre le relais ? Ou alors peut-être que c'est nul et que je ferais mieux de la fermer ?

Une fois que ce sujet sera clos, on parlera de bavard tiens...

Yahoo! rachète MyBlogLog

10/01/2007 08:08
1.242 lectures
L'année 2007 du business d'Internet commence par un rachat. C'est Yahoo! qui se distingue en faisant l'acquisition pour 10 millions de dollars du tout jeune service (1 an) MyBlogLog.

La fonction première de ce service est de permettre d'afficher le nom et la photo des internautes qui visitent un blog. Pour que ces infos apparaissent, il faut que le visiteur soit inscrit sur le service MyBlogLog. Environ 45 000 blogs auraient déjà adopté ce « widget ».

Une des utilisations les plus intéressantes d'un tel service et de pouvoir entrer en contact avec des personnes ayant les mêmes lectures que vous. Pour voir un exemple d'intégration de ce service sur un blog, je vous invite à visiter le blog de Jérôme Bouteiller, le co-fondateur de NetEconomie, webzine consacré à l'économie du net et qui couvre naturellement le dernier achat de Yahoo!. Le blog officiel de Yahoo! en parle aussi.

Et là, tout le monde va me dire : ah, c'était quand même bien quand les 5 derniers visiteurs des pages persos de racingstub.com était une info publique et non pas une info réservée à l'auteur de la page. N'est-ce pas ?

2007 pue la chaussette

02/01/2007 11:11
479 lectures
Après les bilans de 2005, voici ceux de 2006.

On commence par les traditionnelles sélections de photos. Les 12 de la BBC avec Zidane ou encore Bush, les 24 du Time plus orientées guerre / misère / horreur, celles de MSNBC qui sont fournies avec du son et plein de machins bidules et les 206 de Reuters.

Fin d'année rime aussi avec classements. En voici quelques uns :
Le top 12 des citations politiques de 2006 (fr)

Les 100 vins de 2006 (en)

50 choses que l'on sait maintenant mais que l'on ne savait pas l'année dernière (en)

100 choses que l'on ne savait pas l'année dernière (en)

Le top des réseaux sociaux de 2006 (en)

Google Zeitgeist 2006 (fr) qui va avec le Top buzz de Yahoo! (fr).

L'année 2006 du web 2.0 (en).

Je m'arrête là.

Bonne année à vous tous, contrairement à mon titre clin d'oeil à conan, 2007 sera une grande année, vous verrez !

FooBar poster

26/12/2006 16:27
598 lectures
Il y a quelques semaines un gros buzz s'est emparé d'Internet pendant plusieurs jours. L'objet de tous les désirs ? Un énorme poster qui consacre le web et plus particulièrement le web 2.0. Réalisé par le collectif eBoy, spécialiste berlinois du Pixel Art depuis 1998, le FooBar poster regroupe les logos des plus grandes et/ou innovantes sociétés du web tels que Google, Amazon ou encore del.icio.us et digg dans un contexte urbain un peu déjanté et fortement pixelisé.

Je ne pouvais pas laisser passer cette occasion. Un coup de Paypal et hop, voilà le poster arrivé à temps pour trôner fièrement sous le sapin le 24 au soir. Emballage soigné, expédition rapide, qualité irréprochable et quelques cadeaux en prime (un sticker et une carte), je suis aux anges !

Il ne me reste plus qu'à trouver un cadre d'1m20 sur 84 cm pour afficher fièrement ce bijou dans mon studio. Mais c'est pas gagné... Prochaine étape : New York City.

collecFoot.com, notre nouveau projet

Le 16 décembre 2003, nous lancions racingstub.com.
Le 18 décembre 2006, quasiment trois ans jour pour jour plus tard, nous lançons collecFoot.com

Depuis peu, nous affichons dans les petites annonces du forum de racingstub.com les annonces d'eBay qui concernent le RC Strasbourg. Forts de cette expérience que nous jugeons réussie, nous avons décidé de proposer un service similaire aux supporters des autres clubs français (en attendant d'élargir aux clubs européens).

Nous avons mis au point un système de classement intelligent qui analyse les annonces eBay et qui les classe par club (les clubs de L1, quelques clubs de L2 et l'Equipe de France) et par catégorie de produits (maillot, écharpe, drapeau, magazines, etc.). C'est là la plus-value du service par rapport au moteur de recherche de eBay qui se contente de retourner les annonces contenant le mot clef que vous avez saisi. Nous pensons que les collectionneurs y trouveront leur intérêt ne serait-ce que pour le gain de temps que l'utilisation de collecFoot.com peut représenter.

