October 2006



Miaou...

26/10/2006 18:01
508 lectures
Hier, j'ai parlé avec une sorcière
On a discuté football et poésie, hier
Puis je lui ai dit que j'aimerai qu'elle m'apprenne
A kidnapper son mini-mini-mini-mini derrière
Alors elle m'a transformé en chat comme ça
Petit roux tigré les dents cassés, genre chat de gouttière
Depuis je me promène sur les toits
Je crie:
"C'est moi, c'est moi"
Vous ne me reconnaissez pas, non!
Même mes amis me crient:
"Ta gueule le chat, ta gueule le chat, ta gueule le chat"
Avec ses petits arbres en fleur,
J'ai eu envie de lui grimper dans les bras, voilà
-Tu aurais dû commencer par ça,
Tu aurais dû te méfier de moi,
Tu aurais dû arrêter de scruter la noisette
Celle qui me sert de bouche
Te voilà avec une gueule de chat,
A funambuler sur les toits
Avec la lune comme lampe de chevet,
Et personne pour te laisser rentrer chez toi...

Dyonisos, "La métamorphose de Mister Chat"

http://megan.pichon.free.fr/images_chat/chatons.jpg

Perle à rebours...

24/10/2006 22:10
267 lectures
Perm, 15h10...

Alors que je rêvassais aux lointains nuages et aux sensations rémanentes de ce week-end trépidant, mon regard se posa sur la copie d'un élève assis devant moi. Intriguée par la photo de Beckham qui trônait en 1ère page, je parcourus son devoir. Il s'agissait de décrire des personnages célèbres. Grand fainéant qu'il est, ce sapajou a collé 4 photos gigantesques , pour n'y ajouter que 4 minuscules légendes !! Et ce cornichon de conclure ainsi sa composition : "Sorry, I did not have any more ink..." (+)

Ahhh ch'te chure, ces cheunes...

http://blogsimages.skynet.be/images/002/868/044_ed6b963f05d3d638d...

Désolée pour demain soir...

20/10/2006 19:07
364 lectures
Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, marguerite,
dans le Macadam a besoin d'un doliprane
Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, ça va les gars bien dormi ?
pas de réponse tant pis

Putain les gars abusé qui c'est qui a fini le café ? oh ça va, ça va tu vas Pas nous gonfler
Qu'est ce qui a guiz' t'as quelque chose à me dire? ben hier t'étais pas Bourré, ouais, t'étais pire ! oh!
Prise de conscience 16 heures j'fais mine d'aller me coucher je mets les mains Dans les poches
Défile le cours de ma soirée les tickets de carte bleue quelques tickets de Caisse me font remonter le temps oh putain merde, ma caisse !
Ta Ferrari n'est pas là ? tu n'la pas prise avec toi ? t'as du la laisser au Milieu du parking du macumba
J'ai la mémoire qui flanche et les yeux rouges et en plus, surprise ! dans ton Lit ça bouge
Sur ce coup la man t'as été un homme t'as ramené le croisé de Jackie Sardou et D'un pokémon
T'as du style, t'as du style, t'as du style héé mon frère, quand tu vois double Tu ramènes de la bombe nucléaire.

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière

Bon ben salut, on s'appelle
Fille remerciée 17heures je provoque une assemblée
J'ai des relents de gin de vodka de sky et de saké
T'as l'oeil qui part en vrille, y a des coins dans vos sourires
On me cache quelque chose qu'ai-je pu bien faire de pire
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Mais je sais pas, rappelez moi, j'me souviens pas les gars
Ben, t'étais grave hein ? t'as pété ton câble, souviens toi
Hé ho, hé ho ! t'es monté sur l'chapiteau accroché au cordage
T'as failli t'aplatir comme un blaireau
Hé ho, hé ho ! tu voulais pas redescendre
Quitte à vivre en hauteur c'est mieux que de se pendre

