[Départ][Officiel] Gilbert Gress

Flux RSS 210 messages · 15.000 lectures · Premier message par racing67400 · Dernier message par moderateur

  • racing674001345928781.jpg
    Modifié par racing67400 ·
    racing67400 • 13 ans
    Gress prépare sa sortie

    Hier matin, Gilbert Gress a sciemment scié la branche sur laquelle il était assis.

    Après l'échec de la veille contre Châteauroux à la Meinau en ouverture de Ligue 2 (1-2), l'entraîneur du RCS s'en est violemment pris hier midi à son actionnaire principal et employeur, Philippe Ginestet. Il l'accuse d'avoir mandaté un joueur récemment transféré (Grégory Paisley à Nice) pour le tailler dans la presse. Son départ paraît inéluctable.

    Gilbert Gress n'est sans doute pas le plus consensuel des hommes. Mais il n'a rien non plus d'un imbécile. En choisissant hier midi, à l'issue du décrassage, d'entrer en conflit frontal avec Philippe Ginestet, son actionnaire majoritaire et employeur, l'entraîneur champion de France 1979 a évidemment mesuré les répercussions de son acte.
    Depuis hier midi, « Schilles » est donc un entraîneur en sursis. Il y a dix jours déjà, en conférence de presse, il avait glissé une peau de banane « à un dirigeant du Racing qui a demandé à un joueur transféré récemment de me salir dans ses interviews ».
    L'accusation étant un brin évasive, personne ne l'avait relevée. Alors, ce samedi, GG a choisi de tout balancer : « Ce club peut se sauver si tout le monde tire dans le même sens. Quand l'actionnaire majoritaire demande à un joueur que je ne nommerai pas (Ndlr : Grégory Paisley) de se payer Gress dans la presse, on ne peut pas s'en sortir. Si on continue comme ça, on va vers la mort du club. Ni moi, ni ma famille n'avons sacrifié notre vie au football pour que je me laisse salir par un individu quel qu'il soit, actionnaire majoritaire ou minoritaire, surtout s'il est récidiviste. J'ai rencontré le joueur en question. Les yeux dans les yeux, il m'a confirmé ce que je vous dis. »
    Malgré sa charge à l'artillerie lourde, celui dont le troisième passage au RCS risque de devenir l'un des plus brefs d'une histoire déjà très mouvementée refusait d'anticiper un départ. Mais Gress est trop malin pour ignorer que le point de non-retour est atteint. « Pour le moment, j'en reste à ce que je viens de dire. Par la suite, on verra. De deux choses l'une : ou on discute avec moi et on trouve une solution (sous-entendu : une séparation négociée) ; ou l'actionnaire majoritaire, qui continue à tirer les ficelles, vend ses parts. C'est une autre solution. Jusqu'à preuve du contraire, c'est lui qui s'est mis en retrait. Moi, je n'ai rien imposé. »

    « Que veut-on ? Que le Racing s'en sorte ou qu'il crève ? »

    Au passage, le technicien alsacien confie « n'avoir qu'un interlocuteur, le président Léonard Specht, qui, quand il est venu me chercher, ne pouvait pas imaginer que ça se passerait ainsi. » Il reconnaît aussi volontiers « ne pas parler avec l'actionnaire majoritaire » avec lequel il a définitivement coupé les ponts. « Je n'ai pas envie de discuter avec lui, alors que je le fais tous les jours avec Léon. Quelle est cette politique au club où on parle de vendre encore les meilleurs joueurs, comme Jean-Alain Fanchone ? Que veut-on ? Que le Racing s'en sorte ou qu'il crève ? La question est posée. La situation est très alarmante. Je n'ai pas envie de vivre ce que je vis en ce moment et ce n'est pas à mon âge que je vais craindre un conflit. »
    Le passé en atteste : en 1994, le coach s'était pareillement écharpé avec le président Jean Wendling, après le transfert au PSG de José Cobos, négocié selon lui dans son dos. Lassé par cette querelle, J. Wendling avait jeté l'éponge et démissionné.
    Quinze ans plus tard, la donne est sensiblement différente. Philippe Ginestet est propriétaire d'un Racing dans lequel il a injecté 5,5 millions d'euros. A ce titre, il peut débarquer, sur sa seule volonté, un entraîneur choisi par un autre, Léonard Specht.
    Il ne manque pas d'arguments pour cela (voir ci-dessous), dont un imparable : quand un salarié s'attaque aussi frontalement à son employeur, que peut-il attendre d'autre qu'un licenciement sur le champ ? Hier matin, Gilbert Gress a sciemment scié la branche sur laquelle il était assis.

    Stéphane Godin
  • Hé ben, c'est gai tout ça b-(
  • Merci monsieur Ginestet !!!

    Il n'a rien d'autre à faire que d'encourager les ex-joueurs du Racing à casser Gilbert dans la presse ?