Il ne reste plus qu'à faire connaître ce nouveau site. L'inscription dans les différents annuaires footballistiques et dans les moteurs de recherche les plus populaires a été effectuée. On pourrait s'amuser à spammer les différents forums de football mais vous connaissez notre aversion pour cette méthode de voyous. En attendant de développer des outils pour les webmasters qui mettront en avant collecFoot.com, on compte beaucoup sur le bouche à oreille. N'hésitez donc pas à en parler autour de vous ou sur votre blog ! Un grand merci d'avance ! Si vous avez d'autres idées pour populariser un tel service, n'hésitez pas à vous manifester.


Comment construire une communauté ?

04/12/2006 15:59
658 lectures
Ceux qui m'ont rencontré savent que « la communauté, moi j'aime ça ». Vous imaginez mon bonheur quand je suis tombé ce midi sur un billet intitulé : How to build a User community, Part 1 !

Bon, c'est un peu long et j'ai pas encore tout lu (je compte sur vous pour m'en faire un résumé) mais l'auteur apporte pas mal d'infos sur les communautés d'utilisateurs comme racingstub.com en est une.

Exemple :
http://marc.racingstub.com/blogs/m/marc/photos/buildingausercommu...

Alors, ça vous inspire ?
Que retenez-vous de l'article ?

MAJ : bon, j'ai finalement le lu le texte en entier et j'ai compris qu'il visait surtout les communautés d'utilisateurs au sens "utilisateurs de quelque chose". Il y a deux-trois trucs intéressants sur comment répondre aux newbies et comment devraient se comporter les utilisateurs avancés, mais ça s'arrête là. A voir ce que nous réserve la partie 2.

Google Office

11/10/2006 09:09
860 lectures
En début d'année, quand j'étais encore plein de volonté et d'illusions, j'avais rédigé un billet sur la possible stratégie de Google qui mènerait au "tout online". J'évoquais alors les applications bureautiques telles que Writely ou NumSum qui sont à usage et fonctionnement uniquement online (il n'y a plus de logiciels installés sur le disque dur, tout se passe dans le navigateur).

Depuis, Writely (traitement de texte) a été racheté par Google et, après quelques semaines d'exploitation sous ce nom, est aujourd'hui associé à Google Spreadsheets (tableur) sous la bannière « Google Docs & Spreadsheets ».

Google a désormais, à l'image de Microsoft, une suite bureautique. Il manque encore un clone de Powerpoint, mais ça devrait venir, plusieurs services occupant déjà ce créneau. Et si Slideshare, un service qui permet de convertir des présentations Powerpoint en vidéo flash façon Youtube (présentation ici), tombait à son tour dans le giron de Google ?


Votre propre boutique en ligne avec Zlio

19/09/2006 18:02
428 lectures
ZlioAujourd'hui, je continue mes tests de services innovants avec Zlio et ce malgré le dernier flop en matière de test fait maison (merci kibitz).

Zlio, c'est quoi ? C'est un service qui permet de créer gratuitement sa propre boutique Web. Vous choisissez le look de votre interface, le nom de votre boutique, l'URL de votre boutique et hop, en 5 minutes même pas c'est en ligne. Une boutique c'est bien, mais on y vend quoi me direz-vous ? C'est là que tout le concept de Zlio entre en jeu : vous choississez les produits que vous souhaitez mettre en ligne parmi des milliers de références indexées dans la base de données du service. Les gars de Zlio ont mis sur pied des partenariats avec les principaux marchands français tels que Cdiscount, Amazon ou encore Pixmania et proposent ainsi un vaste catalogue de produits allant du coffret de vibromasseurs à la figurine Dora l'exploratrice.

Chaque vente réalisée par l'intermédiaire de votre boutique vous fait gagner de l'argent. J'ignore quelles sont les commissions exactes (j'imagine qu'elles varient d'un marchand à l'autre) mais je suppose qu'il n'est pas réaliste de croire que l'on peut se créer un véritable revenu grâce à Zlio. Toutefois, une boutique bien référencée peut sans doute apporter un bonus sympathique à la fin de chaque mois. Reste encore à référencer sa boutique. Le patron de Zlio cite, sur son blog, l'exemple d'un gars qui a acheté des mots clefs sur Google pour populariser sa boutique. C'est sans doute une bonne idée.