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Me voila donc fin prêt pour de nouvelles résolutions
Un esprit de sainteté dans un super corps de champion
Me voila donc prêt j'me colle devant la télé soupe aux légumes bol de thé
Et qu'on me foute la paix
Si faut qu'on puisse à ce point être mal le lendemain
Dans son canap', dans son canap' on est bien
A quoi bon sortir se foutre la guerre
Plus jamais j'vous jure, plus jamais comme hier
"hé mali !"
Hé ho, hé ho! qu'est c'que tu fais avec ton verre d'eau ?
C'est l'anniv' à titi aller on va se taper l'apéro
Hé ho, hé ho ! aller mali-mali bouge tes fesses
T'as promis à titi il faut tenir ses promesses

Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Mali, on s'retrouve au comptoir, titi fête son anniversaire
Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Après celle la j'arrête de boire, laissez moi juste la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Tryo, "Désolé pour hier soir"

http://www.explodingdog.com/dumbpict51/leadhell.gif

Mémoires d'outre-tombe, Tome III

17/10/2006 19:52
344 lectures
22 janvier 2006

Dimanche matin...
17h, samedi. Départ pour une fiesta prometteuse. Nous voilà toutes les 3, gamines trentenaires en route pour l'aventure. 3 pouffes en goguette. On a le plan. Sortie 17, prendre la D23... On écoute Manu Chao. Jusqu'ici, tout va bien... Et puis la nuit tombe, la neige aussi, merde, on est paumées ? Ah non, ouf, c'est là. Les amis sont déjà là. Waouh, c'te baraque !! On visite. Au premier, en haut de l'escalier, un portrait. Un p'tit malin nous raconte que c'est celui de la petite fille qui s'est pendue y'a 5 ans dans notre chambre. Y'a encore le clou, il grince parfois la nuit... N'imp' ! On se perd dans les méandres de ce manoir. On boit, on fume, on rit, on mange, on danse, on dit des conneries, on sms, on renverse des verres, on crame un fauteuil, on écrase des punaises. Cet endroit mystérieux est infesté de petites invitées surprises, les filles hurlent, les hommes essayent d'être courageux. Enfin non, UN homme seulement... Et puis à 6h, un cri. Strident. C'est un des ordinateurs qui n'en peut plus. C'en est trop. On voulait écouter Radiohead, mais il était pas OK le computer... C'est ça les modern partys : 2 PC, une table de mixage et le tour est joué. Fini le temps des vinyls, à la remise les mange-disques ! (Des vynils on en a encore chez soi, ça fait genre. On se vante d'avoir des maxis collectors d'Anne Clark ou de Kraftwerk, mais on omet de citer les autres, ceux qui nous font honte. Rick Astley ou Kylie Minogue...). Allez ouste, tout le monde au lit ! Ma compagne de chambrée (pouffe n°3), est claustro, alors on laisse la porte ouverte. Elle a peur aussi. Alors on laisse une petite lumière. Elle, c'est le genre "grande gueule". A danser sur la table en hurlant sa joie, et la minute d'après elle dort sur le tas de vestes (bon d'accord, moi aussi ça m'arrive...). Elle a ramené ses chaussons (qu'elle est con celle-là !! mdr), elle met 3 plombes à enlever ses lentilles. A 4 grammes je compatis... Nuit courte. 4h de sommeil. Pouffe n°3 se lève, c'est l'heure du premier pipi ! Elle revient, morte de rire. "Y'a Sandy qui dort par-terre dans la salle de bains !", me balance -t-elle entre deux gloussements. Sandy j'la connaissais pas. Dans les soirées, y'a un truc insupportable : faut faire la bise à tout le monde et donner son prénom aux inconnus (moi des fois je change, de toute façon tout le monde s'en fout. Alors parfois je m'appelle Josiane, ou Marie-Cécile...). Elle est arrivée vers moi, joue tendue : "Salut, moi c'est Sandy !", et moi j'ai eu envie de répondre: "Salut, moi c'est Pamela!" (sur le même ton, évidemment...). Nan, Maud, ta gueule... Sandy, elle chante dans un groupe de rock, elle a des araignées. Le genre de fille qui fascine certains mâles... 10h47. Y'en a un qui a décidé de réveiller toute la maisonnée à coups d'AC/DC. Sont cons ces parisiens... 11h57. Les 3 pouffes reprennent la route. Putain , c'que c'est moche les Vosges ! Et puis on a faim. Petite pause au Mac DO. Mais j'ai pas d'appétit. Je veux rentrer... J'ai besoin de retrouver mon île... Mon "il"... J'arrive... Enfin...

