n'imp'


Il paraît que...

10/12/2011 00:22
443 lectures
.... je ne dis plus rien. Ou pas assez. Mr zottel est frustré de mon silence après quelques billets (bien lointains) mais fracassants. "Et tu dis rien sur la politique !!"

Bon, on peut commencer par une chanson ?



Mythes et légendes culinaires de France

24/11/2008 19:31
793 lectures
Le cas de la bêtise de Cambrai contient l'histoire dans son nom même.

La légende homologuée raconte que vers la fin du XIXème siècle, un certain Emile Afchain était apprenti confiseur chez ses parents qui l'avaient d'abord destiné à être notaire ou colonel d'artillerie, mais cet incapable ne pensait qu'au foot et à se toucher la bite et s'était donc retrouvé arpète chez ses vieux. Dans la confiserie de ces derniers, on fabriquait des bonbons d'une banalité à pleurer, qui présentaient une surface grisâtre sans la moindre rayure, et adoptaient les formes les plus quelconques, cube, sphère, double rhomboïde à semi-rotation alternée, mais jamais berlingot, et tous les habitants étaient tristes et se forçaient à manger les tristes bonbons du confiseur pour ne pas le vexer car celui-ci était en plus juge au tribunal et inspecteur des impôts. Le matin d'une nuit où il s'était tripoté plus que d'habitude, l'Emile s'endort sur les fourneaux et laisse tomber dans la marmite où cuisait la pâte à bonbons grisâtre un jerrycan d'anis, des bonbonnes de colorants divers et une bouteille d'air comprimé. Résultat, quand ses parents rappliquent, à la place des honnêtes bonbons aux normes administratives, ils trouvent des confiseries de beatnik drogué avec des petites bulles dedans et des rayures comme les maillots de l'OM !!
Et voilà ! Ce petit branleur ne fait que des conneries ! dit la mère. Mais le père goûte, et trouve que finalement c'est pas si mauvais. Bon, on l'appellera la Connerie de Cambrai, dit la mère. Faudrait trouver un nom plus joli, dit le père, et pendant toute une nuit de fièvre créatrice, la famille cherche un nom pour la trouvaille : boulette de Cambrai, planterie de Cambrai, bourde de Cambrai, couille de Cambrai, jusqu'à ce qu'on s'arrête sur le nom désormais populaire de "bêtise". Mais le fils prend quand même quelques mandales parce que ça lui apprendra à roupiller en cuisine (il est à noter qu'indigné que ses parents lui aient piqué sa trouvaille, il émigrera à Montélimar où il essaiera de populariser la bêtise de Montélimar, sans aucun succès.)

La semaine prochaine, la tarte Tatin.

(Un grand merci à Bruno Léandri et à Fluide Glacial pour leurs gourmandises mensuelles en tous genres...)


http://martinefruit.unblog.fr/files/2007/08/connerie.jpg


Let's play !

30/11/2007 18:13
1.602 lectures
Petit jeu qui ne vous prendra que 2 minutes et qui ensoleillera votre soirée.

Rendez-vous sur www.anpe.fr, rubrique "candidat/recherche d'emploi".

Dans cette case-là, inscrivez le mot "RIEN", et lancez la recherche.

Le résultat est édifiant :D

(Je remercierai ceux qui auraient envie de commenter ce billet de ne pas vendre la mèche pour les prochains participants)

Et ce n'est pas une blague...

http://www.stephenkramer.com/hahaha.GIF

Le Petit Nicolas

12/09/2007 13:00
689 lectures
Croâ !

On était dans la cour avec les copains, on faisait la queue pour la cantine. Tout à coup, on a entendu une fille crier. C'est bête une fille, ça a peur de tout. Nous on s'est demandé ce qui se passait, surtout qu'autour de la fille s'était formé un attroupement. Zut alors ! Un crapaud ! C'était la première fois qu'on en voyait un dans la cour de l'école. Celui-ci était petit, et très vilain. Et puis soudain, y'a un grand, on sait pas pourquoi, il a couru vers nous en faisant des bonds gigantexes, et p'is il a écrasé le crapaud ! Tout le monde a rigolé sauf Benoît. Benoît c'est un sixième, il est nouveau et un peu timide. Quand il a vu le crapaud écrabouillé sur le sol, Benoît s'est mis à pleurer.

Là-dessus, Mademoiselle Courant d'air est arrivée. Elle c'est notre surveillante. On l'appelle comme ça parce qu'elle est toujours entre 2 portes ou à courir de tous les côtés.
" - Qu'est-ce qui se passe ici ? a demandé la surveillante.
- Snif, y'a un garçon, snif, qui a écrabouillé un crapaud, bouhou, et moi, snif, j'aime trop les animaux pour les voir mourir, bouhouhou ! a répondu Benoît.
- Ne t'inquiète pas, on va s'en occuper de ton crapaud."

Là elle a demandé si quelqu'un avait le courage de ramasser l'animal, alors moi j'ai bombé le torse et je me suis approché. Les copains m'ont filé un mouchoir, et j'ai ramassé la vilaine bestiole. Elle avait la langue qui pendait, et en plus elle était même pas morte. J'ai suivi Courant d'air dans les étages, elle a dit qu'on allait voir au labo de biologie s'il y avait moyen de le sauver. Arrivés en haut, la dame qui travaille au labo elle a dit qu'on pouvait plus rien faire pour c'te pauv' bête. Alors Courant d'air elle m'a regardé avec ses grands yeux noirs et elle m'a dit :
"- Bon Nicolas, c'est fichu, de toute façon il va mourir."

Et là elle m'a emmené dans une des salles de physique, elle a ouvert la fenêtre, et m'a dit de le jeter pour qu'il atterrisse dans l'herbe, parce qu'il était pas question qu'on le foute à la poubelle. Moi ça m'a fait tout bizarre, c'était la première fois que je balançais un animal à moitié mort par une fenêtre...

Le lendemain Benoît est allé demandé à la surveillante ce qu'était devenu le crapaud, et elle lui a répondu : "Je suis désolée mon p'tit loup, mais ton crapaud est mort..."

Elle est sévère notre surveillante, mais au fond, on sent qu'elle nous aime bien...



http://farm1.static.flickr.com/154/360853103_5bbca72ed6.jpg?v=0

5 choses que vous ne savez pas sur moi...

