[2010-2011] RCS - Bayonne | Avant-match

Flux RSS 500 messages · 27.069 lectures · Premier message par rcsforever · Dernier message par dudu

  • Si le match ne se fait pas à huis clos, il n'y auras surement pas plus de 8000 spectateurs.
  • Assez d'accord ; il faudrait une grosse campagne de pub pour atteindre les 10000. Et vu l'engagement mollason des DNA (quelle honte ce journal) c'est pas la peine d'espérer.
  • Vous avez vu l'illustration du message pour le huis-clos sur le SO !?

    http://toolbox.advisa.fr/gdc/racing.infos.156/media/art.pic/7364.jpg

    Il veut faire croire que c'est ce qu'il c'est passé la semaine dernière à Rouen !
  • Belle propagande et manipulation Monsieur H. ...

    En tout cas, si on gagne contre Bayonne sur le terrain, que Guingamp paume l'un de ses deux derniers match...et qu'au final la montée en L2 est invalidée en raison de la sanction (match perdu sur tapis vert) du huis clos décidé par l'autre zozo, j'sais pas c'que je fais...

    Quelqu'un sait-il s'il est effectivement possible de donner "match perdu" à un club ayant décidé un huis-clos qui ne lui était pas imposé à titre de sanction ?

    Dans l'affirmative, quelle est le fondement normatif de la sanction ? :-/
  • Le club a obligation d'accueillir les supporters adverses dans son enceinte, si les instances dirigeantes (fédération, ligue, préfecture) n'ont pas imposé de conditions contraires (match à huis-clos donc).

    Cette obligation n'étant pas respectée, Bayonne serait alors en droit de déposer une réserve qui aurait toutes les chances d'aboutir.
  • Il peut aussi décider le huis-clos pour les strasbourgeois et laisser les bayonnais entrer dans le parcage non?
  • Rien ne l'empêche d'accueillir les deux pelés trois tondus qui auront fait le déplacement depuis le Pays Basque. Il pourra même les inviter en tribune officielle pour se sentir moins seul et savourer sa vengeance entouré d'adversaires aux anges.
    Il ferme la billetterie pour les spectateurs, mais ouvre les portes aux visiteurs. Un plan qui peut lui permettre de ne pas être sanctionné par la FFF. Il pourra même dire, en cas de victoire que c'est grâce à ses seuls encouragements que le Racing aura triomphé et peut-être obtenu sportivement le droit à monter en L2.
    Quoi de mieux pour flatter un esprit embrumé par une mégalomanie délirante ?
    On lui a dit qu'il ose tout et il est bien décider à le montrer.

    Pauvre Racing...
  • deadwing1351336555.png
    Modifié par deadwing ·
    deadwing • 20 ans
    De toute façon, son argumentaire, c'est d'un coté les soi-disant violences des supporters (argument qui ne tient pas), de l'autre le prix de la sécurité (sauf que, pour faire respecter le huis-clos, il faudra bien plus que les 10 vigiles présents à chaque match).
    En gros, il se base sur du vent, alors que bon nombre de gens ont payés des abonnements pour TOUT les matchs de championnat à domicile.
  • L'idéal ça serait que quelqu'un du stub connaisse un employé qui ai les clés pour ouvrir les portes du stade...
  • Encore faudrait il qu'un employé se rebiffe et dise "'s langt jetzt!"
  • Strasbourg veut jouer le match de la montée à huis clos !
    Une équipe qui demande à la FFF de pouvoir jouer son prochain match à domicile à huis clos, c'est plutôt rare !
    Le président du Racing Club de Strasbourg, Jafar Hilali, a demandé à la FFF et à la préfecture de police de pouvoir disputer le dernier match de la saison à domicile face à Bayonne... à huis clos.

    L'actuel 3e du championnat de National est pourtant toujours en course pour remonter en Ligue 2 (le club alsacien est à égalité avec Guingamp, qui compte toutefois un match de retard).

    Cette requête à été justifiée par les grandes difficultés à assurer la sécurité au stade de la Meinau, notamment après des jets de fumigènes le 7 mai contre Rodez, et des bagarres entre ultras vendredi dernier à Rouen.


    http://www.lesdessousdusport.fr/strasbourg-veut-jouer-le-match-de-la-montee-a-huis-clos-14641
  • Vive la désinformation...Article de merde !
  • sedna a écrit, le 2011-05-17 16:47:33 :
    J'ai toujours l'intention d'aller au match. Mais évidemment comme j'accompagne mon footeux de fils qui n'a que 13 ans, les incidents que M. Hilali tente d'orchestrer me font un peu hésiter.