"Il est minuit
jolie banquise
il est minuit
petit glaçon
il est minuit
mon impromise
il est minuit
à vos salons
Il est minuit
jolie marquise
vous êtes si belle
sans votre chemise
il est minuit
petits petons

Il est minuit
mon incomprise
il est minuit
à vos balcons
De vos deux lunes
jolie banquise
vous êtes si froide
vous si lointaine
moi je me traine
comme une âme en peine
et moi je me traine
comme une âme en peine...

Ma tonkiki ma tonkinoise
à vos glaciaires je me crapule
jolie marquise vos longs hivers
vous si exquise vous si hautaine
je me demène dans l'incendie
vous êtes si chaude vos seins me glaçent
vous êtes si belle dans le lointain

là-bas au loin ainsi soit-il

Eteins l'abat-jour
mon amour ad lib..."

Madame Banquise, Manu Chao

Mémoires d'outre-tombe, Tome II

16/10/2006 18:12
280 lectures
21 janvier 2006

Déracinée... des ailes...

Il ne voyait qu'elle. Elle dépassait à peine du manteau neigeux, sa corolle frémissait sous la bise d'altitude. Ce petit point rouge attirait l'oeil comme un phare dans la nuit. il s'approcha, osant à peine croire au spectacle qui s'offrait à ses yeux. Il tendit la main, mais ne pût l'atteindre. Il se saisit alors de son piolet, et parvînt à dégager la neige qui la recouvrait. Il ne s'était pas trompé, c'était bien une althea. Que pouvait bien faire une tremière en ces lieux ? On eût dit qu'elle avait été déposée là. Mais pourquoi ? Le froid commençait à tétaniser son corps tandis qu'il fouillait fiévreusement dans son sac. "Où est ce fichu appareil ?", dit-il à voix haute. Il le trouva enfin. Ses mains tremblaient, le vent glacial l'engourdissait et soufflait de plus belle. Il lui fallait figer cet instant d'étrangeté nivéale. Mais au moment d'appuyer sur le déclencheur, une violente bourrasque le fît vaciller, puis rouler dans la neige. Alors qu'il tentait de s'agripper à un rocher, il leva la tête, et la dernière chose qu'il vît furent les pétales carmins virevoltant autour de lui...

La sonnerie du réveil le fit sursauter. D'accoutumée, il ne gardait aucun souvenir de ses rêves, mais cette fois, les moindres détails lui revenaient, il aurait pu décrire le parfum de sa chimère. Pour une fois... Il sut dès lors qu'il n'était pas près d'oublier cet instant de grâce... Il se dirigea vers la fenêtre de sa chambre, ses pensées encore toutes embuées par cette étrange nuit... Tiens, il avait neigé...

Mémoires d'outre-tombe, Tome I

16/10/2006 15:50
335 lectures
Billet datant du 17 janvier 2006...

Dix-sept. Tentons un haiku*

D'un samouraï fais-toi l'amie,
Muse ou égérie ?
Mata-Hari...

* Haïku : petit poème japonais de 17 syllabes

16 janvier 2006...

Descabezado

Hips... panique ! Je perds la tête ! Elle roule sur le coté, s'incline, ma nuque se découvre. Etendue vierge, impatiente de sentir le souffle de l'inconnu... La chaleur m'enveloppe, je me blottis... L'inflammation est totale, physique et psychique. Ibérique chimérique... Rêve ou réalité ?