23/08/2007 22:36
1.168 lectures
Je me suis défilée une paire de fois à cet exercice, dégonflée que je suis :D

Alors j'ai décidé d'abaisser ma garde et de vous livrer quelques-uns de mes secrets (ô combien inintéressants :p)

1/ J'ai commencé le basket à 6 ans. Vers l'âge de 12 ans, alors que j'étais déjà surclassée, j'ai été repérée et ai effectué des stages de sélection à Mulhouse. Mais c'était sans compter l'apparition des garçons dans ma vie, ce qui a eu pour effet de ruiner définitivement une carrière prometteuse de basketteuse professionnelle. Salauds.

2/ Je suis capable d'engloutir 15 merguez et un caquelon entier de fondue savoyarde à moi toute seule. (Le terme "et" n'ayant ici aucune vocation additive, goinfre peut-être mais pas suicidaire )

3/ Il y a quelques années, j'ai participé à un tournoi de Tarot dans un chalet du club vosgien paumé dans les montagnes du Ballon. Tournoi que j'ai remporté haut la main, alors que j'étais ronde comme une queue-de-pelle au bout d'une heure. Jamais eu des mains pareilles. A la fin du tournoi, des lots ont été offerts aux 3 premiers. J'avais le choix entre un carton de vin, une paire de raquettes de rando et un truc rectangulaire emballé dans du papier-cadeau. Evidemment, joueuse que je suis, j'ai pris le dernier, qui s'est avéré être une VHS interdite aux moins de 16 cm :D

4/ Je n'ai pas remis mon titre en jeu l'année suivante, tellement j'avais honte de l'état(ble) dans laquelle j'avais terminée ma nuit :'>

5/ Je peux être très gentille... si, si...

http://barbieturik.canalblog.com/images/chut.jpg

Les perles du stamm

02/08/2007 20:00
943 lectures
J'aurais pu la poster directement sur le forum, mais celle-ci est collector...

" orane (14h03) play tu joues au foot?"


Un grand merci à orane qui sera parvenue en une seule phrase à vriller les zygomatiques de mes contacts, lesquels ne se sont pas privés de venir se gausser dans mon giron !

Un seul mot : bravo ! :)) (+)

http://www.hot-screensaver.com/wp-myimages/girl-football-picture.jpg

Et toi, tu mettrais quelle musique pour l'entrée des joueurs ?

13/07/2007 14:51
975 lectures
C'est bien parce que je l'aime bien et que je suis joueuse que je vais continuer cette chaîne à la con, à l'initiative (ahem) du sieur takl ...

Pas fait exprès, je promets, c'est le 1er morceau qui me soit venu à l'esprit, et ce n'est qu'une coïncidence fortuite que ce soit un générique bien connu de ceux qui aiment le ballon rond... (comment ça je devrais aussi le savoir moi qui squatte un site de futchebol ? :D)

Puff Daddy feat. Led Zeppelin, Come with me

Impossible d'afficher la vidéo Youtube XxqItmBi8sw via l'API



Comme le veut la tradition de toute chaîne qui se respecte, je passe le relais à hyrka, matteo, manwithnoname, catalepsia et filipe...

matteo je t'en veux...

27/06/2007 19:12
1.342 lectures
... de me rappeler jour après jour ce que je vais rater samedi :((

Avec, entre autres, ça :



et ça :



ou encore ça :

Impossible d'afficher la vidéo Youtube c0HxMos3cNI via l'API



et puis y'a eux aussi :

Impossible d'afficher la vidéo Youtube blP9LWyKqzI via l'API



und diese : (bah oui sont deutsch :D)

Impossible d'afficher la vidéo Youtube dc8yWDbCWew via l'API



ça se refroidit de plus en plus :



on se réchauffe un peu géographiquement :



and last but not least...



Vivement dimanche ! ;)

La saga des gaffes...

... continue !

(Faut croire que je suis abonnée au mardi en prime :)))

Changement d'emploi du temps de dernière minute, il faut que j'en informe au plus vite les 3e F . Un rapide coup d'oeil pour trouver la salle (grr, y'en a une moitié en Allemand et l'autre en Anglais, évidemment les salles sont à l'opposée l'une de l'autre), me voilà partie dans les couloirs.

(Je me dois de préciser que lorsque je dérange un prof, et selon sa personnalité, mon attitude n'est pas la même. Ainsi, pour les cours de Langue, je m'amuse souvent à leur parler dans la Langue étudiée au moment où j'entre dans la salle.)

Bref, salle C05, je toque, entre en trombe, et lance un tonitruant : "HALLO !! ". Vlan, d'un seul et même élan, toute la classe se lève (eh oui, à l'ancienne, lorsqu'un adulte entre dans une salle, on se lève :D). "SITZ EUCH, DANKE SCHÖN !!" poursuis-je.
Donc je m'approche de la prof, et lui dit que j'ai une info à leur transmettre. Là elle me regarde, livide, et me dit : "Maud, je suis en pleine inspection là..."

Oh minnnnnnce !!!!

"Euh... ben... euh... je.... vais vous laisser.... toutes mes confuses... je... euh... au revoir... " :((


Quelques heures plus tard, tournée des classes pour récupérer les billets d'absence. (Toutes les heures, les élèves responsables des cahiers d'appel font un billet d'absence que nous ramassons dans les salles). J'arrive devant une salle de Techno, je prends le billet, enfin je dis le billet, c'est un morceau de papier qui ressemble plus à un torchon. Furax, je rentre dans la salle, brandit l'objet que je secoue virulement, et tout en trépignant, demande :
"Qui est l'auteur de c'torchon ?"
"Moi !", réponds la prof...

Eh merdeee...

Moralité : non au surmenage, et vivement les vacances !

http://www.lexpress.fr/mag/arts/dossier/bd/images/LAGAFF.jpg

Planète pub #2

28/05/2007 17:13
520 lectures
La saga Levi's

Parce que la musique est bonne...

signée Gondry...



c'est beau la jeunesse...



shake youy booty...