    Je ne suis pas père, mais je sais que la Meinau n'est pas, loin s'en faut, le théâtre d'affrontements permanents que tente de décrire Hilali dans sa propagande mensongère. Je pense que tout le monde sur ce site peut en témoigner. Il ne faut pas que les amoureux du Racing tombent dans ces pièges. Ni les hésitants pour venir, ni les plus virulents pour agir.

    Vendredi, quelle que soit l'issue finale, le Racing écrira une page de son histoire. Avec les supporters présents.
  • tibo a écrit, le 2011-05-17 22:28:13 :
    Vive la désinformation...Article de merde !

    Rien que le titre: Strasbourg veut jouer le match de la montée à huis clos !
    Sa devrait etre Hilali veut jouer le match de la montée à huis clos !
    De la merde, ça ne peut que porter ce nom,comme tout ce qu'a engendrer la présence de Jafar au Racing!
  • Et quoiqu'il se passe à l'intérieur du stade, tant que tu ne vas pas en quart de virage NO avec ton fils tu ne seras pas pris au milieu d'un éventuel mouvement de foule vu que dans le reste du stade tu auras ni voisin de gauche ni voisin de droite. (Je ne dis pas que les UB sont des sauvages, loin de là...)

    Va en tribune Ouest où tu profiteras de l'ambiance des UB et ce sera une soirée parfaitement réussie.
  • Nul ne peut prétendre que les UB ou autres supporters sont desangers pour la sécurité d'autrui et si quelques incidents ont eu lieu ils étaient mineurs et en rien comparable à un certain soir de 1980 à la fin de la rencontre Racing- Nantes.
  • cigogneninja1229781758.jpg
    Modifié par moderateur ·
    cigogneninja • 48 ans
    Cela fait 10 ans que je suis abonnée, dans le quart de virage des Ub dont je suis également membre depuis plusieurs années. C'ets bizarre , j'ai jamais eu peur, je n'y rencontre que des jeunes sympas, tous agités par une seule et même passion: Le Racing. J'étais du déplacement à ROUEN et moi, ce que j'ai vu, ce sont des supporters qui voulaient faire la fête avec les joueurs d'un côté, et des pseudo vigiles chargés de la sécurité, se mettre à tapper à 5 ou 6 sur un mec couché au sol, un autre gazer toute personne lui parlant, un autre montrer une lame... Je serais là vendredi, dans ou à l'extérieur du stade, dans le kop, à chanter de toutes mes trippes pour nos couleurs !Ah j'oubliais: je suis une femme de 48 ans, mère de 4 enfants et je suis fière de faire partie des UB. Il ne faut rien lâcher : TOUS AU STADE.

    Ps : j'oubliai: *****
  • rcsforever1186182311.jpg
    Modifié par rcsforever ·
    rcsforever
    La Meinau est tout sauf un stade dangereux et laisser penser le contraire est insultant.
    Pour preuve depuis plusieurs semaines il n'y a quasiment plus aucune sécurité et pourtant il ne s'est rien passé de grave.
    La vérité c'est qu'Hilali a beaucoup de chance d'être tombé à Strasbourg car dans certaines villes un peu plus chaudes (footballistiquement parlant) il aurait eu des soucis à se faire..
  • rcsforever a écrit, le 2011-05-18 00:35:16 :
    La Meinau est tout sauf un stade dangereux et laisser penser le contraire est insultant.
    Pour preuve depuis plusieurs semaines il n'y a quasiment plus aucune sécurité et pourtant il ne s'est rien passé de grave.
    La vérité c'est qu'Hilali a beaucoup de chance d'être tombé à Strasbourg car dans certaines villes un peu plus chaudes (footballistiquement parlant) il aurait eu des soucis à se faire..


    en même temps il est à strasbourg 2 fois par an et n'habite pas ici, comment veux tu qu'il se passe des trucs fou.. s'il habitait sur place, sa fait longtemps qu'il serait parti s'exiler au cap vert ou chez les esquimaux..
  • Des guichets fermés ?

