Léonard Specht

Flux RSS 562 messages · 39.920 lectures · Premier message par samh · Dernier message par lepatron

  • Léonard Specht : nouveau président du RCS

    Philippe Ginestet, président du club depuis décembre 2005, vient de céder sa place à Léonard Specht qui avait déjà connu au Racing les rôles de joueur, capitaine, entraîneur, directeur technique et administrateur.

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article
  • strohteam a écrit, le 2009-06-06 11:35:22 :
    guigues : Tu ne penses pas que si Specht prend la présidence du RCS il abandonnera la DRH de Lohr ?


    Effectivement cela serait logique. C'est Lohr qui va décider, comme pour beaucoup de choses visiblement d'ailleurs.
  • Que va faire Specht pour le recrutement pour P.GINESTET ?

    Sinon, l'eurostadium n'est pas mort et c'est la bonne nouvelle de la journée ça.
    Donc Specht est LE PRESIDENT DU RCS officiellment mais va t il être le décideur réel ?

    BIENVENU en tout cas à cette une personne qui sera comme chez lui, reste à espérer qu'on le laisse libre de ses idées et das ses choix. :-' :-'
  • vincnet1250864719.png
    Modifié par vincnet ·
    vincnet • 24 ans
    Selon les DNA, Specht connaissant Rohr et Cobos, il y aurait pas mal de chances que le duo vienne poser ses valises en Alsace.
  • Enfin un personnage issu du club qui devient président ! Mais quel coup innatendu quand même
  • Je ne connais pas le personnage plus que ça, à part les stages éponymes mais je retiens que c'est la première fois dans ma carrière de supporter du RCS qu'un type qui ait un lien profond avec le club devienne président. Après ce n'est peut-être pas gage de réussite mais au fond ça fait plaisir!
  • Il y a quand même eu avant lui et dans un passé récent Wendling, Gindorf et Keller dans le genre lien profond avec le Racing.
  • Super nouvelle! Bienvenue à Léonard...chez lui :D En espérant qu'il nous fasse le ménage, je suis confiant quant à sa capacité de mener le navire =P~
  • Pas faux mais là je trouve le lien plus fort. Qui ne connait pas Specht de nom en Alsace?
    Après pas de quoi se réjouir plus que ça non plus. Attendons de voir ce qu'il va faire et surtout quelle liberté d'action il aura. Car si c'est pour avoir un président qui fait écran..
  • rcsfan a écrit, le 2009-06-06 12:14:58 :
    Pas faux mais là je trouve le lien plus fort. Qui ne connait pas Specht de nom en Alsace?
    Après pas de quoi se réjouir plus que ça non plus. Attendons de voir ce qu'il va faire et surtout quelle liberté d'action il aura. Car si c'est pour avoir un président qui fait écran..


    Dans tout les cas, je pense que Specht (et lohr) connaissent du beau monde en alsace, susceptible de venir investir au Racing.
  • Je suis en tout cas satisfait qu'un homme avec la réputation de Specht prenne la tête du Racing. Le joueur n'est plus à présenter, c'est un "glorieux ancien", un homme du cru, passionné par le Racing qui garde une bonne réputation dans le milieu et qui a des entrées dans le milieu industriel (intéressant pour trouver des partenaires et des sponsors).

    Maintenant j'ai peur de sacrifier au vieux fantasme français de "l'homme providentiel" appelé dans un moment de crise.

    En tout cas, on ne pourra plus dire comme certaines mauvaises langues que nous avons un président qui, je cite "ne comprend rien au foot"...

    Pourquoi pas retrouver une garde d'anciens avec Specht à la présidence, avec comme soutien Gemmrich à la CUS? Je ne sais pas exactement quelles relations ils entretiennent, mais j'ai pas eu vent qu'ils ne pouvaient pas se blairer, pourquoi pas une fois avoir de la chance avec des passionnés placés stratégiquement un peu partout (club, CUS...) et qui tirent tous dans le même sens?