Impossible d'afficher la vidéo Youtube Pc4gwCVT4F4 via l'API



quelle idée de s'appeler Nick... :p

Impossible d'afficher la vidéo Youtube S-QLjlYvhWw via l'API



musique pourrie, mais celle-ci me fait penser à takl et anaconda, je sais pas pourquoi :D

Impossible d'afficher la vidéo Youtube DFdc3wg_OSM via l'API



allez, cadeau, tous les titres Levi's


Merci Sacha, disent-elles...

02/05/2007 20:26
769 lectures
C'est une histoire de déménagement. D'amitié. De générosité.

De skate-board sur chariot à roulettes. De : "Putain y fait chier ton frigo, tu peux pas t'acheter une glacière comme tout le monde ? ". De fous-rires avec ceux qui arrivent encore ivres à 10h du mat'. De celui qu'est content de conduire un gros camion. De celle qu'est stressée : " Arrêtez putain, c'est fragile merde !!!". D'une autre qui va dans une salle de sport depuis peu et qu'a décidé de ne porter que des trucs lourds (pouffe n°2).

D'un nouvel appart au rez-de-chaussée, cool on passe tout par la f'nêtre ! "'Tain, pas si vite, y'a pus d'place là merde !" (oui oui, le déménageur est vulgaire, et en plus il empeste :D)

"Quoi ???? t'as pas de bières ??? "
"T'as mon frigo dans les mains ducon, tu veux que j'les mette où les bières ?" (non pas dans mon cul, qui ne fait pas décapsuleur non plus bande de dégueulasses !!!)

Merci à tous donc, et surtout à toi mulhousien... (et puis le Pomerol 98 il est dans le camion, tant pis pour ta gueule ! Mais tu ne perds rien pour attendre espèce de vieux schnock asocial... ;) )

http://www.webexpat.com/images/dsdemen.gif

Cadavre exquis

21/04/2007 19:08
1.394 lectures
Oyez oyez, ça y est, il est là, enfin !

Que de péripéties pour ce billet qui aura nécessité un nombre incalculable de MP, provoqué de nombreux fous-rires, engendré l'agacement de certains saturés au niveau de leur (trou de) BAL (oui je sais elle est facile et je vous merde !), ralenti le stub, excité la fonction pop-up de certains ordinateurs et de certains subistes par la même occasion.

Mais trêve de blablas, je sais que vous êtes tous impatients de lire le résultat de ce jeu organisé avec le concours de 23 stubistes, avec en guest star mister almendralejo...


"L'un de mes ouvrages favoris était l'Ile au Trésor, lecture que je n'ai jamais plus je ne ferai un jeu aussi relou où faut laisser le truc pas trop achevé mais un peu quand même car sinon je m'imole par le feu, cria le colonel Smith lors de la charge des troupes de Geronimo. Les Indiens n'envisageaient pas un instant de faire bouger cette vache. Pourtant, ce bovidé sympathique, il n'en était pas moins un ongulé, un savant mélange de "anglais" et de "pimbêche", la fille qui a eu l'idée d'importuner d'honnêtes travailleurs avec un jeu aussi casse-croûte, pendant ce temps Edgar Loue Gnoleba tente de placer un missile a élu domicile à l'hôtel de l'oiseau-lyre qui s'en va lointain et fermé ! A mon arrivée la magasin était fermé ! Quelle déception, moi qui voulait tant faire l'acquisition à la boutique du FC Schalkendorf lors du dernier match de préparation de l'avant-saison du Racing. Saison qui s'est finie par se coucher là devant moi, ses yeux grands ouverts, son regard coquin, le souffle court, avec une seule envie : sentir ma gorge se nouer et mon ventre se crisper en pensant à ce gros sein dont anaconda voudrait me voir obsédé, je ne saurais le voir : préférant la qualité à la quantité, c'est la fermeté qui m'obsède, telle une orgie pantagruélique de questions erratiques. Pendant ce temps, un casoar passe, dandinant savamment son croupion coré sur une mélodie des Zouk Machine. Il devrait donc faire beau demain, la France entière se réveillera avec la gueule de bois. Aragon avait raison : nous on kiffe les rousses qui alimentaient les fantasmes des plus obsédés d'entre nous, dont la portée de leur inspiration n'avait d'égale que leur érotomanie primaire qui permit à cette lituanienne de se faire terriblement tirer par des trios aux intentions très claires et qui ne souffrent aucune ambiguité. La remontée en L1, et ce le plus vite possible que si j'avais su-ccintement, Alphonse fouilla dans sa poche revolver a le goût de conclure..."

Maintenant on va faire un autre jeu : qui a écrit quoi ? :D

http://www.la-litterature.com/images/20s_eluardcadavre.jpg
Paul Eluard, Cadavre exquis

Kasser la voix...

04/04/2007 10:42
1.373 lectures
J'ai la voix komme elle ce moment, rauke à souhait, c'est seksy à mort !

M'faudrait une guitare là, j'ai envie de hurler... (kand on a envie de chialer c'est une pédale whoin-whoin k'il faut :p)

Sachez ke j'entre en transe à la 2ème minute et la 47ème seconde de cette chanson, à l'entame du solo de guitare. Et kelle fin rock'n'roll, putain j'adore ce geste...

Mademoiselle K, ça me vexe

Impossible d'afficher la vidéo Youtube y1ld1f5kqn8 via l'API



Elle est où ?

J'ai eu beau chercher. Depuis des jours elle me fait faux-bond. Et Dieu sait que la période est propice (1) !
Le printemps et son cortège de conséquences, les rencontres, les retrouvailles, les mises au point, les portes qui claquent, les placards qui se vident, les souvenirs qui refont surface, les sentiments qui s'exacerbent (2).
Mais non. Rien. Elle est pourtant là, latente (3), impatiente, aux aguets, comme un mot qu'on aurait au bout de la langue. Elle aurait probablement nombre de choses à dire mais elle se terre (4). Parfois elle montre le bout de son nez, et fait mouche (5) ! Puis soudain, un éclair, elle s'enflamme ! En garde !! Je touche... (6)

Oui mais alors, elle est passée où ? (7)
Envolée. Pas lyrique. Besoin de l'Autre pour exister...
J'ai mal à mon inspiration...