Le modèle de boutique le plus susceptible de fonctionner reste selon moi les boutiques adossées à un site de contenu (Allociné qui fait une boutique de vente de DVD, Football365 qui fait une boutique de vente de maillots de foot, racingstub.com qui fait une une boutique de vente de bières, etc.). Les blogs populaires peuvent aussi espérer gagner quelques euros grâce à quelques outils pratiques proposés par Zlio qui permettent d'afficher certains produits directement dans son blog. Le blogueur se trouve alors dans un rôle de "recommandeur" (voir sur ce blog à droite "Mes recos").

Histoire de tester le service, j'ai mis sur pied une boutique consacrée aux séries TV :
» Séries TV pas chères.

J'ai défini mes catégories, j'ai choisi mes produits et hop, en 3/4 d'heure c'était réglé. J'ai pas poussé le vice jusqu'à renommer les produits, développer les descriptifs et retravailler le design, ce n'était pas le but. Au final, j'ai trouvé le service plutôt bien foutu et je le vois bien devenir de plus en plus populaire à l'avenir, le principe de la recommandation d'achat étant un principe sûr et éprouvé dans la vente en ligne. Ils annoncent 1 nouveau utilisateur toutes les 3 minutes, c'est pas étonnant !

MAJ : si le sujet vous intéresse, je vous recommande leur revue de presse



digg racheté par Yahoo ?

27/01/2006 09:50
406 lectures
Après flickr, del.icio.us et d'autres, Yahoo aurait-il des vues sur une startup à la mode du web 2.0 ? Des rumeurs font état de l'intérêt de la firme de Sunnyvale pour digg. Kevin Burton pense savoir que l'annonce se fera la semaine prochaine et que le deal se concluera autour de 30M$, soit le montant déboursé pour acquérir del.icio.us il y a de ça un mois.

Tout ça paraît plausible mais Kevin Rose, un des patrons de digg, a officiellement démenti sur le blog de digg. Faut-il le croire ?

Tiens, et puisqu'on parle de Yahoo, figurez-vous que Susan Decker (directrice financière) a fait une annonce fracassante cette semaine :
Citation:
We don't think it's reasonable to assume we're going to get a lot of share from Google. It's not our goal to be No.1 in Internet Search. We would be very happy to maintain our market share.
Le blog Moteurs revient sur cette formidable erreur de communication.

Cocktails 2.0

25/01/2006 04:09
258 lectures
Un des aspects fondamentaux du web 2.0 est l'implication totale de l'utilisateur dans la création du contenu. C'est notamment le cas pour les logiciels dits sociaux comme del.icio.us ou 43things : l'utilisateur est au centre des débats et passe du statut de consommateur au statut d'acteur. De nombreux services collaboratifs voient ainsi le jour. Yahoo Answers ou encore digg en sont de bons exemples.

Les brillants gars de skinnyCorp (ceux derrière Threadless notamment) ont lancé récemment leur nouveau poulain : Extratasty. Le principe ? Partager des recettes de cocktails alcoolisés (ou non) sur fond de web 2.0, avec tags (correspondants aux ingrédients), votes, commentaires, recherche bien foutue, etc. Evidemment, l'ajout de recette est ouvert à tous...

Assurément une réussite !




Fuzz, nouveau clone français de digg

04/01/2006 16:46
740 lectures
Dans cette note, je vous parlais de Scoopeo, une sorte de digg à la française. Entre temps, un autre clone francophone du génial site américain a vu le jour mais j'avais hésité à en parler : Tape Moi. Aujourd'hui, c'est Fuzz qui tente sa chance sur le créneau du digg/Slashdot-like. (A noter que l'extension Adblock sur Firefox fait planter l'affichage de Fuzz. Pensez à la désactiver pour profiter pleinement du site). C'est Eric du blog Presse-Citron qui est derrière ce nouveau venu. Je vous invite à lire le billet qui accompagne la « publication » de Fuzz.