L'arche de Zoé

15/10/2006 09:48
284 lectures
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Il vous suffit d'emmener un crayon et du papier
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
En coupant des mots essayez donc d'en fabriquer

Le Torpotame comment croyez-vous qu'il soit venu ?
Comme un hippopotame ou comme une tortue ?
L'escarnouille est venu jusqu'à nous c'est pas trop tôt
Sautant comme ma grenouille, rampant comme l'escargot

Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Un petit, un gros et c'est encore plus rigolo
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Coupez les syllabes de nos amis les animaux

La Cachanelle est peut-être bien une demoiselle
Ou tout simplement cachalot et puis coccinelle
Le Cragnée n'est pas un animal à fréquenter
Une tête de crapaud sur pattes d'araignée

Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Comme des aventuriers prêts pour l'expédition
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
En gardant le cap on arrive au pays des sons

Il ne manque pas de piquant c'est l'ami Ecusson
Un pti bout d'écureuil, un autre bout d'hérisson
Jamais propre et bon dernier voici le pti Torchon
C'est cette fameuse tortue qui mange comme un cochon


Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
D'une famille d'hippos nous faisons la présentation
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Garder l'avant ou l'arrière, telle est la question

Il y a l'Hipponard, l'Hippochon, l'Hippocéros
Et l'Hippocodile qui est sans doute le plus féroce
Il y a l'Hipporeuil, l'Hippotaure et l'Hippopin
Et l'Hippopanzée qui est sans doute le plus malin

Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Il vous suffit d'emmener un crayon et du papier
Seriez-vous prêts à monter dans l'arche de Zoé ?
Larguez les amarres et surtout laissez-vous bercer...

http://www.rachelareilly.com/Noah's%20Ark.jpg

Strasbourg joies...

14/10/2006 05:56
487 lectures
J'avais commencé un billet spirituel, mais COHADE VIENT DE MARQUER au moment où j'allume mon poste !!!
Il paraît que l'enjeu prime sur le jeu ce soir (CQFD).

Et puis ce Yanev, avec ses coups de pieds arrêtés, s'prend pour Beckham ou quoi ? 26ème minute. Z'ont du mal à construire les strasbourgeois.

Bah oui j'ai craqué, j'avais le choix entre la Star Ac' ou Stras' wars. Mais tant qu'à partager virtuellement des enflammements...
Je cherche l'écharpe rose de conan... Ah ben c'est ton torse nu de barbare que je viens d'apercevoir ! (conan torse poil sur Eurosport, ça le fait ! )
37ème minute. Le Racing voit rouge, c'est un match viril, y'a du contact (miam...)
1er carton jaune grenoblois pour Juan, pendant qu'Ekobo s'échauffe.
Comment ça chui pas crédible ? Bon c'est vrai, je m'y connais plus en grain noble qu'en Grenoble, et en Stras' bourre qu'en Strasbourg...
Joli coup franc à la 43ème minute de... merde j'ai pas vu !

Mi-temps, mini interview de Cohade : " Bé le cautche il a dit que ch'était moi aujourd'hui qui tiré !" (non, jme moque pas, je ne fais que retranscrire.)

Bon, pas sûr que je tienne pendant la seconde mi-temps, mais rien à foot, ce sera mon compte-rendu officiel...

Deuxième salve de pubs, avec 2 coccinelles qui copulent dans une 207 (une idée à toi anaconda ?). Remarque le contraire serait difficile, je vois mal 2 Peugeot forniquer dans une Coccinelle... Non non, ne croyez pas que je m'égare...

Allez c'est reparti pour 45 minutes. Petite occasion pour Matheus (hihi). Oh putain, transversale de Mouloungui ! Et hop, 3ème carton chaune pour Chtrossbourri ! (bon ça y est, je m'emmerde...)
Petit tango de Tum et Stinat près du corner... Erreur de Cassard (non pas avec la tête andouille !)

Et c'est bien beau les chants de supporters, mais on comprend rien ! Faudra penser à articuler les gars hein !

Sarr vient de se marcher sur les pieds, c'est déjà ça de gagné ! Je veux pas dire, mais Cassard chie dans la colle ce soir. Eh oui, jme permets un avis si je veux ! (21h56, je baille). Entrée de Gameiro, le chouchou du chtoub. (réveillez-moi quand y'a un but, là j'en peux plus). 77ème minute, jolie roulette de Mouloungui (waouw, je viens d'apprendre une nouvelle figure de style, promis je la placerais dans ma prochaine rédac' !). 79ème minute, coup franc de Strass'air...
J'avais cassé Cassard un peu plus haut, je retire... Bel arrêt à la 80'. Dommage Matheus, t'as failli marquer ( :)) ). Oh f***, Gameiro au 2ème poteau à la 85' !!! Coup franc dangereux du Juninho grenoblois, superbement stoppé par notre Cassard local. 4 minutes d'arrêts de jeu, le suspense reste entier... et hop, 1-0 !