(1) Rappelez moi de faire un prochain billet sur ce que la Langue Française compte de noms fleuris tels que : propice, concupiscent, presbyte, confesse, pistil et autres joyeusetés de verbiage
(2) T'as vu ulirch, là non plus y'a pas de "c" après le "x" :D
(3) latente : letipi
(4) et non pas "se taire" comme l'auraient écrit Ronsard et Mathéophile Gautier
(5) bzzzz !
(6) Appelez-moi Laura Flessel
(7) Non pas là ! Aïe...

http://www.artmag.com/galeries/c_frs/vincy/ben2002/images/2-Doute!.JPG

[lien]

07/03/2007 21:15
436 lectures
A tous ces chanteurs et musiciens de l'ombre qui se prénomment
Jean-Michel, (hyrka si tu me lis :D ), je dédie ces grands standards de la Chanson Française...

Impossible d'afficher la vidéo Youtube 4R8X1ZRG3K0 via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube W7vLUJVDGFY via l'API


Ec-rire...

05/03/2007 16:19
2.567 lectures
"Toutes ces mésaventures firent que je m'enfermais de plus en plus dans ma chambre et que je me mis à écrire pour de bon. Attaqué par le réel sur tous les fronts, refoulé de toutes parts, me heurtant partout à mes limites, je pris l'habitude de me réfugier dans un monde imaginaire et à y vivre, à travers les personnages que j'inventais, une vie pleine de sens, de justice et de compassion. Instinctivement, sans influence littéraire apparente, je découvris l'humour, cette façon habile et entièrement satisfaisante de désamorcer le réel au moment même où il va vous tomber dessus.

L'humour a été pour moi, tout le long du chemin, un fraternel compagnonnage ; je lui dois mes seuls instants véritables de triomphe sur l'adversité. Personne n'est jamais parvenu à m'arracher cette arme, et je la retourne d'autant plus volontiers contre moi-même, qu'à travers le "je" et le "moi", c'est à notre condition profonde que j'en ai.
L'humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qui lui arrive. Certains de mes "amis", qui en sont totalement dépourvus, s'attristent de me voir, dans mes écrits, dans mes propos, tourner contre moi-même cette arme essentielle ; ils parlent, ces renseignés, de masochisme, de haine de soi-même, ou même, lorsque je mêle à ces jeux libérateurs ceux qui me sont proches, d'exhibitionnisme et de muflerie. Je les plains.

La réalité est que "je" n'existe pas, que le "moi" n'est jamais visé, mais seulement franchi, lorsque je tourne contre lui mon arme préférée; c'est à la situation humaine que je m'en prends, à travers toutes ses incarnations éphémères, c'est à une condition qui nous fut imposée de l'extérieur, à une loi qui nous fut dictée par des forces obscures.

Dans les rapports humains, ce malentendu fut pour moi une source constante de solitude, car, rien ne vous isole plus que de tendre la main fraternelle de l'humour à ceux qui, à cet égard, sont plus manchots qu'un pingouin..."

Romain Gary, "La promesse de l'aube"

http://clabedan.typepad.com/salon_du_livr/images/ecriture.jpg

Mardi grave...

En hommage à toutes ces accoutumances dont on ne peut se défaire...

Déshabituez-moi
Oui mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez me désintoxiquer, me désenchanter, me libérer
Mais ne soyez pas comme tous les hommes, trop pressés
Et d'abord le regard
Tout le temps du prélude
Ne doit pas être rude
Lâchez-moi des yeux
Mais avec retenue
Pour que je me déshabitue, peu à peu

Déshabituez-moi
Oui mais pas tout de suite, pas trop vite
Sachez me désensorceler, me décourager, me désaccoutumer
Déshabituez-moi
Avec délicatesse, en souplesse et doigté
Choisissez bien les mots
Dirigez bien vos gestes
Ni trop lents, ni trop lestes, sur mon dos
Voilà ça y est, je suis
Obéissante et découverte
De votre main experte, allez-y...

Déshabituez-moi
Maintenant tout de suite, allez vite
Sachez me déposséder, m'exorciser, me décérébrer
Déshabituez-moi
Conduisez-vous en homme
Soyez l'homme, agissez !
Déshabituez-moi
Et vous... débinez-vous !

(Détournement du "Déshabillez-moi" de Juliette Greco par Maudzinor)

http://www.drug-addiction-centers.org/images/drug_rehab_assistance.jpg

Gala de gaffes à gogo...

Depuis 2 jours j'accumule gaffes, bévues et boulettes.

Florilège anachronique, y'a pas d'ordre dans lagaffitude...

Au boulot :

" - Bon Matthieu, t'arrêtes tes conneries maintenant ! Ca fait des semaines que j'entends parler de ton comportement exécrable ! Il va falloir que ça cesse, et vite ! En plus t'étais convoqué chez le principal et t'y es même pas allé !
- Mais Maud, c'est pas moi, j'ai rien fait, en plus je m'appelle Julien !"
Merde...

Assise au bureau. Un truc qui m'arrive jamais en plus. (Si, c'est vrai ! eho !). Ca toque à la porte. Moi, en pleine verve, je gueule un "YO !!" tonitruant. Et là c'est le Principal-Adjoint qui entre.
Ah zut...

Le téléphone sonne. Je crois que c'est la secrétaire qui me rappelle, je décroche : "Ouaihhh, qu'est-ce tu veux encore ? ". Mais au bout du fil, c'est la prof de Physique, la seule que je tutoie pas tellement elle impressionne !
Et remerde...

Lundi matin, 7h38. Play pas réveillée dans sa Twingo. Mon portable sonne : "Euh Maud c'est Larry (mon collègue que je drive tous les matins), t'es passée devant moi et t'as oublié de me ramasser !"
Oups...

Bâtiment de la Vie Scolaire, après la pause de midi. Je pense que Larry est aux chiottes (ou toilettes hein, âmes sensibles s'abstenir, comme si les âmes étaient sensibles d'ailleurs), je commence à lui dire des conneries au travers de la cloison: "Vas-y ouvre, jme brosse vite les dents, promis je regarde pas !". Pas de réponse, j'insiste : "Allez quoi, c'est bon, ouvre, j'ai déjà vu le loup !". Mais Larry apparaît soudainement derrière moi et me dit : "Tu parles aux portes maintenant ? "
hihi...