A mon très humble avis, des trois services que j'évoque plus haut, c'est bien Fuzz qui a le plus de chance de se démarquer des autres. Je pense que Presse-Citron a une capacité à faire du bruit plus importante que les autres. Reste à espérer que cette concurrence ne soit pas trop handicapante et qu'un des acteurs parvienne à attirer suffisamment d'utilisateurs pour que tout le monde en profite.

Un Google PC à moins de 200$ ?

04/01/2006 10:55
1.176 lectures
Le Los Angeles Times pense savoir que Google va lancer cette année son propre PC à bas prix utilisant un système d'exploitation fait maison. Ce n'est pas la première fois qu'on entend des rumeurs de « Google PC » mais le journal californien semble plutôt sûr de lui, un prix (200$) ainsi qu'un réseau de distribution (Wal-Mart) sont même évoqués.

Google aurait en fait comme projet d'inonder le marché de ses ordinateurs à bas prix qui seraient entièrement opérationnels à partir du moment où il sont connectés à un réseau et reliés à un serveur sur lequel seraient hébergées différentes applications. Jason Kottke évoquait dès avril 2004 cette idée de gigantesque serveur auquel n'importe qui pourrait se connecter.

A l'inverse de ce qu'a fait Microsoft pendant des années, Google a une approche online des logiciels de demain avec Gmail, Google Talk, Google Maps et tant d'autres. Par ailleurs, l'émergence de produits bureautiques full-web (traitement de texte avec Writely, tableur avec NumSum ou encore agenda avec Kiko par exemple), l'arrivée à maturité de la VoIP ou encore le succès des différents social software (del.icio.us, flickr, 43things, etc.) laissent clairement penser que l'avenir des applications de tous les jours sera en ligne.

Pour que tout cela soit possible, il faudrait encore que tout le monde ait accès au haut débit voire au très haut débit. Tiens, comme par hasard, Google s'efforce depuis plusieurs mois à acquérir de la fibre optique.

Finalement, toutes les rumeurs se rejoignent et laissent penser que Google n'a pas fini d'innover. Tout porte d'ailleurs à croire que sa prochaine innovation sera réellement « huge » comme disent les Américains. On en saura plus en fin de semaine, une annonce de Google étant attendue au CES de Las Vegas.

Lectures recommandées :
- The Google Cube & GooOS (Fosfor Gadgets)
- LA Times predicts a Google PC in 2006? (Engadget)
- A venir : Google PC (DSI)


Edit : Google et Wal-Mart ont publié un démenti.
Citation:
“Google and Wal-Mart are both denying reports that the two are planning to market low-priced, Google PCs via Wal-Mart stores.”
(Source : Light Reading)

AJAX Translator

02/01/2006 21:46
337 lectures
J'ai passé ma journée à chercher un sujet à aborder pour mon post quotidien. J'étais bien parti pour parler du spam qui pollue les blogs et plus particulièrement les commentaires mais je préfère me garder le sujet sous le coude pour une prochaine fois, quand les stublogs seront eux aussi atteints (c'est a priori inévitable et ça a déjà démarré ). J'ai également envisagé de parler de la version 2.0 de Wordpress que j'ai testé toute la matinée avec le thème K2 mais je me suis dit que ça n'allait pas intéresser grand monde. J'ai pensé alors évoquer la nouvelle mode de revente des cadeaux de Noël sur eBay, Amazon et compagnie mais Noël, ça date déjà de l'année dernière, alors bof... (voir ici, ici, ici ou encore ici si le sujet vous intéresse)

Comme Will Hunting a commencé et que je ne veux pas rater les chansons d'Elliott Smith qui accompagnent Matt Damon et ses potes, je me presse pour finir ce post en vous parlant finalement de l'AJAX Translator. Ce n'est finalement rien de plus qu'un traducteur multilingue en ligne. L'innovation se trouve dans l'utilisation d'AJAX, une sorte de langage de programmation (pour expliquer vulgairement) très en vogue et à la base du développement du Web 2.0. Tout ce blabla est sans doute indigeste pour la plupart d'entre vous (oui, toi là et toi là-bas). Testez l'application et vous verrez par vous même que l'approche « instantanée » de la traduction apporte réellement quelque chose de plus que les autres services du genre. Bonne nuit.

2005 : quelques bilans

22/12/2005 11:42
373 lectures
Reuters propose une rétro de l'année 2005 en 40 photos (j'ai bien apprécié le ballon dans la tronche de Carrière !). Le magazine Time propose aussi ses meilleures photos tandis que le National Geographic propose ses meilleures vidéos. (Edit : des photos chez USAToday et MSNBC également)

Google quant à lui propose son habituel Zeitgeist et Yahoo! son 2005 Top Searches.