    A voir donc, j'espère qu'il sera à la hauteur de la situation, car il faut avouer que, vue de l'extérieur, le Racing c'est un putain de Zoo en ce moment.
  • zottel1349117014.jpg
    Modifié par zottel ·
    zottel • 27 ans
    Y a peut-être un truc qu'on va perdre, c'est le président qui cherche absolument à satisfaire le public. Si j'ai bien compris Ginestet suivait plus ou ce qu'il se disait sur le stub (pas personnellement j'imagine, mais quand même), en faisait des tonnes sur les symboles déclarations d'amour au Racing. De façon très sincère, je pense, avec la rage de l'Alsacien d'adoption qui s'excusera toute sa vie d'être né Hasebock, et pour qui Alsace = un bloc unique qui ressemble à Riquewihr. N'oublions pas que le logo Pacman, c'est Keller l'Alsacien qui le défendait et Ginestet l'aquitain qui l'a foutu en l'air. En un sens, c'est peut être mieux, il est possible que Ginestet ait laissé beaucoup trop d'énergie et de lucidité du fait de son alsacophilie.

    Specht, c'est un pur alsacien. Son image ailleurs qu'à Mommenheim, il en a rien à foutre et encore; le Haut-Rhin, c'est à peine mieux que la Moselle, etc.. Rien de tel pour mépriser un Alsacien qu'un autre Alsacien, public compris - et microcosme local, puisqu'il paraît que ça compte. La seule chose qui fait l'unité en Alsace, c'est quand il faut affronter l'Allemand ou le De-l'intérieur; mais dés que ça rigole, je compte sur tout ce beau monde pour se tirer dans les pattes.
  • J'avoue avoir du mal à suivre ton analyse et surtout je vois pas où tu veux en venir :-B
  • Bon, si j'ai bien compris on n'est pas dans la rupture, mais plutôt dans la continuité (Ginestet qui reste actionnaire principal, projet Eurostadium maintenu, position commune vis-à-vis de Furlan).

    Je ne critiquerai pas le nouveau président par principe, au contraire. On ne peut que souligner son attachement au club, et pour peu qu'il prenne rapidement ses premières décisions sur le remplacement de Furlan et qu'il donne un peu de visibilité sur la gestion du club et du centre de formation, je lui souhaite bonne chance!
  • Si j'espère qu'il relancera le Racing et et qu'évidemment je souhaite qu'il nous relance sportivement, j'ai la même crainte que zottel, à savoir que la relation supporters/club y perde. C'est pas la peine de relancer le débat sur la sincérité de Ginestet pour autant, chacun a eu le temps de se faire son propre avis en 4 ans.
  • zottel1349117014.jpg
    Modifié par zottel ·
    zottel • 27 ans
    iuliu68 a écrit, le 2009-06-06 13:13:15 :
    J'avoue avoir du mal à suivre ton analyse et surtout je vois pas où tu veux en venir :-B


    Je trouvais ça brillant moi. Psychologie magazine rules.

    Ginestet = Alsacien d'adoption = très attaché à plaire aux Alsaciens = beaucoup de décisions symboles, de témoignages d'affection au public (logo, brassard enlevé à Paisley, célébrations diverses et variées, discours). Le fait même qu'il jette l'éponge prouve (à mon avis) qu'il prenait tout ça énormément à coeur. C'est pas un Molinari ou un gars du pays, c'est quelqu'un qui voulait nous faire plaisir.

    Specht, c'est le contraire. Alsacien de souche, il doit avoir une idée à la base assez optimiste du Racing (public infatigable, avenir glorieux sauf accidents), il n'aura pas autant de scrupules devant une possible désaffection du public; il aura aussi une idée précise de la géographie locale et des pouvoirs locaux et ses préférences (le vieux public, le stub, les ultras,...) qu'il n'écoutera pas uniquement parce qu'ils sont alsaciens. Il ne se laissera pas impressionner par le public car il n'a pas à prouver son alsacianitude.