Après le taf, dans la Twingo. Je m'installe au volant, j'ouvre mon sac, et je fouille. Pendant au moins 2 minutes. Larry (oui toujours lui, c'est mon binôme professionnel en quelque sorte), me demande : "Mais tu cherches quoi là ?". Et moi de répondre : "Euh, ben, euh, en fait j'sais pas !"
Hahahahahaha !

Bureau de l'infirmière. Se pointe Pierre. Pierre, c'est, comment dire, l'hyponcondriaque basique (surtout allergique aux Maths d'après nos RG). Il passe au moins 4 fois par jour à l'infirmerie.On dirait qu'il va mourir toutes les 2 heures. Fatiguée de son manège, je craque (si j'avais le droit je lui en mettrais une à cette chiffe molle), et je l'incendie comme j'en ai le secret (certaines culottes d'écoliers se souviennent probablement encore de mes éclats ! même takl a peur, c'est dire !). Mais ce pauvre Pierre, au bord des larmes, parvient entre 2 sanglots à balbutier : "Mais Maud, là j'y peux rien, c'est l'infirmière qui voulait me voir..."
Rhooo pffff...

Briefing avec mon équipe. Je leur notifie qu'à compter de ce jour, la documentaliste fera un billet d'absence toutes les heures, et qu'il ne faut SURTOUT PAS l'oublier !!! 5 minutes plus tard, le CPE m'appelle et me dit : Maud, t'as oublié le billet du CDI !"
Maiheu...

En privé :

J'écris un MP à un stubiste et je l'envoie à un autre...
Oulala... (smiley qui se ronge les ongles et qui transpire véhémentement. )

Prochain billet : "Les aventures de Larry (Luc en vrai), Ben (Benjamin) et Courant d'air (ça c'est moi) qui terrorisent les mômes"...

http://www.wallpapers-zone.com/wallpapers/bd/gaston_lagaffe/gasto...

Et comment c'est la définition sivouplait ?

19/02/2007 18:51
327 lectures

Impossible d'afficher la vidéo Youtube Mh7HWgLCMGg via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube 6j3vykuJRiY via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube TRuE6nNjnlY via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube QINuTGyKhBM via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube EWoehFVZ7UQ via l'API



Poème naïf...

Alors c'est mon amoureux à moi que j'ai (celui qu'a 13 ans et qui veut m'épouser), qui m'a écrit ce poème cet après-midi...

Maude
J'aime tes yeux démerode
Et quand tu te mé sur la défense
Alors moi je rentre en transe

Maude
Tu es belle comme une mirabelle
Désolé
Mais je t'ai trompé avec Christelle...

Yoann

(Salaud, il m'avait largué la semaine dernière pour cette pimbêche...)

http://www.cartonionline.com/TV/RAIDUE/titeuf/titeuf_01.jpg

Planète PUB #1

24/01/2007 13:37
339 lectures
La saga BUDWEISER...

Impossible d'afficher la vidéo Youtube 447ZTXlDKAU via l'API





Impossible d'afficher la vidéo Youtube IqcnFpxDbV0 via l'API





Impossible d'afficher la vidéo Youtube M-v88A6aGTg via l'API




Le billet qui sert à rien...

14/01/2007 22:37
249 lectures
Bon alors c'est qui celle-là avec ses bretzels sur la tête ? Let me introduce you : "Yohko, the devil hunter".

Oui oui, chasse tes démons...

(évidemment je maîtrise le roulé-boulé sur une main avec jeté de pieds en perpendiculaire comme elle, cela va sans dire... d'où ma victoire sans appel en combat de catch avec flirt)



(euh, pour la musique j'y suis pour rien, escuz...)

5 choses que vous ne savez pas sur moi...stovoi !!!

11/01/2007 18:21
1.418 lectures
Etant donné que ce petit con de mostovoi refuse de se plier au jeu, c'est moi qui vais balancer un peu sur sa gueule !
D'une, parce que j'aime pas faire comme les autres
De deux, parce que c'est mon blog je fais c'que j'veux !
De trois, pour les détails croustillants, je livre uniquement en MP ! (pardon à nikolko et arbo qui m'ont sollicitée, promis vous serez les premiers..)

1/ Son vrai prénom est Michel

2/ Son appendice viril surdimensionné l'empêche de mener une vie normale. Il ne peut pas sortir de chez lui sans avoir recours à un système de poulies conçu spécialement pour déplacer "la bête" !

3/ Quand il était petit, il a eu une rixe très violente avec son voisin qui n'est autre que l'héritier de l'empire Kronenbourg. Ce dernier lui ayant piqué son doudou, il a juré vengeance. Il a donc décidé de dormir toutes les nuits avec une canette Heineken (et une autre tous les soirs en plus, salaud !)

4/ Il est toujours en retard, alors qu'il n'a que ça à foutre que d'être à l'heure ! Malpoli !

5/ C'est lui qui est à l'origine de l'expression "avoir un QI d'huître"

Je sais qu'il va me détester d'avoir fait ça, mais tant pis... :D

A présent j'aimerais en savoir davantage sur matteo (pas de pirouette, fais gaffe !), miam (des trucs bien trashs stp), zottel l'énigmatique expatrié, et nos 2 compères anaconda et paplo (z'avez le droit de balancer l'un sur l'autre aussi...)

En vous remerciant...

Lis tes ratures...

08/12/2006 21:31
2.310 lectures
Z'allez m'faire chier longtemps avec Céline ? Ce grand écrivain parmi les grands ? Tocard oui, académiste (oui denp, je maintiens !). De la démonstration syntaxique, de la nullité émotionnelle. Du descriptif écoeurant, du détail insignifiant. Et pourquoi pas Robert Merle aussi, lui qui maîtrise bien mieux l' Egypte que moi (n'est-ce pas messieurs flirt et takl?)

Il sait écrire ça, l'autre tarlouze anti-sémite au nom de fille ?