    L'idée lancée par Jafar Hilali de faire jouer le Racing à huis clos, face à Bayonne, vendredi, n'en finit pas de susciter de fortes oppositions. La Mairie tente de jouer les médiateurs pour trouver une solution à cette situation abracadabrante.

    http://www.dna.fr/fr/images/6188f930-3cf4-4b3c-9d7c-071add3031cc/...


    Hier matin, tout comme lundi, les portes de la billetterie de la Meinau sont restées fermées. Impossible de se procurer un sésame pour la rencontre de vendredi, face à Bayonne. Idem sur internet, où le serveur ne répondait pas.

    « Je n'ai pas envie d'aller à un enterrement »

    Bref, Jafar Hilali, le président du Racing, persiste et signe dans son intention de faire jouer la dernière rencontre du club alsacien à huis clos.

    Une décision qui, depuis son annonce officielle (DNA de dimanche), n'en finit pas de faire l'unanimité contre elle. Et notamment au sein d'un groupe alsacien qui prépare avec sérieux cette ultime échéance de la saison.

    « Pour moi le foot est un spectacle. Et un match sans spectateurs, ce n'est pas un match, c'est une séance d'entraînement. Sans les spectateurs, c'est la mort. Et vendredi, je n'ai pas envie d'aller à un enterrement », lance Laurent Fournier quand on évoque la dernière décision – unilatérale et ubuesque – prise par Jafar Hilali.

    Idem du côté des joueurs. « Une Meinau vide pour notre dernier match, ce serait triste », pose Régis Gurtner. « Je suis déçu, ajoute aussi Farez Brahmia avec la tête des mauvais jours. Priver les spectateurs de cette rencontre, ça fait vraiment mal au coeur. Si on a fait tout ce chemin, c'est grâce à eux. Que ce soit à Amiens, à Rouen... ils nous ont donné des ailes. Je ne veux pas finir la saison dans une Meinau vide ».

    Et le jeune ailier de lancer : « Si jamais on gagne et que Guingamp perd, on monte en Ligue 2... Sans nos supporteurs ? » Ce serait – et de loin – une première dans l'histoire du foot français.

    «Décision injuste»

    Les UB 90 se sont aussi fendus d'un communiqué hier, dénonçant cette « décision injuste, insensée et provocante », prise « sans considération pour les joueurs » qui ont besoin « d'un précieux soutien pour ce match crucial ».

    « Jouer dans un stade vide ? Je n'y crois pas, dit de son côté Stéphane Noro. J'ai l'intime conviction que cela va se régler avant. On joue quand même la montée et disputer à huis clos un tel match, dans un tel stade, c'est nul. Personne n'a envie de finir comme ça ».

    Pas « assez fou » ?

    Personne, y compris dans les rangs adverses... Alain Pochat, l'entraîneur de l'Aviron Bayonnais – qui jouera sa survie en National vendredi soir en Alsace – se montre pour sa part plus que dubitatif.

    « Avec Strasbourg cette année, il y a eu beaucoup de rebondissements, expose Alain Pochat, en évoquant notamment le match aller reporté en décembre. Mais je ne pense pas que le président de Strasbourg soit assez fou pour se passer de ses supporteurs lors de la dernière rencontre à domicile. C'est encore de l'esbroufe, je n'y crois pas du tout ».

    Et l'entraîneur de l'Aviron Bayonnais de souligner qu'il ne souhaite pas ce huis clos, qui serait pourtant – a priori – favorable à ses troupes. « Jouer à la Meinau est quelque chose d'inhabituel pour mes gars, ce serait dommage que ça soit vide », soupire-t-il.

    Reste que tout espoir n'est pas perdu. Certains proches du club arguent que « Hilali a voulu faire du buzz. Mais il va faire marche arrière à la dernière minute ».

    Pas impossible, puisque ce genre de scénarios avait déjà été entrevu en octobre 2010. Jafar Hilali, en froid avec les UB 90, avait alors ordonné la fermeture du quart de virage, avant de revenir sur sa décision.

    Mais en attendant un éventuel geste de bon sens du propriétaire, les autres acteurs de cette tragicomédie s'activent pour trouver une solution.

    Alain Fontanel, vice-président de la CUS qui joue le rôle de médiateur avec le Racing, a décidé d'organiser une réunion à la Préfecture, demain après-midi.