    Pfff, moi qui pensait qu'avec le retour de Gress tout irait mieux... tu parles !
  • c'était un peu naïf de penser que le seul retour d'un entraîneur, aussi mythique soit-il, aller assainir la situation...
  • Non mais je ne pensais pas que le RCS allait gagner la ligue des champions dans 3 ans n'abusons pas.
    Mais j'aurai au moins penser qu'avec le retour de Gress, un retour en Ligue 1 aurait été plus envisageable qu'avec un autre entraîneur !
  • ou qu'à défaut de remonté immédiate, il y ait un mieux au niveau sportif, et aussi que les rôles soient clairement défini au niveau de la présidence, de l'entraîneur, en matière de recrutement...
  • J'ai bien peur que le mal soit déjà trop profond, mais avec un peu de chance, son successeur aura le temps de rectifier le tir d'ici la fin du mercato (en bénéficiant pourquoi pas, de la préparation physique de Gress)
  • mais c'est horrible, s'il part, ça veut dire qu'il aura recruté des joueurs pour évoluer dans un système que son successeur n'utilisera peut-être pas...
  • c'est du flan ce truc encore, club mythique c'est ça ?
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 18 ans
    Au contraire, je crois sincèrement que notre équipe n'était en aucun cas faite pour le 4 - 3 - 3. Eventuellement un 4 - 2 - 3 - 1 type :

    Equipe


    ou éventuellement en 4 - 4 - 2 :

    Equipe


    La défense ça ne sera toujours pas la joie, mais le milieu serait bien plus solide, et l'attaque sympathique.
  • Modifié par stras-europe ·
    stras-europe • 30 ans
    pas de panique les amis, je pense que JM Furlan n'a pas encore trouvé de club; il ferait un bon remplaçant :o) ...
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 18 ans
    Pourquoi pas Francois Keller qui a toujours fait du bon boulot avec la Cfa ? Ou encore Nouredine Bouachera qui est toujours au club ? :-/
  • Je sais pas si je dois rire ou pleurer. Dans les deux cas c'est effarant, Gress et Ginestet pour une histoire d'ego viennent peut-être de pourrir définitivement la saison du Racing, ce club marche sur les mains. :-&
    Mais bon, un seul club et pour toujours...
  • Sa devient grave là! Ginestet n'a qu'a vendre ses parts et c'est tout! Il a rien fait de bien au Racing et là il va enfoncer le club encore plus bas. Gress n'a rien fait de mal, c'est Ginestet qui lui a fait un coup dans le dos !

    Mais c'est quoi ces gens comme Ginestet qui gère un club et qui ne connaissent rien au Football !!! X-( X-( X-(
  • Gress a quand même fait pas mal de choix contestable et contesté, c'est mis une partie des joueurs qui sont encore là à dos, et son équipe vient de se prendre 8 buts en 2 matchs, contre un promu, et le 17ème de l'an passé... Ce début de bilan ne plaide pas vraiment en sa faveur hein.
  • Nan mais c'est claire mais aussi si on ne donne pas les moyens à un entraineurs financièrement, il ne pourra rien faire. Donc là, on voit le niveau de l'équipe et on peut pas dire que c'est de la faute à Gress. Les Paisley et compagnies nous ont pas fait monter l'an dernier et voulait partir en Ligue 1. Donc je ne vois pas pourquoi garder des joueurs comme sa. Et ces joueurs là, on avait qu'à les remplacer mais bien sur les Ginestet ou Herzog ne veulent pas depenser 1 centime et veulent juste vendre.

    Comme Fanchone, là il bien dit qu'il veut le garder mais que c'est uniquement le club qui veut le vendre. Et Gress est arriver et on lui a dit " Il faut que tu degraisses l'éffectif ! ". Alors moi je sais pas. Ok Specht a fait revenir Gress, alors on va dire, il est trop vieux et ces méthodes sont dépasser. Moi je suis pour Gress!

    Parce que pour les fautifs, c'est ce qui dirigent le club depuis quelques années donc en claire Ginestet et donc voilà où il nous a mener...
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 18 ans
    Gress a quand même choisit Pichot et Sikimic, en estimant que "le recrutement en défense était bouclé", le club ne peut rien faire si son entraineur est satisfait d'un secteur de jeu (d'ailleurs, Furlan avait fait la même erreur, 2 fois de suite...). Il ne réclamait plus que 2 recrues offensives, avant le match d'Istres, qu'il a eu, à savoir Khiter / Fauvergue.

    Il est donc censé avoir l'effectif type qu'il souhaitait (et encore, il faudrait virer quelques pros pour arriver au nombre qu'il préconisait. :|s). Et on voit ce que ça donne sur un terrain.
  • Mais c'est claire avec le 2ème budget de Ligue 2, on ne peut pas recruter? Je pense qu'on a imposer à Gress le fait que le club ne veut pas depenser. Alors aprés c'est claire qu'il ne peut que se satisfaire de joueurs en fin de contrat sans gros salaire et de joueur en prét.