    Le Racing aux alsaciens, pour imaginer comment ça se passe, tu prend n'importe quel conseil municipal entre Haguenau et Ferrette, et tu regardes combien c'est l'amour (c'est partout pareil, ceci dit, enfin j'imagine). C'est parce qu'on se retrouve entre nous, que ça va améliorer les relations, au contraire... par contre, si tu veux fouiller le concept d'Alsacien d'adoption (ou Français d'adoption, ou n'importe quoi d'autre), et sa bonne volonté quasi névrotique, le mieux c'est d'en trouver un.
  • maxxub90 a écrit, le 2009-06-06 12:38:07 :

    Dans tout les cas, je pense que Specht (et lohr) connaissent du beau monde en alsace, susceptible de venir investir au Racing.


    mais je crains que pour le haut niveau, il faut des sponsors d'échelle nationale, voir internationale. le niveau des sponsors va avec celui de l'équipe... on aura peut être effectivement des sponsors régionaux... dommage
    même s'ils font toujours plaisirs a voir sur le maillot, il faut plus que ca !

    et de ce que je lis... ca me laisse entendre que c'est la continuité de ginestet... on change un nom mais pas le fond
  • Je nous vois déjà avec un super logo Kuhn sur le maillot, ah... que du bonheur :)) O:)

    Je doute que cette annonce change quelque chose à la politique de Ginestet (ça me gène pas plus que ça), tout du moins qu'après l'entraineur, Specht va pouvoir servir de 2ème fusible en cas d'échec. Une assurance supplémentaire pour Ginestet en somme.
  • zottel a écrit, le 2009-06-06 13:26:07 :
    iuliu68 a écrit, le 2009-06-06 13:13:15 :
    J'avoue avoir du mal à suivre ton analyse et surtout je vois pas où tu veux en venir :-B


    Je trouvais ça brillant moi. Psychologie magazine rules.

    Ginestet = Alsacien d'adoption = très attaché à plaire aux Alsaciens = beaucoup de décisions symboles, de témoignages d'affection au public (logo, brassard enlevé à Paisley, célébrations diverses et variées, discours). Le fait même qu'il jette l'éponge prouve (à mon avis) qu'il prenait tout ça énormément à coeur. C'est pas un Molinari ou un gars du pays, c'est quelqu'un qui voulait nous faire plaisir.

    Specht, c'est le contraire. Alsacien de souche, il doit avoir une idée à la base assez optimiste du Racing (public infatigable, avenir glorieux sauf accidents), il n'aura pas autant de scrupules devant une possible désaffection du public; il aura aussi une idée précise de la géographie locale et des pouvoirs locaux et ses préférences (le vieux public, le stub, les ultras,...) qu'il n'écoutera pas uniquement parce qu'ils sont alsaciens. Il ne se laissera pas impressionner par le public car il n'a pas à prouver son alsacianitude.

    Le Racing aux alsaciens, pour imaginer comment ça se passe, tu prend n'importe quel conseil municipal entre Haguenau et Ferrette, et tu regardes combien c'est l'amour (c'est partout pareil, ceci dit, enfin j'imagine). C'est parce qu'on se retrouve entre nous, que ça va améliorer les relations, au contraire... par contre, si tu veux fouiller le concept d'Alsacien d'adoption (ou Français d'adoption, ou n'importe quoi d'autre), et sa bonne volonté quasi névrotique, le mieux c'est d'en trouver un.





    Oui bon, ça reste comme tu dis très "psychologie de comptoir magazine" tout ça, quoique mon analyse n'est pas non plus digne d'un essai de Albert Camus non plus.

    Quand je dis c'est un alsacien, il connait le club, je pense que c'est une bonne chose, parce qu'il sait plus ou moins (peut-on vraiment être prêt avec ce club?) à quoi s'attendre en terme de public, d'instabilité chronique etc etc...

    Quant à Ginestet et son travail sur la symbolique du club, on peut taxer ça de démagogie, certes, ça prête le flanc à la critique, mais on ne perdra pas ça avec son départ. Le logo et tout cela restera. Après alsacien, polynésien ou toungouse, ce sont les résultats qui créent une certaine légitimité. Si le club tourne bien, les slogans type "Racing aux Alsaciens" se feront plus rare, mais en temps de crise, on a toujours tendance à se réfugier dans des valeurs dites refuge type l'identité régionale, les jeunes du club, les glorieux anciens etc etc...

    sources: "psychanalyse à deux sous hebdo"
  • zottel1349117014.jpg
    Modifié par zottel ·
    zottel • 27 ans
    Specht sait à quoi s'attendre, et alors ? Tant mieux pour lui et son espérance de vie.

