Match pas du tout objectif

Note
5.0 / 5 (14 notes)
Date
Catégorie
Humeur
Lectures
Lu 1.410 fois
Auteur(s)
Par kaniber68
Commentaires
3 comm.
C99CF016-41C1-4C6C-9FB9-F8C384C7382F.png
© proz

Un seul humour et pour toujours !

Bon, chères petites sœurs et chers petits frères de la Tribune ouest (et les autres, allez c’est mon jour de bonté), n’oubliez jamais les paroles qu’un sage probablement chinois a glissé dans les oreilles d’un ministre de l’intérieur français fort sympathique de naguère et qui s’appelait Charles Pasqua : « Tout est dans tout et inversement ! »

Francfort-sur- le- Pied


Car je vous sens, Racing Stubistes or not Stubistes, un peu dépités européens depuis quelques heures. Je vous sens même prêts à jeter le bébé Liénard avec l’eau de son bain. Et à balancer le général Mitro sous le métro alors que, je vous le rappelle, à Strasbourg il n’y a pas de métro. Mais, n’en faisons pas tout un Tram. Bref, une sorte de vague désespoir semble vous envahir, d’autant plus que Da Costa aurait aussi marqué contre son camp. Ce qui n’est pourtant qu’une pure supercherie considérant que le susnommé aurait déjà décidé de devenir moutard de Dijon. Et que tout le monde sait, ou devrait savoir, qu’Alélor est à Amora ce que Da Costa est à Da Costa.

Francfort-Alamo


Revenons donc à ce match que je n’ai pas vu, étant fâché avec le « streaming » et Stéphanie de Monaco, mais que j’ai écouté dans le poste en compagnie de ce Luc Dreosto qui finira bien par m’envoyer à l’hosto. Avez-vous seulement déjà osé l’expérience Dreosto ? Franchement, j’vous l’conseille pas. J’en suis même arrivé à vous envier, petits supporters bleus, bien au chaud dans votre charmante arène commerciale de Francfort-sur-le-Moins. Parce qu’ici, j’peux vous dire que ça chauffait sec dans les charentaises et qu’on s’attendait à voir Lucile Guillotin, à chaque instant, sortir du corps de ce Luc, ci-devant évangéliste d’une radio aussi bleue que le genou de Sels. Parce que ce type, le jour où on aura besoin d’un Schwartz Peter pour chasser les chemises noires de cette Arena of crime, il fera l’affaire. Dreosto, c’est du costaud !

Francfort-méchant


Revenons donc à ce match. Bon, allez, on va pas s’la raconter, ils sont meilleurs que nous ces Francfortois, de toi à moi. Techniquement, tactiquement, physiquement, merci Deschamps. Et surtout méchamment. Ces gars-là, c’est des morts de faim et quand on voit leur public, non seulement on les comprend, mais en plus on se dit que leur seul souci c’est de survivre après le match. D’ailleurs, même l’arbitre s’en est inspiré, vu qu’il était pas encore rentré à la maison. Et qu’un arbitre, contrairement à la légende, ça ne vit pas que dans les chiottes. Donc, on perd. Mais on s’en fout finalement, vu qu’on reste quand même la capitale de l’Europe. Mais que surtout, nous, on reste des gens fréquentables !

Un seul amour…


Alors, chères petites sœurs et chers petits frères de la Tribune ouest (et les autres, allez c’est mon jour de bonté), ne perdons surtout jamais le sens de l’amour. S’il y’a bien un exemple à ne pas suivre, c’est celui de ces blacks qui débloquent. Franchement, « Capital of crime », ça ressemble à quoi ? Mais qu’est-ce que ça vient foot dans un match de foot ? Si le foot c’est ça, je me remets illico à l’accordéon. Et en matière de crime, j’peux vous dire que ça va obligatoirement énerver Dreosto qui se mettra sûrement à hurler : « La musique est un crime qui vient de l’intérieur ! » Restons donc unis, simples, propres et fiers de ce club qui représente tellement pour nous. Un seul amour et pour toujours !

kaniber68

Commentaires (3)

Flux RSS 3 messages · 1.321 lectures · Premier message par rachmaninov · Dernier message par magellan

Commenter