Pour ceux qui commencent à s'intéresser à cette notion de web 2.0 dont je parle de plus en plus, il y a aussi le Top Ten Web 2.0 Moment of 2005. Les autres se satisferont sûrement du classement des meilleurs vins de 2005.

2005, un cru plutôt moyen, vous ne trouvez pas ?

football.fr, nouveau venu sur le web français

21/12/2005 23:18
680 lectures
Newsports est la société éditrice des sites sports.fr et sport4fun (800 000 visiteurs uniques et 40 millions de pages vues par mois). C'est aussi la société à qui a fait appel l'Olympique Lyonnais pour la réalisation de son excellent site officiel, fraîchement refait. Newsports cherche à conforter sa place de 1er media indépendant de contenu sportif en lançant football.fr, site consacré exclusivement au football (sans blague !).

Selon le Journal du sport numérique, le marché du football en ligne est largement dominé par Football365. Maxifoot, de mon pote Vincent Pakula, et Telefoot/Eurosport suivraient loin derrière (lequipe.fr et autres sites plus généralistes ne sont de toute évidence pas comptabilisés). A première vue, difficile de trouver un intérêt à football.fr. Son contenu paraît essentiellement basé sur des brèves et sur les bases de données existantes de sports.fr. L'idée de Newsports semble être de miser sur l'aspect communautaire, une plateforme de blogs étant en cours de test, et c'est là que ça devient intéressant !

Se dirige-t-on vers un site fortement exposé grâce à ses sites « frères » et dont l'essentiel du contenu serait produit par les utilisateurs (vive le web 2.0 !) ? A leur place, c'est ce que je ferais en tout cas, les stublogs en sont la preuve !

via Parlons Foot

Scoopeo, le digg à la française

18/12/2005 23:33
422 lectures
digg est un service collaboratif (« Social Software ») qui permet de partager une actualité, un site ou encore une vidéo avec des centaines de milliers d'utilisateurs.

Les personnes ayant un compte peuvent sauvegarder les liens proposés et ainsi se constituer une liste de favoris. Ce système permet d'établir des classements des liens les plus « dugg » (comprendre : les liens que les utilisateurs ont sauvegardé). On obtient alors le top du jour, le top de la semaine ou encore le top du mois. Digg se révèle être un excellent outil pour dénicher des sites intéressants et surtout pour rester informé de l'actualité dans différents domaines.

Cela fait quelques temps que je m'étonne de l'absence d'un clone francophone. Il y a bien Kopikol que je soupçonnais de suivre les pas de digg pour leur version 3, mais sinon, rien à signaler. J'avais hésité à en parler à chris histoire qu'on tente le coup mais finalement c'est inutile puisque Scoopeo a été récemment lancé. La réalisation semble bonne puisque très inspirée (le mot est faible) de digg. Reste à voir si les utilisateurs vont suivre...

via 3couleurs

Google s'offre 5% d'AOL pour 1 milliard de $

17/12/2005 16:33
221 lectures
Après avoir annoncé en début de semaine le lancement de son service de recherche de musique, on apprend aujourd'hui que Google va racheter 5% du géant AOL et rester ainsi le fournisseur de moteur de recherche du plus important fournisseur d'accès à Internet au monde. Microsoft qui lorgnait également sur la filiale FAI du groupe Time Warner était donné gagnant jeudi, mais c'est finalement en mettant 1 milliard de dollars sur la table que Google empoche la mise.

Tout a commencé en 2001 entre Google et AOL. La FAI annonçait à l'époque abandonner Overture et Inktomi et faire appel aux services de Google pour ses millions d'utilisateurs à travers le monde. Depuis, AOL représentait 10% du revenu publicitaire de Google généré par le système Adsense.

Même si Yahoo s'est rapidement retiré de la danse, elle reste un acteur majeur du web du futur. Avec les rachats de Flickr et del.icio.us, Yahoo entre de plein-pied dans le web 2.0. Le trio Google – Microsoft – Yahoo semble voué à se tirer la bourre encore longtemps, au plus grand plaisir des consommateurs !

Source : MercuryNews.com
  • 1 (current)