Vu d'ici, match sympathique... Pour la 3ème mi-temps je déclare forfait...

Et t'avais raison conan, on a rien à foutre en Ligue 2...

http://www.uefa-archiv.de/Stadien/strasbourg.jpg

Moches rooms...

10/10/2006 19:54
523 lectures
Je ne me lasserai jamais de ces petites escapades... botaniques... Promenade mycologique bien instructive...

Ce qui surprend d'abord, ce sont les noms. Ainsi peut-on croiser un coprin chevelu (non conan, ce n'est pas le chanteur d'Europe qui erre dans les sous-bois ! )
Vient ensuite l'amanite phalloïde. Si l'on décompose (et si on fabule un peu aussi), on peut arriver à ça : la manite phalloïde ("man" pour main, et "ite" pour inflammation en terme médical), inflammation de la main, donc, due à un truc phall...oïdal... Hum hum, vous visualisez là ?
Il y a aussi le bolet. Le beau laid. Non comestible par conséquent...
Le polypore. Z'avez déjà vu un cochon bien élevé vous ?
La fistuline : variété proche du pébroque de kibitz...
Le pénicillium : je vous avais prévenus, tous des obsédés ces botanistes (bah oui, bota...nique...)

Et que dire des formes de ces espèces d'espèces !

http://www.chemins-rencontres.com/Activit%E9s/Mycologie/fiches/ph...

http://mycorance.free.fr/valchamp/valimage/vesperl3.jpg

http://www.champignonssauvages.com/photos/Amanvir.jpg

http://www.tachenon.com/Autre/guepinie1.jpg

Pour les séquences hallucinogènes, fiez-vous à la météo. Les champignons aiment l'O, le pain et le travail. Enfin, l'humidité, les résineux et les bouleaux (ben oui, je finis sur un truc naze si ça me chante...relle ! )

Avec le temps...

07/10/2006 12:54
446 lectures
J'ai relu toutes tes lettres... Elles ne me font plus pleurer... Il ne reste de nous deux que cette petite vie... C'est étrange de penser que l'amour peut se matérialiser... Cet amour qui a grandi au fond de mon ventre, et que je tue à petit feu à coup de pieux enfoncés dans ma chair... Peut-on encore briser un coeur déjà mort ? Il y a 2 ans aujourd'hui que tu m'as arraché le coeur...

http://www.adpr.lv/lab-of-design/images/zenit%20fotografii/_big/5...

Mélomaniaque...

04/10/2006 19:00
341 lectures
Sur les conseils avisés de mon matéorologue personnel, collégien stratosphérique et leader du Gang Bang of Four (collectif pétillant mêlant riffs endiablés et mélopées dubitatives), je publie un impromptu musical....

Il était une fois, dans un pays lointain, une tribu appelée les Américains. Ceux-ci, forts de leur Histoire (nan je déconne !), apprirent un jour l'existence d'une curieuse pratique : le jeu de mots. Aussitôt dit, aussitôt fait, les voilà à se gausser les uns des autres. Mais comme toute bonne chose a une fin, le moment de se dire au revoir survint. L'un d'eux, qui n'avait pu se repaître de cette joyeuseté, décida d'avoir le dernier (jeu de) mot. Et notre ventripotent personnage de lancer à tue-tête : "See you later alligator !"... Cet idiome idiot sera traduit en français par Le général Gaëtan, de retour des Indés, par : "A plus tard crocodile..."

Signé Louise, militante d'ATAC... (Association Terriblement Anti-Conformiste)

Kenavo et bonne écoute...



http://www.u-blog.net/poonseuh/img/louiseattaque.jpg
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de playlikebeckham : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
playlikebeckham1399669215.jpg

playlikebeckham

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006