" Encore un fruit de la passion ? Qui va se farcir le quadrichromique opéra de la vie ? L'optimisme amoureux a une fois de plus plaisanté avec le néant ? Ca va tomber du rien dans le pire ? Un fruit tout nu précipité dans les mâchoires du monde ? Au nom de l'amour ! la belle amour ? Et le reste du temps, ça va chercher à comprendre ? Ca va se construire ? Une charpente d'illusions sur les fondations du doute, les murs de la métaphysique, le mobilier périssable des convictions, le tapis volant des sentiments ? Ca va s'enraciner dans son île déserte en envoyant des signaux pathétiques aux bateaux qui passent ? Oui... Et ça va passer soi-même au large des autres îles. Ca va manger, ça va boire, ça va fumer, ça va aimer, et puis ça va décider de manger mieux, de boire moins, de ne plus fumer, d'éviter les idées, de reléguer le sentiment. Ca va devenir réaliste..." (Daniel Pennac, "La petite marchande de prose")

Tiens rachma, ce soir je chie sur le réalisme !

Manquerait plus que j'achète un appart et que je prenne des Sicav...

http://www.agathegaillard.com/im.guibert/Guib2.jpg

Rire et foot...

22/11/2006 19:48
378 lectures
Parce que j'ai décidé de placer cette journée sous le signe du rire (c'est le 13ème du zodiaque si on vous demande), voici quelques moments de décoinçages zygomaticiens... En espérant que cela vous fasse sourire (ou sous-rire selon le degré d'humour de chacun...)

Impossible d'afficher la vidéo Youtube g7FTELX019w via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube aRY6VY8CeCM via l'API



Allez un peu de foot aussi, ça me fait plaisir...

Impossible d'afficher la vidéo Youtube qTIQJM4EJ_A via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube TM9h5CtsaPU via l'API



Impossible d'afficher la vidéo Youtube 7hSehaQa7hE via l'API


Pante de pachipoussouks !

18/11/2006 17:19
1.354 lectures
Tout le monde (enfin mes amis, enfin mon ami, enfin certains de mes lecteurs) ou personne, on s'en fout après tout, connaît (ou pas) mon penchant pour les tirades, insultes, injures, invectives et autres outrages proférés par le non moins célèbre Capitaine Haddock.

Eh ben figurez-vous que cet anacoluthe sait également vociférer en alsacien... Hopla...

http://www.verdammi.org/tintin.jpg

(euh, pour la traduction, j'aurais besoin de votre aimable participation. Tintinophiles amateurs s'abstenir...)

Miaou...

26/10/2006 18:01
513 lectures
Hier, j'ai parlé avec une sorcière
On a discuté football et poésie, hier
Puis je lui ai dit que j'aimerai qu'elle m'apprenne
A kidnapper son mini-mini-mini-mini derrière
Alors elle m'a transformé en chat comme ça
Petit roux tigré les dents cassés, genre chat de gouttière
Depuis je me promène sur les toits
Je crie:
"C'est moi, c'est moi"
Vous ne me reconnaissez pas, non!
Même mes amis me crient:
"Ta gueule le chat, ta gueule le chat, ta gueule le chat"
Avec ses petits arbres en fleur,
J'ai eu envie de lui grimper dans les bras, voilà
-Tu aurais dû commencer par ça,
Tu aurais dû te méfier de moi,
Tu aurais dû arrêter de scruter la noisette
Celle qui me sert de bouche
Te voilà avec une gueule de chat,
A funambuler sur les toits
Avec la lune comme lampe de chevet,
Et personne pour te laisser rentrer chez toi...

Dyonisos, "La métamorphose de Mister Chat"

http://megan.pichon.free.fr/images_chat/chatons.jpg

Perle à rebours...

24/10/2006 22:10
270 lectures
Perm, 15h10...

Alors que je rêvassais aux lointains nuages et aux sensations rémanentes de ce week-end trépidant, mon regard se posa sur la copie d'un élève assis devant moi. Intriguée par la photo de Beckham qui trônait en 1ère page, je parcourus son devoir. Il s'agissait de décrire des personnages célèbres. Grand fainéant qu'il est, ce sapajou a collé 4 photos gigantesques , pour n'y ajouter que 4 minuscules légendes !! Et ce cornichon de conclure ainsi sa composition : "Sorry, I did not have any more ink..." (+)

Ahhh ch'te chure, ces cheunes...

http://blogsimages.skynet.be/images/002/868/044_ed6b963f05d3d638d...

Désolée pour demain soir...

20/10/2006 19:07
367 lectures
Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, marguerite,
dans le Macadam a besoin d'un doliprane
Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, ça va les gars bien dormi ?
pas de réponse tant pis

Putain les gars abusé qui c'est qui a fini le café ? oh ça va, ça va tu vas Pas nous gonfler
Qu'est ce qui a guiz' t'as quelque chose à me dire? ben hier t'étais pas Bourré, ouais, t'étais pire ! oh!
Prise de conscience 16 heures j'fais mine d'aller me coucher je mets les mains Dans les poches
Défile le cours de ma soirée les tickets de carte bleue quelques tickets de Caisse me font remonter le temps oh putain merde, ma caisse !
Ta Ferrari n'est pas là ? tu n'la pas prise avec toi ? t'as du la laisser au Milieu du parking du macumba
J'ai la mémoire qui flanche et les yeux rouges et en plus, surprise ! dans ton Lit ça bouge
Sur ce coup la man t'as été un homme t'as ramené le croisé de Jackie Sardou et D'un pokémon
T'as du style, t'as du style, t'as du style héé mon frère, quand tu vois double Tu ramènes de la bombe nucléaire.

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière

Bon ben salut, on s'appelle
Fille remerciée 17heures je provoque une assemblée
J'ai des relents de gin de vodka de sky et de saké
T'as l'oeil qui part en vrille, y a des coins dans vos sourires
On me cache quelque chose qu'ai-je pu bien faire de pire
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Mais je sais pas, rappelez moi, j'me souviens pas les gars
Ben, t'étais grave hein ? t'as pété ton câble, souviens toi
Hé ho, hé ho ! t'es monté sur l'chapiteau accroché au cordage
T'as failli t'aplatir comme un blaireau
Hé ho, hé ho ! tu voulais pas redescendre
Quitte à vivre en hauteur c'est mieux que de se pendre

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Me voila donc fin prêt pour de nouvelles résolutions
Un esprit de sainteté dans un super corps de champion
Me voila donc prêt j'me colle devant la télé soupe aux légumes bol de thé
Et qu'on me foute la paix
Si faut qu'on puisse à ce point être mal le lendemain
Dans son canap', dans son canap' on est bien
A quoi bon sortir se foutre la guerre
Plus jamais j'vous jure, plus jamais comme hier
"hé mali !"
Hé ho, hé ho! qu'est c'que tu fais avec ton verre d'eau ?
C'est l'anniv' à titi aller on va se taper l'apéro
Hé ho, hé ho ! aller mali-mali bouge tes fesses
T'as promis à titi il faut tenir ses promesses

Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Mali, on s'retrouve au comptoir, titi fête son anniversaire
Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Après celle la j'arrête de boire, laissez moi juste la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Tryo, "Désolé pour hier soir"

http://www.explodingdog.com/dumbpict51/leadhell.gif

Strasbourg joies...