    Mais de toute facon ce club n'a jamais investit pour des joueurs de gros calibre. Des clubs moins hupper que nous en Ligue 2 arrive à faire venir des joueurs en depensant de l'argent. Mais nous rien! Depuis que Ginestet est arriver le club n'a pratiquement rien dépenser dans le recrutement.

    En ce moment, on a besoin de joueurs urgemment! On l'a bien vu hier, que cette équipe n'a pas les épaules pour monter en Ligue 1. Gress le dit depuis le début alors si on ne lui donne pas les moyens, il ne pourra rien faire dut tout ...

    Ginestet démission !
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 18 ans
    Ce n'est pas mon propos, avant le match contre Istres, Gress estimait qu'avec 2 renforts offensifs, notre équipe aurait les moyens de réussir (ou au moins de tenter) à atteindre l'objectif officiellement fixé, à savoir la montée en L1.

    C'est l'estimation du coatch, hors des moyens du club ou de ce qu'aurait pu faire n'importe quel actionnaire dans ce cas là. Il a eu ses 2 renforts offensifs. Que veux tu que les autres composantes du club face de plus ? Si l'entraineur a décidé que cela suffisait, on ne cherche plus... (comme dit, Furlan lui avait refusé des propositions de joueurs défensifs fait par la cellule de recrutement, rien ne nous dit que Gress n'en a pas fait de même)

    Le fait de ne pas s'être renseigné sur son effectif (ça coutait quoi de passer quelques heures à regarder des matchs de la saison passée ?) alors qu'il était annoncé depuis une / 2 semaines, est aussi une erreur, tout comme ne pas avoir pu juger correctement du niveau d'un Pichot ou d'un Sikimic (qui ont été mis à l'essaie pendant une bonne semaine, voir plus)... Les erreurs de ce type, elles ont été légion en un mois (parait il même, que j'en devenais lourd à force de les dénoncer une par une :p ), et c'est ce qui a (entre autre) amené le début catastrophique qu'on a pu admirer à Istres, ou encore vendredi soir. [ces erreurs sont elles réparables d'ici la fin du mercato, j'en doute malheureusement, mais qui sait ?]

    Que chacun prenne sa part de responsabilité, mais ce n'est pas Gress qui a la plus petite !
  • deldongo1375864041.jpg
    Modifié par deldongo ·
    deldongo • 53 ans
    Qu'avait il comme choix l'ami Gilbert . Effectivement il aurait pu reprendre shereni mais d'un autre côté qui avait il d'autre .
    Maintenant Pichot ou Sikimic vont s'améliorer , on ne peut pas juger sur 2 matchs mais Gilbert n'aurait jamais du venir au RCS surtout avec son caractère de cochon .
    Ce n'est pas maintenant qu'il aurait du balancer mais quand il a su qui c'était et surtout il aurait du se barrer car ce n'est pas viable .
    Je ne comprends pas ST GINESTET s'il ne voulait pas de Gress , étant actionnaire majoritaire , il aurait du y mettre son veto .
    Bravo à lui il prend vraiment les supporters pour des ..........mais il leur paiera une bière .
    On attend la prochaine banderolle du kop .
  • Deja que les finance sont pas au beau fixe ! ont vas licencier gress ??? mais ou vat-ont cet saison ?
  • Paisley étant clairement un homme à Furlan, l'histoire de Gress me parait un peu énorme. Ce qui me choque c'est qu'il parle d'un départ négocié, dans sa position et celle du club qu'il aime soi-disant, il a qu'à poser sa démission si c'est vrai.

    Quitte à parler complot, et si c'est Gress qui travaillait pour le retour de Kientz?
  • jean-marie1333519400.jpg
    Modifié par jean-marie ·
    jean-marie • 55 ans
    Il faudra indemniser Gress ! encore de l'argent à dépenser, pour le recrutement ils n'ont pas d'argent mais pour les licenciements ils en ont #-o a mon avis ils doivent avoir un budget "licenciement" !
  • Bon, donc en gros, il est juste venu :

    - dégraisser l'effectif (OK c'était pas mal) (+)
    - refuser Traoré et Shereni b-(
    - nous lancer dans un bon début de saison :-'

    ... c'est tout ? :-/
  • greg a écrit, le 2009-08-09 08:54:58 :
    Paisley étant clairement un homme à Furlan, l'histoire de Gress me parait un peu énorme. Ce qui me choque c'est qu'il parle d'un départ négocié, dans sa position et celle du club qu'il aime soi-disant, il a qu'à poser sa démission si c'est vrai.

    Quitte à parler complot, et si c'est Gress qui travaillait pour le retour de Kientz?

    Cela fait parti du dégraissange :p
Discussion verrouillée.