    Moi ce qui m'intéresse, c'est comment il va réagir par rapport à tout ça. Je te répète, je pense que Ginestet était incomparablement patient et soucieux de plaire. Les allusions de conan qui l'a croisé IRL, une certaine naïveté des discours (rien à voir avec du vice du publicitaire, type Furlan, que j'ai du mal à encadrer depuis un moment), tout ça va dans ce sens. Son départ-coup-de-tête aussi: pour un père de famille responsable, jeune, chef d'entreprise, faut vraiment qu'il soit touché sous la ligne de flottaison pour renoncer comme ça.

    Quelque part, c'est ce qui me donnait confiance dans Ginette, par contre je n'imaginais pas qu'il puisse jeter l'éponge.

    Je crois que tu comprend pas bien "le Racing aux Alsaciens". C'est toi même qui dit que ça ira mieux parce que Specht connait la région. Je te répète, ça ne signifie rien sur la façon dont ça va se passer (alors que le schéma de l'Alsacien d'adoption, pour moi ça donne des certitudes). Le père Meyer qui se dispute avec le père Müller pour 3 ares de champ de maïs, ils sont alsaciens aussi, ça les empêche pas d'être cons comme des paniers et de se détester cordialement. Les résultats, ça créé aussi de la jalousie aussi, le terreau est fertile entre des gens qui se tiennent tous par la barbe comme dans le petit monde alsacien.

    ----

    Si je poussais un peu, tel un magellan de gouttière, je dirais que Ginette avait aussi une certaine fraîcheur dans le dossier Eurostadium, en plus d'avoir une expertise intéressante en tant que promoteur. J'entends par là qu'il était totalement en dehors des relations de pouvoir élus/entreprise locales dans lequelles les anciens du Racing sont jusqu'au cou (Gemmrich, Specht en particulier). C'est sans doute son vrai point fort, même si l'obstacle me semble totalement insurmontable. Je suis d'ailleurs assez content qu'il reste pilote du projet Eurostadium.
  • https://racingstub.com/blogs/n/niko67/photos/photo-023-2808c.jpg

    :x :x :x
  • greg a écrit, le 2009-06-06 13:16:47 :
    Si j'espère qu'il relancera le Racing et et qu'évidemment je souhaite qu'il nous relance sportivement, j'ai la même crainte que zottel, à savoir que la relation supporters/club y perde. C'est pas la peine de relancer le débat sur la sincérité de Ginestet pour autant, chacun a eu le temps de se faire son propre avis en 4 ans.

    Il est probable que cette relation soit un peu moins forte.
    Mais ceci serait-il vraiment un problème que les relations soient un peu plus distantes ? (je parle pas de non-relations à la Proisy, hein, mais plutôt au style Weller, par exemple)
    De toute façon, il n'y a pas de mystères, si le Président se comporte convenablement avec les supporters, et a en plus des résultats sportifs, il sera reconnu comme étant compétent. Dans le cas contraire ...
  • Bah Specht c'est avant tout un ancien grand champion qui a des contacts intéressants. On est loin de Monsieur Meyer qui tire sur le fils Müller parce qu'il écoutait la musique trop fort (je l'ai vécu ça, mais j'ai changé les noms pour éviter de me faire tirer dessus aussi).

    Après, je ne suis pas un anti Ginestet, je trouve qu'il avait plein d'idées, de bonne volonté, mais voilà ça l'a pas fait, peut-être n'avait-il pas les épaules assez large pour le costume, peut-être a-t-il payé certains choix. en tout cas c'est fait, il va partir.
  • Je suis d'accord. C'est peut être mieux d'avoir un peu de distance par rapport aux supp.

    Pour les résultats, je ne suis totalement d'accord par contre: si on fait le bilan brut, comptable, de Ginette et Proisy, le premier n'a pas grand chose de plus au contraire. Par contre, le premier est bien plus populaire et la Meinau n'est pas encore morte (25000 pékins contre Reims). Dans la perspective de zoner encore 2, 3 ans en L2 voire plus, donc aucun résultat notable, il va falloir de la rondeur et de la finesse pour ne pas que le public se barre complètement comme Proisy y était parvenu.
  • Relations ? Tu veux dire qu'on retrouve Wenger dans 5 ans ? =P~
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.