14/10/2006 05:56
495 lectures
J'avais commencé un billet spirituel, mais COHADE VIENT DE MARQUER au moment où j'allume mon poste !!!
Il paraît que l'enjeu prime sur le jeu ce soir (CQFD).

Et puis ce Yanev, avec ses coups de pieds arrêtés, s'prend pour Beckham ou quoi ? 26ème minute. Z'ont du mal à construire les strasbourgeois.

Bah oui j'ai craqué, j'avais le choix entre la Star Ac' ou Stras' wars. Mais tant qu'à partager virtuellement des enflammements...
Je cherche l'écharpe rose de conan... Ah ben c'est ton torse nu de barbare que je viens d'apercevoir ! (conan torse poil sur Eurosport, ça le fait ! )
37ème minute. Le Racing voit rouge, c'est un match viril, y'a du contact (miam...)
1er carton jaune grenoblois pour Juan, pendant qu'Ekobo s'échauffe.
Comment ça chui pas crédible ? Bon c'est vrai, je m'y connais plus en grain noble qu'en Grenoble, et en Stras' bourre qu'en Strasbourg...
Joli coup franc à la 43ème minute de... merde j'ai pas vu !

Mi-temps, mini interview de Cohade : " Bé le cautche il a dit que ch'était moi aujourd'hui qui tiré !" (non, jme moque pas, je ne fais que retranscrire.)

Bon, pas sûr que je tienne pendant la seconde mi-temps, mais rien à foot, ce sera mon compte-rendu officiel...

Deuxième salve de pubs, avec 2 coccinelles qui copulent dans une 207 (une idée à toi anaconda ?). Remarque le contraire serait difficile, je vois mal 2 Peugeot forniquer dans une Coccinelle... Non non, ne croyez pas que je m'égare...

Allez c'est reparti pour 45 minutes. Petite occasion pour Matheus (hihi). Oh putain, transversale de Mouloungui ! Et hop, 3ème carton chaune pour Chtrossbourri ! (bon ça y est, je m'emmerde...)
Petit tango de Tum et Stinat près du corner... Erreur de Cassard (non pas avec la tête andouille !)

Et c'est bien beau les chants de supporters, mais on comprend rien ! Faudra penser à articuler les gars hein !

Sarr vient de se marcher sur les pieds, c'est déjà ça de gagné ! Je veux pas dire, mais Cassard chie dans la colle ce soir. Eh oui, jme permets un avis si je veux ! (21h56, je baille). Entrée de Gameiro, le chouchou du chtoub. (réveillez-moi quand y'a un but, là j'en peux plus). 77ème minute, jolie roulette de Mouloungui (waouw, je viens d'apprendre une nouvelle figure de style, promis je la placerais dans ma prochaine rédac' !). 79ème minute, coup franc de Strass'air...
J'avais cassé Cassard un peu plus haut, je retire... Bel arrêt à la 80'. Dommage Matheus, t'as failli marquer ( :)) ). Oh f***, Gameiro au 2ème poteau à la 85' !!! Coup franc dangereux du Juninho grenoblois, superbement stoppé par notre Cassard local. 4 minutes d'arrêts de jeu, le suspense reste entier... et hop, 1-0 !

Vu d'ici, match sympathique... Pour la 3ème mi-temps je déclare forfait...

Et t'avais raison conan, on a rien à foutre en Ligue 2...

http://www.uefa-archiv.de/Stadien/strasbourg.jpg

Moches rooms...

10/10/2006 19:54
524 lectures
Je ne me lasserai jamais de ces petites escapades... botaniques... Promenade mycologique bien instructive...

Ce qui surprend d'abord, ce sont les noms. Ainsi peut-on croiser un coprin chevelu (non conan, ce n'est pas le chanteur d'Europe qui erre dans les sous-bois ! )
Vient ensuite l'amanite phalloïde. Si l'on décompose (et si on fabule un peu aussi), on peut arriver à ça : la manite phalloïde ("man" pour main, et "ite" pour inflammation en terme médical), inflammation de la main, donc, due à un truc phall...oïdal... Hum hum, vous visualisez là ?
Il y a aussi le bolet. Le beau laid. Non comestible par conséquent...
Le polypore. Z'avez déjà vu un cochon bien élevé vous ?
La fistuline : variété proche du pébroque de kibitz...
Le pénicillium : je vous avais prévenus, tous des obsédés ces botanistes (bah oui, bota...nique...)

Et que dire des formes de ces espèces d'espèces !

http://www.chemins-rencontres.com/Activit%E9s/Mycologie/fiches/ph...

http://mycorance.free.fr/valchamp/valimage/vesperl3.jpg

http://www.champignonssauvages.com/photos/Amanvir.jpg

http://www.tachenon.com/Autre/guepinie1.jpg

Pour les séquences hallucinogènes, fiez-vous à la météo. Les champignons aiment l'O, le pain et le travail. Enfin, l'humidité, les résineux et les bouleaux (ben oui, je finis sur un truc naze si ça me chante...relle ! )

Un p'thi bou de pouaisie...

26/09/2006 22:30
1.443 lectures
Ce sont les mères des hiboux
Qui désiraient chercher les poux
De leurs enfants, leurs petits choux,
En les tenant sur les genoux

Leurs yeux d'or valent des bijoux
Leur bec est dur comme cailloux,
Ils sont doux comme des joujoux,
Mais aux hiboux point de genoux !

Votre histoire se passait où ?
Chez les Zoulous ? Les Andalous ?
Ou dans la cabane bambou ?
A Moscou ? Ou à Tombouctou ?
En Anjou ou dans le Poitou ?
Au Pérou ou chez les Mandchous ?