    Devraient se retrouver autour d'une table Jafar Hilali (*), le Préfet et Alain Fontanel lui-même pour essayer « de faire avancer les choses » dixit Fontanel.

    « J'ai envoyé une lettre à Jafar Hilali pour proposer cette rencontre. Le principe est d'évaluer la réalité des risques et voir quelles solutions peuvent être trouvées », a indiqué le vice-président de la CUS chargé des finances.

    « La Mairie est propriétaire du stade, mais n'a pas de pouvoir direct, pose encore Alain Fontanel. C'est comme si vous êtes propriétaire d'un appartement, vous ne pouvez pas forcer votre locataire à ouvrir sa porte ».

    Mais le représentant de la Ville, qui a aussi eu hier un « contact très constructif avec la Fédération des supporteurs », veut à tout prix trouver une solution.

    La FFF pas du tout favorable

    « C'est totalement inconcevable que la saison se finisse dans un triste huis clos alors que ce match devrait être une grande fête populaire », précise encore l'adjoint au maire.

    Le dernier acteur – et non des moindres – dans cette histoire est bien entendu la Fédération Française de Football. Et celle-ci pourrait bien mettre tout le monde d'accord dès aujourd'hui.

    « La FFF n'est pas du tout favorable à ce huis clos », a-t-on indiqué sous couvert d'anonymat au siège de la Fédération.

    Fédération qui a tenu à rappeler « qu'elle seule est habilitée à décider ou non d'un match à huis clos » en tant qu'organisatrice du championnat National.

    « On a été informé de la décision de Monsieur Hilali. On décidera aujourd'hui si on pose un recours », précise-t-on encore au siège de la FFF.

    Recours qui pourrait être synonyme de match perdu sur tapis vert pour le Racing, d'obligation d'ouvrir les portes du stade ou autre... Tout est envisageable, sachant que la FFF n'a jamais eu à trancher sur ce genre de litige.

    BARBARA SCHUSTER

    (*) Si Jafar Hilali n'est pas présent, Christophe Krebs, le responsable de la sécurité au Racing, devrait représenter le club lors de cette réunion

    DNA
  • kibitz a écrit, le 2011-05-17 22:29:32 :
    sedna a écrit, le 2011-05-17 16:47:33 :
    J'ai toujours l'intention d'aller au match. Mais évidemment comme j'accompagne mon footeux de fils qui n'a que 13 ans, les incidents que M. Hilali tente d'orchestrer me font un peu hésiter.


    Je ne suis pas père, mais je sais que la Meinau n'est pas, loin s'en faut, le théâtre d'affrontements permanents que tente de décrire Hilali dans sa propagande mensongère. Je pense que tout le monde sur ce site peut en témoigner. Il ne faut pas que les amoureux du Racing tombent dans ces pièges. Ni les hésitants pour venir, ni les plus virulents pour agir.

    Vendredi, quelle que soit l'issue finale, le Racing écrira une page de son histoire. Avec les supporters présents.




    Ce n'est évidemment pas des incidents dans le stade que je redoute, je sais bien que les supporters strasbourgeois sont calmes et très fréquentables.
    Ce qui m'inquiète plus, c'est ce qui pourrait se passer au dehors si ce personnage persiste dans son idée de vouloir garder porte close.
    Face à une telle provocation, il n'est pas facile de garder son sang froid et c'est bien là dessus qu'il compte pour jeter le discrédit sur l'ensemble des amoureux du Racing.
  • Ce message est une brève publiée par katzo68.
    Une réunion aura lieu jeudi à la Préfecture, durant laquelle Jafar Hilali devra justifier ses raisons pour avoir un match à huis-clos.
    Source: L'Alsace
  • Bayonne tu déconnes

    Bayonne et le pays Basque sont à la fois mystérieux et sans intérêt. Pas facile.

    Cliquez ici pour lire la suite de cet article
  • il-vecchio1286642878.jpg
    Modifié par moderateur ·
    il-vecchio
    Edit de modération : si on pouvait se retenir, étant données les circonstances...
  • C'est pas de la pollution, c'est la solution O:)
Il faut être inscrit et connecté pour ajouter un commentaire. Déjà inscrit ? Connectez-vous ! Sinon, inscrivez-vous.