Hou ! Hou !
Pas du tout, c'était chez les fous...

Robert Desnos, Les Hiboux

http://www.val-saint-lambert.com/v2/images/hibou.png

Pic épique et télégramme...

23/09/2006 15:42
279 lectures
On a atteint le sommet-STOP-ça suffit-STOP-m'énerve-STOP-fait chier-STOP-oui je suis vulgaire et alors ?-STOP-comprennent rien-STOP-suivants-STOP-avec un "s", parfaitement-STOP-nouvel épisode caniculaire en perspective-STOP-tout brûler sur mon passage-STOP-ce qu'il restait de dignité-STOP-le réel n'existe plus-STOP-fin-STOP...

http://wilfrid_hoffacker.blog.lemonde.fr/photos/uncategorized/exit.jpg




Sacrée Pandore...

16/05/2006 20:49
442 lectures
«Aucun mythe n'est plus familier que celui de Pandore, et aussi plus faussement interprété. Pandore est la première femme, le beau mal; elle ouvre une boîte défendue; en sortent tous les maux dont héritera l'humanité; seule demeure l'Espérance. La boîte de Pandore est devenue une image proverbiale ­ chose autant plus remarquable que Pandore n'a jamais possédé de boîte.»


C'était une belle femme «semblance» de femme façonnée de terre et d'eau par Prométhée (selon ce qui parait être la plus ancienne tradition), soit à l'instigation vindicative de Zeus, par Héphaïtos (selon Hésoide et ceux qui ont repris sa version).
Cette image fut animée soit par Athéna, soit par Prométhé (grâce au feu dérobé au ciel), et parachevée par tout les autres dieux, dont chacun lui fit un don approprié (d'où le nom de «Pandore»; et comme les dons d'Aphrodite et d'Hermès était plus néfaste qu'utile, le produit final se révéla être un kalòk kakón un «beau mal».
Pandore fut transportée sur la terre par Hermès et acceptée comme épouse par Épiméthée, frère de Prométhée, en dépit des mises en garde de ce dernier; elle devint ainsi la mère de la «race des femmes».
Tandis qu'elle vivait pour avoir ouvert ce vaisseau fatal dont, à l'exception de l'Espérance, tout ce qu'il contenait s'est immédiatement dispersé; selon Hésiode et la quasi-totalité des auteurs, le vaisseau contenait originellement tous les maux; selon Babrios et un auteur moins célèbre, Makédonios de Thessalonique, il renfermait tous les biens ­ mais jamais, à notre connaissance, un mélange équilibré des uns et des autres.
Ce vaisseau est invariablement désigné comme un pithos (dolium en latin), une énorme jarre de terre cuite employée pour conserver le vin, l'huile et autres provisions, et souvent d'une taille telle qu'elle pouvait servir de sépulture et plus tardivement, d'abri pour les vivant; le couvercle lui, qui empêche l'Espérance de s'échapper, est décrit comme «large».
Ce pithos («kein Transportgefäss») n'est jamais présenté comme une possession de Pandore, qu'elle aurait apportée de l'Olympe; il semble acquis que ce récipient fait partie, si l'on peut dire, des meubles du ménage Épiméthée-Pandore; un auteur, Philodème de Gadara, va jusqu'à attribuer l'ouverture de la jarre au mari et non à l'épouse.
À une exception près, le motif de cet acte n'est pas formulé. Ce peut être, implicitement chez tous les auteurs, la curiosité. (bien qu'apparemment pas une source classique n'évoque une interdiction formelle d'ouvrir la jarre); mais seul Babrios, considérant le mythe non comme l'histoire d'une faute féminine mais comme un commentaire sur le tragique choix humain entre la connaissance et le bien-être, le formule explicitement : «Zeus rassembla tous les bienfaits dans la jarre et la donna fermés à l'homme; mais l'homme incapable de refréner son désir de savoir, dit "Qu'est-ce qu'il peut bien y avoir dedans?" Et, soulevant le couvercle, il leur donna la liberté de regagner les maisons des dieux à tire-d'aile, s'enfuyant ainsi de la terre vers les cieux. Seule l'Espérance demeura. »

Grégoire de Nazianze présente Pandore comme un exemple signalé de vanité, tromperie, impudeur, narcissisme et lascivité; surpassant même Hésiope il la qualifie de «Délice mortel» et conclut en rappelant aux croyants la chute de l'homme. «Jupiter, courroucé contre Prométhée qui avait dérobé le feu du ciel et l'avait aux mortels, et voulant se venger par une tromperie semblable, ordonna à Vulcan de façonner dans l'argile,aussi adroitement qu'il le pouvait, l'image d'une jeune fille. Cela fait, il demanda à tous les dieux et déesses de conférer un don à l'image; c'est pourquoi, semble-t-il, la jeune fille reçu le nom de Pandore. Cette jeune fille donc,ayant reçu tous les dons de la beauté, l'élégance, l'intelligence et l'éloquence, fut envoyé à Prométhée nantie d'une boîte, elle aussi de très belle forme mais renfermant tous les sortes de calamités. prométhée refusa ce présent et exhorta son frère de ne pas accepter un cadeau apporter en son absence. Pandore revient, captivant Épiméthée et lui donnant la boîte. Dès qu'il {ou elle} l'eut ouverte, de sorte que les maux s'en échappèrent, et dès qu'il eut compris que les présents de Jupiter n'étaitent pas des présents, il devint assurément un homme sage trop tard.»

Traduit de l'anglais par Maud Sissung.(ah ben forcément...)


http://www.bowspeafowlfarm.com/white-1.jpg



Licence to kill...

19/04/2006 10:15
212 lectures
Après Matahari, James Bond, OSS 117, fêtons l'arrivée d'une nouvelle recrue dans le monde de l'espionnage :

http://images-eu.amazon.com/images/P/2070527573.08.LZZZZZZZ.jpg

Et bientôt sur vos écrans, le 1er opus de ses aventures :

"Maud the Taupe in Hamburg" ... (oui, ok , c'est pourri comme jeu de mots...)
  • 1 (current)
Flux RSS Le stublog de playlikebeckham : billets, photos, souvenirs, activité racingstub.com, livre d'or...
playlikebeckham1399669215.jpg

playlikebeckham

Voir son profil complet

Archives

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006